TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Ici et là > Tribune libre à Olivier Théron Vélorution "Un procès exemplaire ? ou (...)

Tribune libre à Olivier Théron Vélorution "Un procès exemplaire ? ou l’avènement d’une nouvelle inquisition ?"

par Olivier Theron - Vélorution !

vendredi 12 mars 2010

Un procès pour Olivier mercredi 17 mars à 14h

Quelques vidéos pour ceux qui ne connaissent pas.

http://tvbruits.org/spip.php?article817

http://tvbruits.org/spip.php?article835


Voir en ligne : Le blog d’Olivier (source de l’article)

Quelques rappels et les prochaines dates d’un procès ridicule -soi-disant le dernier...-, montrant la servilité des magistrats à
tous les abus possibles et imaginables.

Cette fois c’est pour une prétendue "diffamation" contre un procureur
assez vicieux :
- le texte original :
http://olivierlibre.bloguez.com/olivierlibre/478533/-Ic...ce-1-
- la convocation et les termes poursuivis :
http://olivierlibre.bloguez.com/olivierlibre/630478/ord...9-14h

L’audience a déjà été renvoyée deux fois, la prochaine est fixée au
mercredi 17 mars à 14h au tribunal correctionnel.

Lors de la première audience le dénommé Poussin, "avocat", a été désigné
commis d’office ; avec mon concours nous avons réussi à faire repousser
l’audience une première fois. A la veille de la seconde (le 15 janvier
2010) le Poussin s’est désisté... Il ne devait pas être prêt à sortir de
sa coquille, du moule dans lequel il a été formé afin de servir fidèlement
les intérêts de la caste dirigeante...

Invoquant sa défection, la 2è audience a été renvoyée une nouvelle fois,
mais jusqu’à présent aucun nouvel avocat commis d’office ne m’a
recontacté. Il faut dire que la tâche n’est pas facile, le plaignant est
un procureur et aucun avocat n’ira cracher dans la soupe de celui qui le
fait vivre... Me voilà donc seul une fois de plus, à moins que des
soutiens se fasse connaître le jour de l’audience.

Et rien à espérer de la part de certains prétendus "militants" ou
"journalistes" : Libétoulouse s’obstine à censurer tout ce qui fait part
de mon affaire, Indymedia m’a censurer systématiquement depuis ma
libération jusqu’à aujourd’hui sur des motifs stupides voire mensongers,
la dépêche du midi est égale à elle-même, Canal Sud et l’émission "bruit
de taule" reproduisent de la même façon que l’administration pénitentiaire
le silence en refusant tout débat ou rencontre. Et toutes ls IP d’où
j’essaie de passer sur Bellaciao deviennent interdites définitivement de
publication et de commentaire sur le site (ça commence à faire pas mal de
connexions...) Et les soi-disantes organisations chargées de vérifier que
les droits (de l’homme) sont respectés ont estimé que ce que je disais
était entièrement vrai, que ce que j’avais à subir était illégal et
totalement abusif mais, "qu’étant incontrôlable" -dixit Jef Mignard, ex
président de la LDH toulouzen- je ne méritai pas d’être soutenu en quoique
ce soit... Des cas de censure systématique et général comme celui-là ne
doivent pas fleurir dans l’histoire politique française ! Dans les 6 mois
après ma sortie de taule, j’ai essayé de joindre tous ces gens et de
discuter, aucun n’a accepté de me rencontrer... Plus facile de fuir ses
responsabilités que de les assumer face à la victime mais je suis
également tête de mule !

Une telle unanimité n’engage rien de bon pour la suite, ayant pris 3 mois
fermes en plus le 28 janvier dernier en cour d’appel, grâce à des juges
qui ont interdit la présence d’un commis d’office à mes côtés (oui, vous
avez bien lu !) ainsi que j’ai accès pour une fois au dossier de
l’accusation (ça c’est comme d’habitude). Que l’état viole à ce point les
lois nous savons que cela est possible, mais que les soi-disantes
organisations et médias pouvant contrebalancer ces injustices se taisent à
ce point montre à quel point ce pays, les institutions et prétendues
"associations" sont malades, le fascisme n’est pas aux portes mais bien
déjà dans les têtes et les pratqiues. Même CQFD, SinéHebdo et Le Canard
Enchaîné, prévenu régulièrement refusent tout contact, toute discussion
et, ce faisant, se font les complices tacites de cette nouvelle
inquisition.

Il y en a tout de même qui passent les infos, pas nombreux mais au moins
honnêtes : TV Bruits, Indymedia à Nantes et en Auvergne, et même France3
Toulouse, qui coupe pas mal de passages mais laisse transpirer les
messages.

C’est donc aux lecteurs et aux amiEs qui liront ce message que je fais
appel, vous pouvez me soutenir de plusieurs façons :
- en faisant circuler l’info de l’audience du 17 mars le plus largement
possible, sur TOUS vos réseaux ; il faut du monde au tribunal car il y
aura probablement quelques flics chargés de bafouer les droits (refus
d’accès au bâtiment et la salle d’audience, à l’égard du public et des
journalistes, par exemple), alors que la loi stipule très clairement que
les débats sont publics.
- en venant à l’audience ;
- en inondant les messageries de tous les médias et organisations
possibles, du tribunal aussi peut-être, de messages demandant des
explications et le respect des lois...

Et si vous voulez bien plus de détails, allez sur le blog Olivierlibre,
vous saurez que j’ai fait 6 mois de taule pour jets de yaourts sur la
bagnole de Sarko en 2004, que je suis militant cycliste (et fondateur de
la Vélorution à Toulouse). Vous comprendrez aussi pourquoi je ne baisse
pas la garde : le procureur-plaignant dans cette affaire est également
l’un des responsable d’une tentative de meurtre durant ma détention, les
faits sont décrits dans le premier texte référencé au début de l’article,
et lui semble avoir juré d’avoir ma peau...

Et dorénavant il n’est plus possible de publier sur indytouloose, d’où la
publication ici.
Liens: : http://olivierlibre.bloguez.com

Olivier

Laisser un message, un commentaire...

1 commentaire


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |