TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Entre chagrin et néant, audiences d’étrangers de Marie Cosnay

Entre chagrin et néant, audiences d’étrangers de Marie Cosnay

extraits du livre lus par Jean-Noël Masson accompagné par Nicolas Brugnoni au saxophone

vendredi 14 septembre 2012, par Annie

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Ce livre a été composé à partir de notes prises entre mai et septembre 2008
par Marie Cosnay lors d’audiences d’étrangers devant le juge des libertés et de la Détention pour l’examen du maintien en rétention d’étrangers sans permis de séjour.

"Ce livre existe pour l’histoire ; pour notre époque, il a la vertu de montrer comment se referment les mâchoires de la bêtise au pouvoir et de ré-affirmer que nous ne cesserons pas, ni les uns ni les autres, chacun selon sa juste façon, que nous ne cesserons pas d’écrire, que personne ne nous fera cesser d’écrire sur ce scandale des violences faites ici aux migrants."
écrit Nicole Caligaris.

« Par rapport à autrui, j’ai à faire – et non pas au sens de l’aumône et de l’assistance -, j’ai à intervenir, et cela même au plan de l’éthique, indépendamment de toute action politique. » (Cornélius Castoriadis.)

Entre chagrin et néant, Marie Cosnay, illustration de Smail Azri, audiences d’étrangers, 12x19,5 cm, 160 p., éditions Cadex 2011, ISBN : 978-2-913388-80-2

Un article sur le livre :
http://remue.net/spip.php?article3145

Avec l’accord de Marie Cosnay, auteure de ce livre, ce spectacle peut être diffusé en tous lieux et en toutes circonstances pour informer et soutenir tous ceux qui sont victimes de cette politique d’immigration
inhumaine,
indigne,
honteuse.....et illégale

Entre chagrin et néant

Laisser un message, un commentaire...

1 commentaire
  • La nuit tous les chagrins sont gris !... 14 septembre 2012 15:38, par GéraLDINE

    Fins vient du Latin Fines (Limites) , taduction gallo-romaine du Toponime gaulois * équoranda ,souvant associé à la frontière entre deux peuples gaulois, & dont la dérivationdirecte la plus fréquante est Nerviens & Viromandui qui devient ensuite limite des diocèses de Cambrai & Noyen, entre le Cambrésis & la Picardie, enfin entre le département du Nord & de la Somme. Une borne du XVI° siècle (encors existante sur le trottoir de Gouzecourt , Nord) indiquait le passage du Royaume de France (Picardie) dans le Saint Empire (Cambrésis).

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |