TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > EXTERIEUR A TV BRUITS > Le DAL Toulouse s’exprime

Vidéo + audio

Le DAL Toulouse s’exprime

Conférence de presse enregistrée au café associatif Le Caméléon le 30 octobre 2009

samedi 31 octobre 2009, par Ben, DAL Toulouse

Attention : les films de cette rubrique ne peuvent être reproduits ailleurs qu'avec l'autorisation de leur(s) auteur(s).

(Le DAL Toulouse fait partie des associations adhérentes à Tv Bruits )

Conférence de presse enregistrée au café associatif Le Caméléon le 30 octobre 2009.

Il a été entre autres été question de :

- Le début de la trêve hivernale , les carences du logement social aggravées par la situation économique actuelle et la position du DAL (Droit au logement)

- Les derniers développements de la lutte autour de la réquisition au 42 place Anatole France à Toulouse

Quelques chiffres édifiants, la loi DALO et la loi Boutin

par Luc. Durée : 9’

La Caravane du Logement, les jeunes de moins de 25 ans, squatts et bidonvilles


par Alain. Durée : 4’25"

Ce qu’est le droit au logement

par Isabelle. Durée : 2’10"

La réquisition du 42 place Anatole France à Toulouse ; la loi de réquisition

Par Michèle. Durée : 13’

D.A.L Toulouse et environs

Local du CASC

10bis rue du Colonel Driant

31400 Toulouse

Mobile : 06.59.43.20.10

Permanences tous les lundis de 18h00 à 19h00 au CASC

Ecouter la bande-son de la conférence

Durée : 30’

Pour approfondir :

http://www.droitaulogement.org

Des films sur les actions du DAL Toulouse à voir sur Tv Bruits

" Réquisition du DAL Toulouse " (sur la réquisition du 42 place Anatole France)

" Un Dialogue de sourds "

" Réquisition à la Cité Blanche "

Laisser un message, un commentaire...

2 commentaires
  • Le DAL Toulouse s’exprime 11 mars 2010 11:08

    Fin de la trève hivernale . Communiqué du DAL Toulouse et rassemblement samedi 13 mars

    RASSEMBLEMENT À TOULOUSE À 14H PLACE WILSON LE SAMEDI 13 MARS

    Appel à manifester le 13 mars :

    • Pour l’arrêt des expulsions, Pour la réalisation de logements sociaux, Contre le logement cher !

    Le 15 mars, qui marque la fin de la trêve hivernale et le retour des expulsions, risque cette année d’être dramatique pour un nombre croissant de personnes. Avec la crise, la montée du chômage et les effets de la loi Boutin – qui a réduit par trois les délais d’expulsion – davantage de locataires sont menacés, alors que les loyers et les charges ont partout atteint des niveaux historiques. Demain l’huissier peut frapper à n’importe quelle porte, locataire, accédant, occupant précaire...

    La flambée des loyers, de l’immobilier, et des charges, y compris en HLM, conjuguées à la baisse des revenus, a rendu difficile voire impossible l’accès à un logement stable pour les familles populaires, les salariés modestes, les jeunes, les précaires, les personnes vulnérables.

    La cherté du logement réduit le pouvoir d’achat des ménages, voire les précarise. L’offre de logements à loyer abordable est très nettement insuffisante. Les formes d’habitat précaire se développent, les marchands de sommeil s’enrichissent, la crise du logement s’étend.

    En 2010, le budget de l’Etat en faveur du logement social est en baisse. Le gouvernement ne tient pas ses engagements. De nombreuses familles sont expulsées sur autorisation de certaines Préfectures, alors qu’elles doivent les reloger en vertu de la loi DALO (droit au logement opposable de 2007). La loi Boutin a encore restreint les droits des locataires (entorses au droit au maintien dans les lieux), tandis que les nouvelles « Conventions d’utilité sociale » organisent la marchandisation du parc HLM.

    La nouvelle « Garantie des risques locatifs », vantée par le gouvernement, ne s’accompagne d’aucune mesure en faveur d’un encadrement des loyers et ne s’attaque donc pas au coeur du problème. Rien n’est fait pour encadrer le marché, décourager la spéculation et la vacance des logements, et faire reculer la crise du logement.

    Dans ce contexte, nous exigeons :
    • Un moratoire sur les expulsions locatives ;
    • Le droit à un logement stable, au lieu de la précarisation des locataires ;
    • L’encadrement des loyers et des charges, la taxation de la spéculation immobilière, pour rendre le logement accessible à tous ;
    • La réalisation massive de vrais logements sociaux ;
    • L’application de la loi de réquisition
    • Le refus de la marchandisation du logement social et l’abrogation de la loi Boutin.

    D.A.L. Toulouse et environs
    Local du CASC
    10bis rue du Colonel Driant
    31400 Toulouse
    Mobile : 06.59.43.20.10
    Permanences tous les mercredis de 18h00 à 19h00 au CASC

    Répondre

  • Le DAL Toulouse s’exprime 22 octobre 2010 22:49, par DAL TOULOUSE

    Bientôt l’entrée dans la trêve hivernale des expulsions locatives.

    A Paris, Le DAL fête ses 20 ans de lutte pour le logement le dimanche 31 octobre. Le DAL Toulouse, membre de la fédération du DAL, s’y associe !

    Et la lutte continue !

    Programme et + d’infos : www.ledalfeteses20ans.org

    DROIT AU LOGEMENT né en octobre 1990 à Paris, à la suite du campement des expulsés de la « Place de la Réunion » dans le 20e arrondissement, fêtera ses 20 ans le dimanche 31 octobre à la Machine du Moulin rouge à Paris 18°.

    C’est une fête, car c’est tout d’abord l’entrée dans la trêve hivernale des expulsions locatives, et des dizaines de milliers de personnes vont souffler jusqu’au 15 mars.

    Chacune de ces vingt années a été marquée par des combats emblématiques : le campement de la « Place de la Réunion », l’occupation du « 41 avenue René Coty », celle du « 7 rue du Dragon », du « 24 rue de la Banque »… Ce sont des dizaines de milliers de familles pauvres, souvent migrantes et discriminées, des milliers de sans-abri, qui grâce au combat des militants et des militantes du DAL, dans toute la France, ont obtenu de vivre dans un vrai logement, accessible à leur revenu. Une autre réussite est d’avoir fait reculer les discriminations dans l’accès au logement social, d’avoir fait connaître à tous les victimes de la crise du logement et leur dignité, d’avoir obligé les gouvernements à lentement réformer leurs pratiques, reloger les habitants de taudis, renforcer la protection des locataires contre l’expulsion...

    Pour en arriver là, il a fallu l’engagement de centaines de personnes qui ont consacré leur temps libre à défendre les mal-logé-e-s. Nous rendons hommage à toutes celles et ceux qui ont agi à nos côtés, aux célébrités, aux associations et aux qui nous ont soutenues.

    Nous saluons la mémoire de Léon Schwartzenberg, l’Abbé Pierre, Maître de Félice, Maître Breteau, et de tous les ceux et celles qui nous ont quitté-e-s après bien des combats.

    Aujourd’hui chaque comité de la fédération du DAL combat pour et avec les mal-logé-e-s et les sans-logis.

    Nous agissons pour que le logement redevienne accessible à toutes et à tous.

    Nous regrettons d’exister, mais un jour le Droit à un logement décent, choisi, stable et respectueux de la planète existera. Cela dépend de nous.

    Le DAL Toulouse est une association indépendante, sans subvention, qui ne vit qu’avec l’apport des cotisations de ses adhérent-e-s. Un don ou une participation volontaire ou mieux encore une adhésion renforce le DAL.

    D.A.L. Toulouse et environs
    Local du CASC
    10bis rue du Colonel Driant
    31400 Toulouse
    Mobile : 06.59.43.20.10
    Permanences tous les lundis de 18h00 à 19h00 au CASC

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |