TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Extraits " Sankara/Mitterrand"

Extraits " Sankara/Mitterrand"

mardi 3 novembre 2015, par Ben

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Extraits " Sankara/Mitterrand" from Tv Bruits on Vimeo.

Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ouvroir_de_litt%C3%A9rature_potentielle

Thomas Sankara : https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Sankara

La compagnie l’Agit : http://www.agit-theatre.org

Présentation du spectacle par l’Agit :

Une rencontre mémorable
Palais présidentiel de Ouagadougou, 17 novembre 1986. Deux hommes se font face à une table de banquet. Le premier, Thomas Sankara, s’est emparé du pouvoir trois ans auparavant à la suite d’un coup d’État instaurant un régime d’inspiration marxiste-léniniste. Le second, François Mitterrand, préside aux destinées de la France depuis cinq ans et se rend au Burkina Faso pour mieux évaluer l’étendue de cette révolution populaire. Une rencontre mémorable, toujours très ancrée dans l’inconscient collectif burkinabè.
Lors de la réception officielle, le bouillonnant capitaine se lance dans une diatribe enflammée pour dénoncer pêle-mêle le néocolonialisme, les rapports Nord-Sud, l’aide - « un calvaire et un supplice pour les peuples » - ou encore l’attitude de la France, si prompte à défendre les droits de l’homme mais qui n’hésite pas à accueillir des responsables sud-africains qui la « tachent de leurs mains et de leurs pieds couverts de sang ». L’audace peu protocolaire fait mouche. Froissé d’être ainsi placé face à ses propres contradictions, le chef de l’État français réplique. S’engage un échange aigre-doux où la causticité du vieux lion répond à l’impertinence et à l’ironie du jeune loup. 

Cet échange dont un extrait filmé très fort est repris dans le film "L’Homme Intègre" de Robin Shuffield est assez célèbre pour la sincérité et la vérité avec laquelle Sankara s’adresse à Mitterrand qui a dû improviser une réponse.

Quand Sankara contestait avec humour la dette du Burkina Faso :

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |