TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > EXTERIEUR A TV BRUITS > « Notre-Dame-des-Landes, au cœur de la lutte »

« Notre-Dame-des-Landes, au cœur de la lutte »

lundi 23 avril 2012

Attention : les films de cette rubrique ne peuvent être reproduits ailleurs qu'avec l'autorisation de leur(s) auteur(s).

Voir en ligne : www.lagoradebretagne.fr

Durée : 1h10

Notre-Dame-des-Landes

Construire un aéroport transatlantique taillé sur mesure pour le Concorde, à 27 kms au nord de la rocade de Nantes, à Notre-Dame-des-Landes ! Oublié un temps, ce vieux projet qui remonte aux Trente Glorieuses renaît de ses cendres à la fin des années 90 sous la houlette de Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes. 
 
Les paysans conduisent la « révolte » contre ce projet qui mangera 2 000 ha de terres, soit en une opération l’équivalent des terres agricoles qui disparaissent chaque année en Loire-Atlantique. 
Julien Durand, Michel Tarin, Sylvain et Brigitte Fresneau, Marcel et Sylvie Thébault nous racontent leur lutte au quotidien contre un projet jugé coûteux et inutile, écologiquement irresponsable. Ils sont rejoints pas Hervé Thébaud et Françoise Verchère, respectivement pilote de ligne et élue, également farouchement opposés au déménagement de l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique. 
 
Plus qu’une simple opposition, cette lutte révèle les questionnements de citoyens engagés sur les motivations réelles de ce projet. C’est au fil de la lutte un apprentissage de la démocratie et une véritable alternative de société qui se dessine, le projet aéroportuaire devenant le symbole d’une société dispendieuse tournée vers le passé. 
 
Le projet est aujourd’hui dans sa phase pré-opérationnelle, les démarches d’expropriations sont en cours, la tension à son comble mais Julien, Michel, Sylvain, Brigitte, Marcel, Sylvie ne lâcheront rien car ils sont persuadés que la victoire les attend au bout de cette lutte emblématique. Comme des milliers d’autres, rejoignez-les ! 

Les réalisateurs


 
Christophe Kergosien et Pierrick Morin sont des militants écologistes, en aucun cas des professionnels du cinéma. Ils travaillent tout deux par ailleurs. Il y a moins d’un an, ils ouvrent un blog, l’Agora de Bretagne, avec un objectif : valoriser par l’image les actions de terrain. Leurs films, entretiens, reportages, réalisés à leurs frais et sur leur temps libre, sont systématiquement libres de droit. Ainsi, ils apportent une valeur ajoutée aux initiatives et de nouveaux outils aux acteurs de terrain. 
 
pour les joindre : lagoradebretagne@free.fr

Autres films sur Notre Dame des Landes

Histoire d’une lutte

Laisse béton

Laisser un message, un commentaire...

8 commentaires
  • Avec les scores du premier tour, Jean-Marc Ayrault est de mieux en mieux placé pour devenir le prochain Premier Ministre en cas de victoire de François Hollande le 6 mai prochain. La lutte contre l’aéroport va alors devenir plus rude, comme le dit le film ce projet c’est son projet main dans la main avec Vinci.

    Courage à tous
    Non à l’Ayraultport !!!!!

    Répondre

    • Après des décennies de lutte, les opposants au projet d’aéroport du grand-ouest (AGO), dit aéroport de Notre-Dame-des-Landes, viennent de marquer un point. En grève de la faim depuis près d’un mois, les paysans qui s’opposent aux expropriations et aux expulsions ont signé un accord...

      Article du Monde du 9mai2012

      Répondre

      • Moratoire sur l’ADNDDL 14 décembre 2012 12:02

        Ce n’est pAs Notre-DAme-des-LAndes qye l’on perdrA ici, c’est la France !...

        QuAnt sortirA-t-on du temps de l’occupAtion & des collAborAteurs zèlés !...

        & ils diront qu’ils n’ont fAit qu’obéir aux ordres de leurs supérieurs !...

        Qui sont-ils aujourd’hui & a qui doivent’ils dont allègence ?

        Répondre

  • FONCIèrement ON se calme naturellement n’ai ce PAs § 7 mai 2012 17:14, par ler "Cigogne" ON comprend mieux

    Je tiens d’abord à remercier CO, même s’il n’y est pour rien dans la réalisation de ce docu qui nous parvient à point nommé, "fatalitas" !

    *

    § Il nous faudra, je crois, comprendre par nous même le thème de cette spéculation foncière , car cela est une clef, la principale je pense, d’une notion souvant occultée : celle de l’évidante interrelation entre l’humain & environ, autrement que par une simple rétorique écologiste pur sucre ?

    *

    § Soit, l’inconscient comme une zone de spéculation foncière, une machine à habiter , non seulement la machine de production freudienne de l’inconscient. Nous avons donc affaire là à un paradoxe ou peut-être même à un complexe inconscient voulant à tout prix prendre son parti dans la politique local ou il devoye de fait l’héritage démocratitique pour s’imposer par la force !

    *

    § Le code de conduite napoléon précise dans son premier article : "qu’ un conducteur doit impérativement être maître de son véhicule et de ses animaux" ; pourquoi sinon pour rester maître de sa route ! Ici l’écologie des hommes responsables des terres dont ils sont redevable face au temps nous montre clairement que la maîtrise du projet de cet élu PS qui ne représente pas plus que lui même est fort d’être douteuse plutôt que bien conduite, même conduite en force, ce qui nous fait bien relever ce même complexe à un degrès ou la rigeur politique fait place à la grossière connerie d’élu locale qui veux devenir Kalif à la place du Kalif, l’animal !

    *

    § La pertinance du propos est de constater l’assiette de la question en terme de qualification de l’être politique, comme une maîeutique socratique précise où se jouent toutes les notions fondamentales de la naissance du politique comme relevant de l’esprit du lieu , où alors de son deuil relevant de faits de guerre de pouvoire & de jeux de cours qui devrons être jugées pour leurs aspects suspects vis à vis des lois de nôtre république dites fraternel avec la terre qui l’a portée !

    *

    § Le front suspicieux des affaires de Nantes nous laisse à penser qu’une réforme du regard de la gauche est necessaire ainsi que de celui des écologiste ! Car il n’y a pas d’écologie sans les hommes, sans le domaine des hommes, & sans la claire interprétation de l’environ de l’humain dans son inconscient comme domaine foncier primitif de sa conscience notament politique par ce qu’il se doit de défendre sa terre ! C’est l’OÏKOS contre le XENOS de l’esprit éternel de la république  ! C’est l’écologie quant celle-ci devient l’école de la république & seulement là elle peut entrer en politique par la grande porte, non celle des basses magouilles des petits chefs en mal de grand bureau bling-bling qui nous font courrir bêtement et frénétique comme un troupeau de mouton qui tourne en rond devant la petite porte de la bergerie sans pouvoir y entrer, PSsst !

    *

    § FONCIEREMENT ON SE CALME , devra donc être le slogant de nos futur législative, ou alors c’est la bérésina du PSchit citron !

    Répondre

    • Un rouge s’il vous plait ?

      Répondre

      • FONCIèrement ON se calme naturellement n’ai ce PAs § 10 janvier 2013 13:21, par LE VIADUC ZADappâtISTE.../...

        L’écologie serai-t’ elle une discipline non une science ; où du moins pour les luttes sociales ? C’est peut-être ce qui ressort de le relecture de ses paires comme l’éminent naturaliste alamand Ernst Heinrich Haeckel de l’université de l’ IÉNA au XIXème ! L’ Ökologie serai donc une approche réel du chemin de l’école (pédagogie) au seuil du sens politique de l’appartenance : "la maison de" l’ OïKOS  !

        De l’exemple de la rétroaction d’un système trophique non seulement au niveau de la chaine alimentaire , mais de l’ensemble d’un écosystème qui se détermine soit par une rétroaction positive ou négative pour se finir en queue de poisson dans l’économie de celle-ci :

        -  une rétroaction positive , soit ayant un effet d’accélérateur, entraine une action d’érosion grandissante sur une lutte : la ZAD reste la zone d’aménagement diffèrée, ce qui perment par exemple à VINCI de parier & de spéculer sur cette même action diférée, c’est un appât, une amorce déjà engagé par l’action même de la contre mesure dans la lutte !

        -  à l’inverse une rétroaction négative , soit ayant un effet qui annule ou compense tout écart par rapport à un état optimal, entraine par elle même des processus qui ramènent l’économie à son ajustement à juste titre à l’écosystème ! ../.. Restez vigilant à ne surtout pas dépasser dans la ferveur des campements autogérés l’origine des coalitions ACIPA, c’est vitale car l’élant ainsi provoqué est déjà dans ses vecteurs l’adhésion à une perte de son origine d’identité de lutte local ( l’originalité de son droit ) de cette lande HUmide !

        L’action pour être réel doit rester désengagée & désintéressée OK/ pas de ZADappâtiste ! L’anarchie peut elle-aussi être le chemin le plus court jusqu’à l’ultra-liberalisme, pensez s’y ! ...

        Répondre

  • « Notre-Dame-des-Landes, au cœur de la lutte » 8 novembre 2012 15:44, par cudjoe

    Dubamix pose un nouveau dub à propos de Notre-Dame-des-Landes

    http://www.youtube.com/watch?v=UpszP4rH63w

    Répondre

  • Il apparaît manifeste que l’aéroport de Nantes est suffisant pour faire face au trafic actuel, futur et même à celui d’un futur lointain. Il convient de se demander à qui profite l’ouverture d’un tel chantier. Construire une piste avec l’aéroport qui va avec, c’est alimenter le chiffre d’affaires du bâtiment et des travaux publics (BTP). Il est aussi bien connu que les travaux qui sont facturés à l’État et aux collectivités territoriales ne sont pas au même prix que si le donneur d’ordre était une personne privée. C’est bien plus cher, donc très rentable.

    voir : LOBBYISME, POUVOIR ET PUISSANCE DU BTP
    http://2ccr.unblog.fr/2013/03/10/lobbyisme-pouvoir-et-puissance-du-btp/

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |