TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Ici et là > 5e Festival du film documentaire engagé

Les 16 - 26, 27 et 28 octobre 2007, Bretenoux (Lot)

5e Festival du film documentaire engagé

L’argent n’a pas d’odeur... a-t-il une image ?

vendredi 5 octobre 2007


LE PROGRAMME COMPLET DU FESTIVAL :

mardi 16 octobre en amont du festival, au cinéma Robert Doisneau de Bretenoux-Biars

21h L’Argent de la vieille, de Liugi Commencini, 1972, 130’

Dans un bidonville romain, un couple vit dans un rêve de sortir de la misère en gagnant aux cartes. En effet, tous les ans, une vieille Américaine richissime dont la villa surplombe leur taudis, les invite à jouer à leur jeu favori, le « scopone scientifico ». Mais, même aux cartes, les pauvres ont-ils leur chance ?

vendredi 26 octobre ouverture du festival, au cinéma Robert Doisneau de Bretenoux-Biars

21h Les Lip, l’imagination au pouvoir, de Christian Rouaud, 2007, 118’ (en présence du réalisateur)

Ce film montre comment les Lip s’approprient le « trésor de guerre » pour faire de la vente directe, collectent et redistribuent l’argent de la vente, mais aussi l’apparition d’un nouveau capitalisme essentiellement financier : comment continuer à avoir une apparence de rigueur productive tout en tirant l’essentiel de ses revenus de la spéculation… voilà le défi du capitalisme moderne…

samedi 27 octobre à la salle polyvalente de Biars-sur-Cère

14h > Projections avec débat animé par Phillipe Derudder et Anne Kunvari

Il était une fois le Salariat - 2°partie : 1976/2006, le temps du doute, de Anne Kunvari, 2005, 52’ (en présence de la réalisatrice)

Trois générations de salariés racontent leurs vies au travail, leurs doutes, leur fragilité face à la rapacité toujours croissante de la finance. Images d’archives et analyses soulignent leurs témoignages.

15h30 L’Argent raconté aux enfants et à leurs parents, de Claudio Pazienza, 2002, 52’

Le titre parle de lui-même. Ce film nous fait voyager dans les générations, les visions et les pratiques d’une Italie à l’image de notre Europe,
même si nos cultures sont légèrements différentes ; une expérience originale de création de monnaie.

17h > Pendant la pause-goûter, pour ceux qui le veulent - sous la yourte

Une Poste à la Courneuve, de Dominique Cabréra, 1994, 52

À la cité des 4 000, l’argent manque, l’argent circule. Les jeunes postiers, salariés ordinaires, reçoivent de plein fouet le choc de la pauvreté.

18 /21h débat concert avec Jean-Michel Ribeyrol, Vlaïllich Tuffa et Freddy, autour de quatre thèmes :

a/ L’économie solidaire (avec l’Adepes), b/ Argent et cinéma (avec Eve Lamandour),
c/ Institutions bancaires et financières (avec le Crédit coopératif), d/ Petite histoire du blé (avec Michel Boccara)

21h soupe populaire

22h L’Ile aux fleurs, de Jorge Furtado, 1989, 13’

M. Suzuki est Japonais. C’est donc un être humain. Il plante des tomates non pas pour les manger mais pour les échanger contre de l’argent à un supermarché. A partir de là, nous suivons le trajet de l’une de ces tomates. Mais qu’est-ce qu’un être humain ? qu’est-ce que l’argent ?

grand film surprise

dimanche 28 octobre ballade documentaire au bourg de Lentillac (commune de Latouille-Lentillac)

14h30/21h > Projection de courts-métrages en présence des réalisateurs

Le Cœur à gauche, le portefeuille à droite du Collectif festival du documentaire, 2007, 14’

Enquête sur les marchés de Saint-Céré et de Bretenoux sur le thème de l’argent. Les lotois et ceux qui habitent temporairement ce territoire se passionnent pour ce thème : l’ argent, de la liberté à l’argent du diable, chacun peut choisir son camp et s’interroger sur son rapport à l’argent.

SDF, de Benoît Maestre, 2006
Toulouse, novembre 2006, la lutte d’un collectif de SDF contre un amendement de la mairie visant à exclure les sans-abris du centre ville. Témoignages de sans-abris sur leur quotidien et découverte du GAF (Groupe Amitié Fraternité), association auto-gérée de SDF.


Dollar dance, de Norman McLaren, 1943, 4’05

Ce film de McLaren, le grand maître du cinéma d’animation, propose une méditation rapide, brillante et ambiguë sur les métamorphoses de la monnaie et son fétichisme ; commande de l’Etat pour inciter les canadiens à épargner pendant la guerre, McLaren affirme avoir été
« entièrement libre de procéder comme bon [lui] semblait… ».

18h apéritif

19h grand film surprise

pour les projections au Cinéma Robert Doisneau : tarif cinéma / le samedi : tarif joué à la roulette / le dimanche : entrée gratuite, sortie payante restauration sur place le samedi • organisation  : association la Parole a le geste et Centre de recherche psychanalyse et pratiques sociales FRE 2788 (CNRS et Universités de Paris 7 et de Picardie) • avec la participation de  : Arts scènes & cie, cinéma Robert Doisneau, Communauté de communes et Office de tourisme « entre Cère et Dordogne », Mairie de Latouille-Lentillac •

Contact : « la parole a le geste » - tel : 05 65 11 61 75 - mel : michel.boccara1@free.fr
http://lesproduitsdujardin.free.fr/filmdoc.htm

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |