TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > EXTERIEUR A TV BRUITS > Sinantena : Caravane européenne contre la frontière

Sinantena : Caravane européenne contre la frontière

mercredi 9 août 2006

Attention : les films de cette rubrique ne peuvent être reproduits ailleurs qu'avec l'autorisation de leur(s) auteur(s).

Alors que l’Espagne prend le 1er janvier la présidence tournante de l’Union Européenne, un film pour se rappeler la réalité de l’Europe aujourd’hui, Europe des Droits de l’Homme dans les discours, Europe forteresse dans les faits.


Dans la nuit du 28 au 29 septembre 2005, des centaines de clandestins essentiellement originaires d’Afrique noire tentaient de franchir la frontière maroco-espagnol à Ceuta (enclave espagnole sur le territoire marocain). Les militaires des 2 côtés de la frontière ont alors ouvert le feu sur les clandestins faisant au moins 5 morts (6 d’après des journaux locaux) et une vingtaine de blessés (des centaines pour certains). Source AFP

Suite à cet événement, une caravane européenne s’est organisée en appelant à venir à Ceuta pour manifester son opposition à la violence et à la logique des frontières. Ainsi en partant de Paris, de Toulouse, de Milan, de Barcelone ou de Madrid, la caravane s’est réunie à Ceuta pour faire une marche jusqu’à la frontière/barrière (la valla en espagnol) où étaient morts les africains.

Voir la vidéo 8’30’’

Sinantena Especial caravana

A Melilla des évènements similaires avaient eut lieu quelques temps plus tôt. Aux Canaries ils sont 14589 clandestins à avoir débarqués sur l’archipel depuis le début de l’année (selon Courrier International). L’immigration venue de l’Afrique sub-saharienne touche ainsi l’Europe avec en premier lieu Ceuta, Melilla et les Canaries en Espagne et l’île de Lampedusa en Italie. Ce phénomène n’est pas nouveau, elle existe depuis l’indépendance des états africains et s’est renforcé avec la construction de la forteresse Europe, l’Europe de Shengen. L’immigration clandestine ne cesse de croître à mesure que les inégalités entre le nord et le sud se creusent.
Cependant la vague d’immigration a connu un pic sans précédent cette année. L’augmentation du nombre de candidats à l’immigration et l’ouverture de nouvelles routes clandestines maritimes en seraient la cause. Une sécheresse exceptionnelle dans la région du Sahel ainsi que l’appauvrissement général des campagnes auraient poussé de nombreux africains à fuir la misère et la famine. L’épuisement des zones poissonneuses des côtes occidentales de l’Afrique aurait décidés d’anciens pécheurs à devenir des passeurs et à ouvrir ainsi de nouvelles voies vers les Canaries et le Brésil. Les modifications environnementales pourraient ainsi être une nouvelle cause des vagues d’immigration.

Dans l’histoire contemporaine, les seuls exemples où les flux migratoires furent stoppés sont en Europe. Quand l’Irlande, l’Espagne et le Portugal entrèrent dans l’Union Européenne, ils étaient des pays d’émigration car bien plus pauvres que leur voisins. Les pays voisins les ont aidés à grands renforts de Fonds Structurels. Mais l’Irlande, l’Espagne et le Portugal étaient des pays proches de la France, de l’Allemagne ou de l’Angleterre d’un point de vue culturels. Les pays riches accepteraient-ils d’aider de la même manière les pays africains ? L’Afrique souhaite t-elle un développement identique à l’Europe ?

Sin Antena est une télévision alternative madrilène que nous avons croisée aux Rencontres des Médias Associatifs et Indépendants de Marseille en mai dernier. Vers le site Sinantena

La traduction de cette vidéo ne demande qu’à être amélioré, je suis preneur de toutes remarques.

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |