LA LOI SUR LA SÉCURITÉ GLOBALE MOBILISE CONTRE ELLE

mercredi 18 novembre 2020 , par - P - dans Editorial


À Toulouse, Paris et de nombreuses autres villes des rassemblements ont eu lieu mardi soir, le 17 novembre 2020.

Entre deux et trois mille personnes se sont rassemblées mardi soir 17 janvier à Toulouse pour protester contre le projet de loi dite de "sécurité globale" dont la discussion commençait le jour même au Parlement.

Une cinquantaine d’organisations, qu’elles soient syndicales, politiques ou associatives, mais aussi les Gilets jaunes, avaient appelé à de tels rassemblements un peu partout en France.

Ce fût devant l’Assemblée nationale à Paris, et, à Toulouse, devant le Monument aux Morts, la préfecture ayant très tardivement interdit que ce rassemblement ne puisse avoir lieu sous ses fenêtres, parvis St Etienne. « On nous interdit un lieu où la préfecture a pourtant autorisé que s’y tienne une messe en plein air la semaine dernière… » remarquait au passage Jean-François Mignard, représentant toulousain de la Ligue des Droits de l’Homme.

Plusieurs prises de parole ont pointé « l’extrême dangerosité pour la démocratie » que porte cette loi sur la sécurité globale, « une loi totalitaire portant de très graves atteintes à la liberté d’expression, de manifestation, et d’accès à l’information. »

L’article 24 de ce projet de loi a été particulièrement dénoncé, lui qui pénalise de fait l’exercice de la profession de journaliste, et au-delà de tout citoyen témoin. Mais c’est aussi une sorte de « privatisation rampante des forces de l’ordre » qui a été évoquée dans d’autres prises de parole.

De manière plus générale, il est nettement ressorti un vif sentiment d’inquiétude et de colère parmi les manifestants, vis-à-vis d’une loi qui permettrait "d’offrir une impunité globale aux forces de l’ordre, alors même que la crise sanitaire actuelle débouche déjà sur une crise sociale violente face à laquelle le pouvoir ne trouverait de la sorte d’autre issue que de réprimer plus brutalement encore. »

Commenter

Sur le même thème