TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Conférence de Raoul-Marc JENNAR "Quelle Europe après le NON ?"

Conférence de Raoul-Marc JENNAR "Quelle Europe après le NON ?"

lundi 7 janvier 2008, par Co

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

A l’initiative des Collectifs Unitaire Antilibéraux de la Haute Garonne, Raoul-Marc JENNAR était invité à une conférence sur l’Europe. Après le NON français et néerlandais au projet de Constitution européenne de mai 2005, un nouveau traité est apparu, le Traité de Lisbonne.
Il nous décrit ce qu’il s’est passé depuis le 29 mai 2005 pour l’Europe. Puis il analyse le Traité de Lisbonne, signé le 13 décembre dernier par les chefs d’Etats et de gouvernements. Qu’est-ce que ce traité apporte de mieux ou de nouveau par rapport aux traités précédents et par rapport au Traité Constitutionnel Européen (TCE) ?

Pour voir la conférence de Raoul-Marc JENNAR en entier en Real Media Player (cliquez) - 01h03

Après le 29 mai 2005

Après le 29 mai 2005, jour du referendum en France, les néerlandais ont voté à leur tour et ont eux aussi rejeté le projet de Traité Constitutionnel Européen (TCE). Les chefs d’Etats et de gouvernements se sont alors réunis et ont décidés de geler les autres reférendum prévus. Ils ont alors entamé une période de "reflexion".

Après le 29 mai 2005

Le traité de Lisbonne

Le Traité de Lisbonne reprend le principe des traités précédents par modification des traités préexistants. Il est constitué du Traité sur l’Union Européenne (TUE) et du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne (TFUE).

Contrairement au TCE, le drapeau, la devise et l’hymne ne sont plus inscrit mais des valeurs y sont toujours présentes.

Les valeurs de l’Union Européenne

L’Union Européenne fonctionne avec 4 institutions principales : la Commission, le Parlement, le Conseil des ministres et la Cour de justice. Le rôle prépondérant de la Commission n’est pas remis en cause malgré quelques avancées. Les pouvoirs exécutif et législatif ne sont pas clairement séparés. Si l’Union Européenne en tant que telle était candidate pour entrer dans l’Union, elle ne pourait sans doute pas car elle n’est pas démocratique.

Le fonctionnement démocratique de l’UE

N Sarkozy s’était réjoui d’avoir supprimer du nouveau traité les termes de "concurence libre et non faussée" en tant qu’objectif de l’Union Européenne. Cela change t-il réellement la politique principale de l’Union qui vise à tout libéraliser ? Les services publics, service d’intêret général en jargon européen, ne sont toujours pas à l’abri de la loi du marché par ce nouveau traité. La Banque Centrale Européenne reste totalement indépendante sans compte à rendre aux élus.

Les politiques de l’Union Européenne

"L’Union Européenne est devenue le cheval de Troie de la mondialisation" écrit Hubert Vedrine dans un ouvrage ("Pour continuer l’Histoire"). Quel est la réalité de ces propos ?

Raoul-Marc JENNAR revient sur l’idée même d’Europe. Quelle Europe voulons nous ? Voulons nous tous la même Europe ? La réponse est bien sûr non. Nous avançons aveuglément dans un projet commun que nous n’avons pas défini...

La politique extérieure de l’UE et conclusion

Que faire ?

Le 4 février, le président de la République va réunir à Versailles le Congrés (le Sénat et l’Assemblée Nationale) pour qu’ils adoptent le traité de Lisbonne. Pour être adopter le Traité a besoin des 3/5ème des voix, or la majorité UMP ne possède pas ces 3/5ème, il lui faut des voix du Parti Socialiste. Celui-ci a décidé de voter pour le projet. Mais il n’est pas interdit d’interpeler son élu d’autant qu’en mars auront lieu les élections municipales...

Que faire ?

Raoul-Marc Jennar

Né en belgique, Raoul-Marc Jennar est diplomé en Sciences-politique. Il a été collaborateur au gouvernement, puis au Parlement belge. Il est consultant pour le groupe de la Gauche Unie Ecologiste au parlement européen. Il a participé activement à la campagne du NON au réferendum sur la Contitution européenne. Il a ensuite soutenu José Bové lors de la campagne présidentielle de 2007. Il travaille actuellement avec le gouvernement du Cambodge.

Quelle Europe après le NON ? - édition Fayard - 2007

Pour signer la pétition, voir le site du Conseil national pour le referendum

Pour porter plainte contre le déni de démocratie voir le site du 29 mai

Pour manifester le 4 février à Versailles voir le site de Tous à Versailles

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |