TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > EXTERIEUR A TV BRUITS > Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme

Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme

Petits contes politiques et autres récits non autorisés

vendredi 8 août 2008

Attention : les films de cette rubrique ne peuvent être reproduits ailleurs qu'avec l'autorisation de leur(s) auteur(s).

"L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu..."
(Une conférence gesticulée)

Une autre histoire de la France démocratique, culturelle, sociale, éducative, politique, civique, citoyenne, partenariale, associative, décentralisée, européenne et mondialisée, bref... une autre histoire du capitalisme.


Franck LEPAGE

et la coopérative d’’éducation populaire « Le Pavé »

présentent

« Avant, j’étais prophète... Prophète salarié. Mon travail consistait à dire la vérité. (La vérité officielle). Et puis un jour, je me suis mis à mentir, et ils ont adoré. On me faisait venir de plus en plus souvent. On me disait que cela mettait de l’animation et de la démocratie. Quand ils ont trouvé que j’allais trop loin, ils m’ont viré. Depuis, je suis clown... Clown-consultant ».

http://www.scoplepave.org/

durée 2h30

Un philosophe aujourd’hui oublié, Herbert Marcuse, nous mettait en garde : nous ne pourrions bientôt plus critiquer efficacement le capitalisme, parce que nous n’aurions bientôt plus de mots pour
le désigner négativement. 30 ans plus tard, le capitalisme s’appelle développement, la domination s’appelle partenariat, l’’exploitation s’’appelle gestion des ressources humaines et l’’aliénation s’’appelle projet. Des mots qui ne permettent plus de penser la réalité mais simplement de nous y adapter en l’approuvant à l’’infini. Des « concepts opérationnels » qui nous font désirer le nouvel esprit du capitalisme même quand nous pensons naïvement le combattre... Georges Orwell
ne s’était pas trompé de date ; nous avons failli avoir en 1984 un « ministère de l’’intelligence ». Assignés à la positivité, désormais, comme le prévoyait Guy Debord : « Tout ce qui est bon apparaît, tout ce qui apparaît est bon. »

Franck Lepage, magistral, la gorge nouée, relate l’histoire de l’’éducation populaire, son rôle de prophète de la culture qu’’il a été obligé de quitter pour cultiver des choux en Bretagne... pour notre plaisir. Deux heures d’éveil et de partage. Après une petite pause, une animation sur les
« mots langue de Bois » permet dans le droit fil du spectacle, de s’’approprier le message ludiquement Chacun peut d’abord compléter
les mots du spectacle par un mot qui l’’aliène dans son travail ou qui l’’oblige à mentir dans son métier… Ensuite, on pourra s’’exercer au
discours langue de bois soit en « jouant à l’’anticolloque », soit par un jeu d’écriture : Quelle phrase de mon milieu professionnel (ou associatif) symbolise simplement notre soumission collective aux « mots propres de la pensée Unique » ? Que les spectateurs peuvent ensuite
échanger entre eux… et dire si cela fait résonnance pour eux… Une bonne heure atypique et très participative avec 2 animateurs du Pavé (dont Franck Lepage). Le cas échéant, invitation à « l’’atelier de désintoxication » du lendemain pour ré-agir collectivement !

DECOUPAGE EN DIFFERENTES PARTIES !!!!!

1ère partie INTRODUCTION

30min

2ème partie LE METIER DE LA CULTURE

24min

3ème partie QUITTER PARIS

22min

4ème partie HISTOIRE DE L’EDUCATION POPULAIRE ET DU MINISTERE DE LA CULTURE

5ème partie LE COLLOQUE

Laisser un message, un commentaire...

114 commentaires
  • Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 10 août 2008 18:07, par Sapristi

    Trop bien. A voir, ne vous laissez-pas décourager par la durée (2h).

    Répondre

  • A mon avis c’est incontournable pour tout les cultureux, travailleurs sociaux, mais aussi pour tout le monde !!!!!

    C’est une bombe, une vraie !

    Dommage de ne pas pouvoir le voir en tranche pour y revenir au fur et à mesure du temps disponible...
    Mais de bout en bout il n’y a rien à jeter !!!

    Faites-le savoir !

    André

    Répondre

    • TITRE:One man Show. La culture subventionnée comme légitimation des inégalités

      CORPS :
      Franck Lepage est un ancien haut-fonctionnaire du ministère de la culture, ex-directeur national des MJC. Ancien instrument de propagande, il est devenu outil d’éducation populaire.

      Sa conférence gesticulée a été représentée une centaine de fois. Il y raconte l’histoire du ministère et montre la culture subventionnée comme légitimation des inégalités.

      Aujourd’hui, il est sur les planches pour la suite de sa conférence, il gesticule pour mettre à nu le processus qui permet de casser l’école publique.

      Il a fondé une coopérative "d’éducation populaire et d’émancipation sociale" pour se propager.

      Téléchargement Torrent.

      Répondre

      • Bonjour, et merci pour votre annonce.

        Une petite rectification, je n’ai jamais été "haut-fonctionnaire du ministère de la culture", mais seulement directeur du développement culturel à la fédération française des maisons des jeunes et de la culture...(c’est déjà bien assez comme ça) , et ne donnons aucun prétexte au ministère de la Culture pour hurler à l’usurpation de titre ... si vous pouvez rectifier, c’est bien...

        Répondre

        • Merci surtout pour cette leçon d’histoire, je ne savais pas comment étaient nées les maisons de la culture dans le détail. Votre analyse m’a remis les pendules a l’heure sur plein de chose.
          Ce sketch me fait penser a la baffe que j’ai pris en 1974, la première fois que j’ai lu le texte de la lettre du chef Seattle au président des états unis.
          Ce que je trouve aussi, c’est qu’a aucun moment le doute ne survient. Au regard de l’Histoire depuis Malraux, c’est évident qu’on se fais berner !
          Merci

          Voir en ligne : http://janmali.spaces.live.com

          Répondre

      • courte brêve à publier sur vos sites pour diffuser la conférence 28 septembre 2011 23:57, par Brigitte Thomas

        houla !
        On peut être "directrice MJC" et "outil d’Education Populaire" (c’est mêm recommandé !)... et je ne suis sûrement pas un instrument de propagande ! (en tout cas, plus aujourd’hui, merci Franck !...)

        Répondre

  • je viens de passer un des meilleurs moments de 2009 en écoutant votre colloque, bravo de réveiller nos neurones.

    Répondre

  • Samedi 2 mai 2009
    20H15
    SALLE THÉÂTRE DE ST SÉBASTIEN
    29800 Landerneau (Finistère)

    Répondre

  • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 24 avril 2009 00:37, par Patrice ou Bougli

    Merci de transmettre , de partager , d appeller à construire , de faire vivre, de faire la synthèse, de nous emmener à réfléchir, de se questionner, merci pour ce beau mensonge, cette contre vérité, merci de faire vivre l exploité pour qu il se révolte, pour qu il fasse l éducation populaire, merci d avoir rencontré mlle Faure.
    Et si elle ne vous a permis de rien noter, ni d enregistrer sur un appareil, c est qu elle voulait l éducation populaire en vous meme, tout dans la tete, elle vous a obligé à retenir et à réfléchir par vous meme, c est un cadeau qu elle vous a fait, et vous avez su le recevoir et vous nous le redistribuez et nous ferons de meme, vive l éducation populaire.

    Patrice , un exploité.

    Répondre


  • <<<<<<<<<<<<<<<>>>>>>>>>>>>>>----------------------------------

    Superbe est très bien expliqué on peu y aprendre beaucoup de chose a voir absolument.


    <<<<<<<<<<<<<<<>>>>>>>>>>>>>>----------------------------------

    Répondre

  • Franck LEPAGE : entendre aussi... 5 juin 2009 22:37, par jlg

    Robin Renucci : les associations, l’éducation populaire, l’artiste.

    http://tvbruits.org/spip.php?article1231

    Répondre

  • Franck LEPAGE présentera ce même spectacle accompagné d’un atelier de défense et critique des mots à VAOUR.

    Plus d’info Ete à Vaour

    Répondre

  • Salut Franck,
    Très bon souvenir de ton spectacle à Lorient et le stage à Hennebont
    voici un document qui peut t’intéresser : http://pagesperso-orange.fr/arterroriste/pdf/Lesmots.pdf
    Le concept de la carte est à creuser, le contenu pourrait être bien plus percutant
    A bientôt
    Daniel ATTAC 56

    Répondre

  • Bonjour,

    Educatrice spécialisée en formation, j’aimerais que tous mes collègues voient ce spectacle... Est-il possible de le projeter à un public sans payer de droits d’auteur (je fais partie de l’association des étudiants et on a pas trop d’sous alors...) ? Ou bien Franck Lepage se déplacerait-il à l’occasion, dans le sud de la france (c’est sans doute moins beau que vers Carrais m’enfin le soleil est plus chaud...) ??
    Merci mille fois

    Répondre

  • Monsieur Lepage, autorisez moi encore un projet SVP, celui de reprendre une lichette de cette vidéo à intervalle régulier pour me rafraîchir la tête et -un peu- me réconcilier avec moi même. Vive les menteurs

    Merci

    Répondre

  • Genial ! tout est dit et avec le sourire !

    Répondre

  • L’éducation populaire ,une utopie ,c’est aussi ce que je pense.

    Nous faisons aujourd’hui face à un échec relatif des politiques de démocratisation culturelle.
    Au risque de sclérose d’institutions tentées par un enfermement « élitiste », les industries culturelles apportent une réponse principalement tournée vers des produits de divertissements de masse, souvent abêtissants.(MJC,CLSH etc...)

    Merci

    ce spectacle est indispensable ,à voir et à revoir.

    Répondre

  • Merci d’avoir pu rire de tout cela. C’est libérateur !
    Enfin ! Il aura fallu attendre bien longtemps. Mais n’est-ce pas votre ex-position qui vous permet d’être entendu. Repenti ? Repentant ? " Il y a du boulot " Moi, j’ai l’impression de voir s’éclore, par-ci, par-là, des oreilles qui entendent, enfin ; et non pas avec les mots / maux du Kapitalisme mais avec une parole, une incarnation qui se réapproprit le langage, le partage.
    Ktrine

    Répondre

  • Super !!! J’ai vraiment bcp aimé,à voir absolument.Eve.

    Répondre

  • ça fait du bien d’être "recalée" avec les mots qui faut. J’ai pris grand plaisir à vous écouter.
    Juste une chose, pour fuir la Culture madeinFrance, actuellement, je ne choisirais peut-être pas le Venezuela...
    Une édukspée qui a projeté et projette encore à mort !

    Répondre

  • Un grand merci.
    C’est juste brillant de simplicité, de sensibilité et d’intelligence.
    Un grand moment personnellement.
    Une percée comme on dit dans la compréhension de certaines choses.
    Une mise en lumière, une prise de conscience... bref trop bien.

    Je ne sais pas si je vais faire un oignon de tout ça mais en tout ça germe sévère dans ma petit tête !

    Encore merci du fond du cœur.

    Frédéric
    Marseille

    Répondre

  • C’est une honte !!! de critiquer notre belle culture et tout les projets de développement, indispensable au bien être de notre société.

    Paul De Lemploi

    Répondre

  • Merci ! C’est trop bon... Encore, encore !

    Répondre

  • Merci. S’il vous plait. Continuer les spectacles

    Répondre

  • Inculture(s) ou le nouvel esprit du communisme.
    Je remet mon message.Sympa la censure.

    Répondre

  • enfin un avenir(sans projet)ouf l’horizon s’éclaircit,je peux reprendre la mer,merci pour les mots , franck,ça marche bien dans la tête.Aya de toulouse

    Répondre

  • Merci et bravo pour tous ces mots et ces mises au point.
    Dommage que ces deux heures trente ne soient pas plus connues. Je vais mettre un lien dans mon espace d’Ipernity.

    Je suis venue grâce à un lien dans un article de Médiapart (dans les commentaires)
    http://www.mediapart.fr/club/edition/les-invites-de-mediapart/article/240610/greve-ou-cessation-concertee-du-travail
    Je n’ai pas encore tout regardé/écouté (la moitié environ).

    Je fais suivre le lien à autant d’amis que possible, et je terminerai en disant qu’en ce qui concerne les mots, on devrait aussi se pencher sur les effets d’un prétendu plébiscite en faveur de l’anglais comme véhicule de communication internationale. Cela aussi influence les esprits et conduit au consentement.
    Lorsque j’essaie d’attirer l’attention des militants de tout poil sur ce problème, lorsque je tente de les inciter à s’informer sur l’alternative que constitue l’espéranto (son fonctionnement, ses qualités, la faisabilité d’un projet consistant à l’expérimenter et à l’introduire au moins comme option etc...), je ne rencontre la plupart du temps que doute, indifférence, quand ce n’est pas ironie...

    Alors, qui sait... Peut-être un jour un "menteur" de talent réussira à mettre en évidence ce simple fait : la diffusion de l’anglais a été voulue par les vainqueurs de 45, elle a accompagné et renforcé la diffusion de leur idéologie, et maintenant elle continue à le faire de plus belle.

    Voir en ligne : Mon espace "Onagrino" sur Ipernity

    Répondre

  • Commentaire pas "passé"... modération a priori ? En ce cas, merci de le préciser sur la page, non ? (genre : "votre commentaire est en attente de modération")

    Répondre

  • et inculture(s) 2 comme annoncé à la fin de la vidéo ??? c’est pour quand ?!

    Répondre

  • C’est très très bon, et on sent que le propos est loin d’être creux.
    Je bosse dans le milieu artistique (enfin c’est vite dit, je suis architecte), et j’avoue c’est la première fois que j’entends quelqu’un trouver des mots aussi justes pour décrire ce à quoi je pensais depuis longtemps.

    Merci !

    Répondre

  • Je vous ai connu grâce à votre passage chez Mermet, il y a quelques semaines. Une heure de pure jubilation !! Puis j’ai regardé vos deux conférences gesticulées et je frise l’orgasme intellectuel !!! Bien des choses que je pensais depuis longtemps et que je n’arrivais pas à faire passer dans mon entourage... Cette perversion continue et systématique du langage, invisible à la plupart et qui les conduit à penser avec les mots de l’ennemi...Et bien d’autres découvertes, comme l’histoire - mensongère ! forcément mensongère !!- du ministère de la culture, de cette "éducation populaire" dont ils n’ont pas voulu...
    Superbe ! Indispensable !
    Moi aussi je fais circuler autant que je peux.
    Merci d’exister !*
    Continuez.
    Salut et fraternité

    Répondre

  • Simplement vrai. Il s’agit de vérités. Rien à rajouter, je crois qu’il y a tout.
    Peut être faire part d’une expérience... Il y a quelques années, lorque l’on se présentait pour un travail et que l’on en avait déjà eu un, c’était trés mal vu ( il devait y avoir quelque instabilité cachée là-dessous, celà venait de la personne et non du "marché" du travail..).
    Ensuite, c’est à dire peu de temps aprés, lorsque les entreprises ont compris l’intérêt de l’intérim... alors le même individu devenait par magie un être exceptionnel, rempli de qualités, capable de s’adapter à plusieurs situations, dynamique biensûr et, le plus risible, en harmonie avec le monde qui bouge...

    Répondre

  • C’est vachement bien, sauf que le spectacle se termine en queue de poisson. On ne sait pas comment tu es passé du plan de tomates aux poireaux, et surtout pourquoi ça a marché.

    Répondre

  • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 7 septembre 2010 17:01, par Guillaume L

    Projet...

    Une conseillère bancaire m’a bien fait comprendre qu’il était important qu’elle sache mes PROJETS d’AVENIR pour choisir la meilleurs façon de placer mon argent. J’avais 16 ans, et je ne savais même pas ce que voulait dire le mot "intérêt".

    Je sors d’école d’ingénieur après 5 années d’études où l’on nous a martelé que définir notre PROJET PROFESSIONEL était incontournable, parce qu’il ne sera question que de celà lors de mes futurs entretiens d’embauche.

    Aujourd’hui, je suis doctorant chercheur, et inutile de vous dire combien de fois par mois je dois définir, présenter, justifier, défendre mon PROJET de recherche pour le financer lors des campagnes d’appel à PROJET.

    Où comment perdre un temps précieux dans des facéties systémiques inutiles !

    Répondre

  • grand bravo camarade !

    Répondre

  • Pertinent
    redoutable
    organique
    jouissif
    electrochoc
    tentaculaire

    Répondre

  • quel bol d’air ! C’est comme de retrouver la jouissance de membres que l’on croyait gangrénés et de se remettre à courir.
    Et ce devrait être gratuit et obligatoire ! Lâchez rien, ne lâchons rien.
    Ciao & viva !

    Répondre

  • J’ai beaucoup ri, on s’y croirait ; au delà bien sûr de la pertinence de la réflexion sur le langage ; y a plus qu’à développer un bon vrai projet d’éducation populaire à partir de tout ça... arf
    tout est juste, et y a même de l’émotion grâce à mlle Faure, et la mise en perspective historique est saisissante. C’est un sacré boulot on en attend la suite évidemment.
    Bise
    Goulven

    Répondre

  • Tout simplement : Bravo l’Artiste...

    Répondre

  • Merci, du fond du coeur, merci....
    L’eau est trop chaude en se moment, et en tant que grenouilles nous sommes en train de cuire....
    Merci pour ce bol d’eau froide qui je l’espère fera réagir en pensées et surtout en paroles les "acteurs" de cette société capitaliste extrème qu’est devenu le monde....
    Et si on faisait une révolution ... du language ?

    Répondre

  • ca change des sketch sur les portables...
    je suis "pour" la multiplication des Lepage en france. On peut vous cloner ?

    Répondre

  • Je ne connaissais pas, vraiment excellent, merci pour les vidéos. comparatif poker pokerstars

    Répondre

  • simplement un grand merci ! et Bravo .

    Salutations ( douzi28.05.70 -

    Répondre

  • Formidable !
    Je vous signal un hypothétique bug dans la diffusion de la deuxième partie du document.
    au temps indiqué 12’48

    Répondre

  • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 9 décembre 2010 00:10, par LAFOSSE Aalin

    ouf, cela fait du bien.

    Répondre

  • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 17 décembre 2010 13:49, par Sophie HERVE

    Merci et bravo !
    Ca dépoussière l’esprit et ça réveille la conscience !
    Belle prouesse à diffuser largement à tous ...et de façon urgente ;

    Répondre

  • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 19 décembre 2010 22:54, par mamsellepaindepice

    Bonjour, Julie, 25 ans. Je me sens SOULAGEE de constater que je ne suis pas seule à trouver sacrément gerbante la culture socialiste et compagnie. Par contre, je me sens toujours aussi seule face à mes amis, qui me prennent pour une facho, et face aux fachos, avec qui... je ne parle pas.

    Bref, ce que je m’efforce de dire, c’est que ce spectacle me donne du courage pour affirmer les quelques idées qui trottent dans ma caboche, alors merci m’sieur le clown !

    Répondre

  • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 29 décembre 2010 10:51, par rémi begouen

    Après avoir écouté hier la rediffusion de l’émission de Daniel Mermet, dans la foulée, j’ai rédigé un article qui a paru ce matin au blog collectif dont je fais partie : Ruminances.unblog.fr

    Je n’avais pas encore vu les 2h30 de cet exploit, mis en lien par mes copains, sur ton nom. Mais déja les 40 minutes de ’Là-bas si j’y suis’ m’avaient emballées ! C’est dire... BRAVO !

    Répondre

    • Idem , j’ai découvert ce grand monsieur hier lors de la rediffusion chez Mermet. J’ai trouvé ça jouissif. Je regarde cette conférence gesticulée pour la 3ème fois en 24h et je continue à apprendre des choses même au troisième passage...Comme tout s’éclaire !
      C’est brillamment fait et redoutablement efficace.
      Merci encore. Je diffuse autour de moi et je ne reçois que des retours positifs depuis hier.
      Merci encore d’avoir trouver les mots, l’humour et le ton.

      Répondre

      • Quelle bouffée de lucidité, j’ai eu le sentiment en écoutant ce "spectacle" ou plutôt cette démonstration d’être remonté à la surface de l’eau pour enfin respirer. Les choses s’éclairent, les vérités deviennent des évidences, et les idées se révèlent.
        Mais je vais avec prudence méditer et prendre du recul, la sophistique n’est jamais bien loin, et ce que l’on reproche aisément aux autres peut parfois s’appliquer à soi.

        Répondre

  • Passionnant. Quelle démonstration en 2h30 d’une mystification qui démarre tout simplement parce que Mr.Malraux devait avoir un ministère ! Merci de nous éclairer de façon si brillante, nous la"base".L’éducation populaire, c’est vraiment ca.
    Cécile

    PS : c’est mon fils de21 ans qui m’a fait découvrir cette vidéo !

    Répondre

    • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 14 mars 2011 08:06, par Gilbert Ceccaldi

      Bonjour Franck,
      on s’est croisé il y a longtemps, j’ai milité 20 ans dans le seule MJC de Marseille, la MJC Corderie dirigée par Jean Irrmann...
      Tous les jours j’essaye de lutter contre les mécanismes que tu dénonces. J’ai raté la conférence au Point de Bascule qui malheureusement est en difficultés et risque de fermer en avril.
      J’espère être là pour ton prochain passage organisé par Michel André que j’ai accompagné pour installer son lieu.
      J’ai mis en place un outil intéressant sur la Région PACA pour développer de nouvelles solidarités dans les réseaux culturels locaux, ça s’appelle rezopospec, la charte est par là :
      http://asso-reev.net/charterezo
      et le site per ici : http://fr.groups.yahoo.com/group/rezoprospec/
      Indignons nous !
      Gilbert

      Répondre

    • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 14 mars 2011 08:47, par Gilbert Ceccaldi

      Je viens de visionner la 4eme partie
      une anecdote, j’ai été invité par le PS à une commission culture, j’ai expliqué exactement ce que tu dis sur Lang qui à tué le politique par la réduction de la culture à l’art.
      Et, bizarrement, ils ne m’ont plus jamais invité....
      Gilbert

      Répondre

  • Bravo ! et bonne continuation dans la diffusion de vos mensonges

    Répondre

  • Votre conférence gesticulée m’a permis de (re)trouver une colonne vertébrale politique.
    Il n’y a plus qu’à faire pousser les oignons.
    Merci

    Répondre

  • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 6 avril 2011 20:34, par Makhno Bruyère

    Merci Beaucoup !!
    ^_^

    Répondre

  • Bonjour,
    Je suis professeur de guitare classique en école de musique municipale et associative.
    Merci pour votre spectacle, cela a été une décharge électrique !!
    Je suis en train de réinterroger ma façon d’enseigner, le rapport avec les élèves, les évaluations dans les écoles de musique,..
    A mon tour je vais diffuser !

    Bonne continuation

    Répondre

  • Très intéressant.

    Ces vidéos gagneraient à se faire connaître davantage.

    Répondre

  • Merci de faire découvrir cet artiste génial..live show

    Répondre

  • Super spectacle. Intelligent et pleins de nuances finalement....
    Quelqu’un as t’il la référence biblio de la citation de Paul Riqueur sur la démocratie ?
    Merci d’avance,

    Répondre

  • Ces mensonges sont criants de vérité...mais motivants pour continuer de se battre avec ardeur !

    Répondre

  • bonjour
    je vient de decouvrire vos "cours"jai arreté les mien en 6em allegee,depuis je n’ai fais que parfaire mon metier.j’ai 48 ans ,maintenant je le metrise et je fais beneficier cette metrise a une entreprise pour 1500 euros /mois.je suis revolter en permanence contre l’injustice mai je n’ai pas les mots pour le dire ou la solution pour que ça change ;votre travail et formidable continuez ! merci

    Répondre

  • Toujours aussi fascinant.
    Toujours aussi probant.
    Toujours aussi drôle (malgré la tristesse de ce qui est évoqué)

    Je ne manque jamais de rappeler, sur Mediapart, l’existence de cette conférence gesticulée (c’est là qu’on me l’a fait connaître).

    Venir à bout de la Novlangue, tout un programme !!! Continuez, Franck et bon courage....

    Voir en ligne : "Eléments de langage" sur Mediapart

    Répondre

  • c’est carrément excellent ; à moi aussi de vous dire merci M. Lepage, d’avoir expliqué la forfaiture intellectuelle ambiante qui moud les gens en esclaves de la Matrice (prenez la pilule rouge, pas la bleue !).

    à menteur, menteur et demi ; je suis sûr qu’avec la bonne volonté suffisante, la vivacité d’esprit mais surtout l’ARDEUR dont Mlle. Faure vous faisait la louange il est possible de leur retourner leurs pièges et leur renvoyer dans la gueule (c’est bien une gueule et pas une bouche en ce qui me concerne).

    merci encore d’avoir su mettre en mots, en explications, ce que d’aucuns d’entre nous (beaucoup, le maximum j’espère) avions déjà à l’esprit.

    face à ce cynisme sociophage (hm c’est quoi ce néologisme, a-t-on jamais vu du lien social dans une assiette, aux fines herbes ou au beurre blanc ? ben c’est qu’une abstraction, faites votre sauce), il faut avoir l’humour plus caustique que la soude pour parvenir à le dissoudre.

    parce que c’est bien de les décrypter ces connards mais il s’agirait de relever le gant un peu sinon on passe vraiment pour du bétail, bête et même pas méchant !

    Répondre

  • Vraiment un grand merci a vous d’essayer d’ouvrire les yeux de ces qui ne sont pa encore formater !

    petite hors suject

    en parlent de ( culture ), les ogm pesticide.... ne serait t’il pa une facon de ce debarrasser des pauvres ( des sous hommes, geulard ) a long terme ni vue ni connus
    puis d’une pierre deux coups regler silencieusement le probleme de surpopulation

    il n’y a qu’une seul race mais il est possible de souiller la genetique qui la rendrait plus fragile modifiant par generation le genome
    et cree la diference

    je croie profondement que nous avons hériter d’un gouvernement Nazi d’un nouveau genre

    Répondre

  • c’est très très bon, j’ai juste écouté "le colloque"
    une seule question : où passe Franck Lepage ??

    Répondre

  • L’angle de mon ouverture d’esprit vient de gagner quelques degrès, mais pour moi la démocratie sera effective bien après avoir consommé toutes nos richesses consommables.
    La planète qui nous héberge aura le dernier mot : "dommage"

    Répondre

  • Très très bon, ca fais plusieurs mois que j’écoute les différents spectacles de F.Lepage !
    En plus on m’a dit que je l’ai loupé de peu au grand parquet ! je m’en remet pas ! Je veux trop savoir pour le marbre ^^ Et aussi j’aimerais bien voir les fameuses photos de la destruction de l’université ^^

    Bref a quand une date au grand parquet !

    Répondre

  • Merci, merci, merci...

    Répondre

  • Merci pour l’article je vous fais un lien sur ma page facebook ;-)

    Répondre

  • Ici pas de de mise en scène "branchée" pour relayer des propos néo-intello chic, faussement subversifs.
    Excellente synthèse sur l’histoire des politiques culturelles en France, du contenu au service de la clairvoyance et de l’intelligence.
    Bravo et merci.

    Répondre

  • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 2 février 2012 17:46, par Fabienne M, artiste peintre

    Merci à Daniel Mermet (France Inter, Là-bas si j’y suis) qui, depuis plus de 20 ans participe à ma culture, de m’avoir fait découvrir Franck Lepage.
    Depuis, j’ai fait suivre ce colloque trouvé sur le net à quelques amis, et aujourd’hui, je me suis décidée à le mettre en lien sur mon blog.
    Merci à Franck Lepage, cela fait tant de bien de savoir qu’il y a des gens qui raisonnent juste.

    Répondre

  • ENCORE, ENCORE. Merci.
    Ddé

    Répondre

  • Car enfin ; personne ne force les gens à regarder le foot plutôt qu’un programme intelligent. Car l’égalité n’existe heureusement nulle part dans la nature ; c’est même précisément la volonté de tout rendre égalitaire qui est totalitaire. Le marxisme n’est pas mieux que le fascisme et l’Histoire l’a amplement démontré...

    Répondre

    • Beaucoup d’intelligence... et beaucoup de démagogie ! 24 mars 2012 16:17, par FRANTZ KREUTZER

      désolé de vous décevoir. abaisser un propos de réflexion à "marxisme" ou "fascisme" c’est faire un raccourci un peu rapide. Cette conférence nous oblige au contraire à sortir de nos idéologies toutes faites pour RÉFLÉCHIR. Ne vous en déplaise, je suis ouvrier, pas un technicien, non non, un vrai ouvrier, bas d’échelle, un vrai prolo. He bien je déteste le foot et j’essaie de continuer à penser. Donc si l’égalité n’existe pas, alors proclamons la, elle est possible cette égalité. Si elle n’existe plus, croyez moi la nature n’y est pour rien. On sait qui est responsable de l’inégalité !!! Reconnaissons la culture du foot et massacrons l’utilisation des puissants de la culture du foot. Merde, les puissants c’est nous !!!!
      Alors, non, ce n’est pas de la démagogie que de le crier bien fort : LES PUISSANTS C’EST NOUS.

      Répondre

    • Ce message inepte montre à quel point la conférence de Franck tombe juste. "L’égalité n’existe pas dans la nature"... Que répondre à ceci que "Et... ?" Que veut-on démontrer avec ce genre de truisme ? Que la société humaine n’est rien d’autre qu’une bande de hyènes ? Assertion éminemment capitaliste : les meilleurs doivent survivre et surtout diriger. L’éducation politique et sa nécessité deviennent aveuglante, quand on lit ça.

      Répondre

    • Le propos de cette conférence n’est pas de montrer qu’un système est meilleur qu’un autre, mais de montrer que face à un système qui n’existe que pour et par une poignée de "riches", matériellement &culturellement, seule l’éducation populaire libre, coopérative peut garantir la démocratie (la vraie, pas l’oligarchie que nous subissons depuis la révolution). Votre commentaire n’est pas pertinent et s’emploie à nourrir la polémique que le capitalisme et ses sbires entretiennent depuis toujours.
      1 Le capitalisme a intérêt à persuader la classe moyenne que l’égalité n’existe pas, que l’homme est un loup pour l’homme, que tout ce qui n’est pas blanc est noir, que l’égoïsme et l’inégalité sont la nature de l’humain, que personne ne te force à préférer le foot, que rien ne PEUT changer. Ainsi, au lieu de réfléchir et de se positionner en tant qu’acteur dans le partage des connaissances et des moyens de lutte contre un capitalisme meurtrier qui mène rapidement l’humanité à sa perte, nous continuons à alimenter des polémiques d’un autre âge.
      2 Pour regarder un programme intelligent, il faut : que ce programme existe, qu’il soit diffusé à une heure de grande écoute, qu’il soit gratuit et qu’il soit accessible : ludique, attrayant, correctement vulgarisé et qu’il nous reste du temps de cerveau disponible. Ce type de programme existe mais ne rapporte pas d’argent aux annonceurs qui font la pluie et le beau temps dans tous les médias traditionnels, reléguant les rares émissions intelligentes au moment où personne n’est en mesure de les regarder.
      Je n’ai pas la TV, n’écoute pas la radio, ne lis pas les journaux. Cela ne m’empêche pas d’être parfaitement informée. J’apprends plus dans les conférences gesticulées, les vidéos de Messieurs (Peu de femmes encore) Chouard et Friot, Jacquard, Hallé... qu’en 30 ans de vie sans Internet !

      3 Je parlerais bien aussi de l’Histoire avec un grand H, mais je n’y connais rien de plus que ce que les vendeurs de canons et de manuels scolaires (souvent les mêmes), ont bien voulu m’en apprendre ! Idem pour toutes les autres matières. Pourquoi ? Parce que l’école, l’éducation, la culture sont au service du capitalisme (marxisme, fascisme...),c’est à dire d’une élite dominante qui se reproduit en vase quasi clos.
      Alors que c’est l’inverse est nécessaire : une véritable démocratie est au service de la société, de l’humanité puisque nous sommes, que nous le voulions ou pas, mondialisés. C’est pourquoi toutes les alternatives libres et coopératives sont les bienvenues.

      4 Oui, cette conférence, comme bien d’autres, est intelligente. Elle est même plus que ça : elle est accessible à tous. Pas uniquement à une poignée de cultureux qui se br... le cortex en regardant de haut les p’auv manants qui préfèrent regarder le foot à la TV ! Einstein disait en substance que quiconque n’était pas capable d’expliquer sa théorie à un enfant de 6 ans n’avait rien compris. C’est ce qu’on appelle la capacité à vulgariser. C’est ce que savent faire les conférences gesticulées. Cela demande beaucoup de générosité et de respect. Tout le contraire de la démagogie.

      Voir en ligne : http://chroniquesdelagriotte.over-b...

      Répondre

  • je suis éducatrice spécialisée en ITEP ! au quotidien dans mon travail je cotoie cette hypocrisie du système, qui la plus part du temps vient créer les symptômes contre lesquels il prétend lutter. IL ME MANQUAIT DES MOTS POUR LE DIRE..ALORS MERCI

    Répondre

  • Bravo !
    Non Mais !...

    "Comme ci vivre ne suffisait pas".

    Vive la Culture sans "OGM" !

    Bordel !...

    Répondre

  • Youpi !
    Bravo !
    Faut vraiment que j’me mette à lire marx un de ces jours !

    Répondre

  • Excellent , à 63 ans je vais pouvoir améliorer mes cours de sciences économiques et sociales
    Vive l’éducation populaire !

    Répondre

  • Franck LEPAGE : Inculture(s) ou le nouvel esprit du capitalisme 28 juillet 2013 21:10, par Françoislaunet

    JE NE M’EN LASSE PAS !!!!
    depuis avoir vu le bon homme par hasard ( lors d’un festival interceltique je crois) il y a plusieurs années à Lorient , dans un pub improbable - nous étions au max 40 à voir son pestacle
    SUPER BONHOMME CE Franck.LEPAGE .
    (cousin de Corinne ? )
    J’ai d’ailleurs acheté son CD qu’il m’a super envoyé .

    ET ENCORE « BRAVO »
    Capfanch

    Répondre

  • Tout d’abord merci , un grand MERCI ! quel bonheur que d’écouter vos propos...

    C’est très rigolo parce que, il y a peu, j’ai entendu un de nos décideur, (un mec sûrement très bien puisqu’aborant une belle cravate fort sobre et un costume parfaitement taillé, d’un bleu marine qui sièd tout à fait au représentant politique proche de ses électeurs) .... Donc ce représentant parle de cette énième tentative de réforme de l’éducation nationale.... (j’ouvre une parenthèse, il me semble que le terme d’éducation s’applique plutôt aux parents, logiquement voire naturellement, c’est le rôle qui leur est atribué. Je préfère employer l’association "Enseignement National".... voire même "Enseignement Collectif", il y a quelque chose de pourri dans le mot "National" en ce moment.) et donc, ce "décideur" tenait en son bec .. pardon. .tenait devant les journalistes ces propos : "Il faut revoir le système d’évaluation, le système de notation au mérite, d’accès à la scolarité, d’égalité de schances ... etc) .... .... .. pour faire court tout ou partie de vos propos....
    Etonnant non....? aurait conclu P. Desprosges... !!

    Dans tous les cas mille fois merci.... je suis rassuré, il y a encore des gens qui réfléchissent et qui parlent vrai...

    Répondre

  • Je diffuse autant que je peux les vidéos de Frank Lepage, ainsi que celles de la SCOp le Pavé. C’est ainsi que j’ai découvert votre site, que j’ai mis en lien ici : http://chroniquesdelagriotte.over-blog.com/article-une-autre-griotte-sur-le-web-122251110.html.

    Voir en ligne : http://http://chroniquesdelagriotte...

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |