TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Lycée occupé

Lycée occupé

jeudi 3 avril 2008, par jlg

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Après plusieurs journées de grève, les professeurs et les parents du lycée Pierre d’Aragon de Muret, soutenus par les élèves, ont décidé d’une action commune.
Le lundi 31 mars 2008, ils ont d’abord bloqué le Conseil d’Administration puis occupé le lycée de manière pacifique durant la nuit.

Le but de cette mobilisation est de lutter contre la suppression de 12 postes d’enseignants pour l’année prochaine et de plusieurs postes de vie scolaire qui s’ajoutent à celles déjà imposées à l’établissement lors de la rentrée 2007.

Par cette action ils veulent alerter la population sur la dégradation du service public d’enseignement : suppression de poste et recours obligatoire aux heures supplémentaires, classes surchargées et suppression d’options, dégradations des conditions de travail...

Explications...

Pour voir le film Lycée occupé , 36’, avec le lecteur Real Player (real média) cliquez sur cette phrase...

Pour voir le film Lycée occupé (36’) avec le lecteur Flash :

Pour en savoir plus :
Blog des professeurs du Lycée Pierre d’Aragon de Muret (31)

Laisser un message, un commentaire...

7 commentaires
  • Lycée occupé 3 avril 2008 12:17

    bonjour,
    J’y étais !! C’est Pierre, le prof que tu as interviewé par la suite avec 2 collegues de SVT ...

    Superbe film, avec la musique, c’est super ! Beau travail, comme celui de ton site que je découvre et explore aujourd’hui.

    La situation a peu évolué car l’indifférence des collègues au lendemain de l’occupation fut terrible...

    Les élèves commencent à s’impliquer donc cela donnera pê de l’inertie afin que les adultes prennent leurs responsabilités d’adultes et de parents.

    Il est interessant de noter que la déclaration des droits de l’homme dit que "il est du devoir du peuple de se soulever s’il est opprimé". Mais aussi, le pape Jean 23 a dit quasi la mme chose aux chrétiens, il fut un temps !!

    Congratulations, merci pour votre présence et que des gens comme vous se multiplient car c’est eux qui auront le bon ticket au purgatoire !!!

    A bientoto

    Pierre Cazenave

    Répondre

  • Lycée occupé 3 avril 2008 20:31, par nathalie

    Un grand merci pour ce beau reportage de qualité...et je découvre aussi ainsi ce média alternatif qu’est TV bruits !
    Encore merci pour tout !
    Nathalie

    Répondre

  • Lycée occupé 3 avril 2008 22:57, par JLG

    Vous ne pouvez pas savoir comment cela fait plaisir d’avoir des messages sous les films que l’on fait pour Tv Bruits...

    Alors, exprimez-vous : c’est pas bien, cela me plaît, il manque cela, comment on peut vous aider ?, mais comment faites-vous pour vivre, vous êtes bénévoles ?, mais moi je vais vous raconter cela, mais moi je vous donne mon contact car il faut venir filmer ici (ou là), et si je filme moi-même cela, comment je peux... ? Comment peut-on vous soutenir ? Mais je ne suis pas d’accord... Euh, moi oui... Alors ?

    Ben, vos messages nous encouragent à continuer et à se sentir utile ce projet de tv libre, ou au moins de participer à quelque chose ensemble...

    euh ?...

    Répondre

    • Lycée occupé 4 avril 2008 14:23, par Hélène

      Bonjour,
      et bravo pour ce film qui permet à ceux qui ne sont pas sur place de se tenir informé...
      Juste une remarque sur la forme : serait-il possible de prévoir en incrustation la fonction des intervenants : proviseur, parent, prof de.., etc. Ca permet de mieux comprendre certaines choses même si quelques-uns se sont présentés.
      J’étais à la manif aujourd’hui, faisons en sorte que le vrai enterrement n’aie jamais lieu !

      HélèneHélène

      Répondre

  • le JEUDI 10 AVRIL à 18 h

    au Lycée Sain-Sernin - TOULOUSE

    - Pour réunir parents d’élèves, enseignants et une délégation de lycéens

    - Pour coordonner nos actions, renforcer notre mobilisation, élargir le mouvement dès la rentrée d’avril.

    C’est ensemble, parents, professeurs, lycéens, qu’il faut agir !

    COLLECTIF DES ETABLISSEMENTS DE LA REGION TOULOUSAINE

    Répondre

  • Tout d’abord bravo à ceux qui ont réalisé le reportage, qui est très bien fait. Une seule petite remarque pourrait être formulée, et l’a d’ailleurs déjà été par une autre personne : il serait intéressant de savoir qui s’exprime devant la caméra.

    J’ai été au lycée Pierre d’Aragon il y a maintenant près de 10 ans, et j’en garde des souvenirs mitigés. J’ai été un peu perplexe d’entendre dans le reportage de la part d’un enseignant (je suppose), que : "les élèves qui viennent au lycée Pierre d’Aragon savent que quand ils viennent ici ils ont toutes les chances de réussir au baccalauréat." Avec la sélection qu’effectue le lycée et les exclusions abusives pratiquées quotidiennement (ah pardon, le lycée parle de "réorientation"), il est évident que ceux qui restent ont toutes les chances de réussir. On n’a rien fait de mieux que filtrage en amont pour obtenir de forts taux de réussite au baccalauréat.

    Cette remarque n’a évidemment rien à voir avec le présent sujet des grèves et des manifestations, que je soutiens par ailleurs.

    Répondre

  • Environ 200 enseignants de Loire-Atlantique ont bloqué pendant une heure mercredi après-midi l’accès à la raffinerie Total de Donges (Loire-Atlantique) pour protester notamment contre les réductions d’effectifs dans l’Education nationale, a constaté un journaliste de l’AFP.

    A l’appel de l’intersyndicale départementale, quelque 150 enseignants de Nantes et une cinquantaine de Saint-Nazaire se sont réunis peu après 14h00 devant la raffinerie Total dont ils ont bloqué dans le calme l’accès principal jusqu’à 15h30, encadrés par quelque 70 gendarmes.

    Des représentants de la FCPE, principale fédération de parents d’élèves, étaient présents pour manifester leur soutien aux enseignants qui affichaient des slogans comme "Retrait projet Darcos" ou "Enseignants en colère, Non aux nouveaux programmes". Plusieurs écoles de Loire-Atlantique sont actuellement occupées par des parents d’élèves qui protestent contre la diminution du nombre des enseignants et les fermetures de classe.

    "Il y a beaucoup de colère, nous sommes mobilisés depuis le 15 mai, aujourd’hui nous posons la question : M. le ministre faut-il bloquer l’économie pour être entendus ?", a expliqué à l’AFP Marcel Le Bronze, du syndicat SNUIPP-FSU, qui précise que cette action était "un coup de semonce".

    AFP, 28/05/2008

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |