Lettre ouverte du Collectif Maternité Joseph Ducuing

mercredi 18 novembre 2020 , par Polo dans Humeurs


Voir en ligne : LA PÉTITION ICI

Bonjour,

Nous sommes un collectif de soignants exerçant à la maternité Joseph Ducuing de Toulouse. Nous sommes auxiliaires de puéricultures, médecins gynécologues, anesthésistes, pédiatres, sages-femmes, infirmières, aides-soignants.

Nous travaillons autour de la périnatalité, de la maternité, nous travaillons dans un établissement privé à but non lucratif dont l’Association des Amis de la Médecine Sociale est à la tête. Nous en sommes fiers, de cette médecine sociale qui soigne avec respect, dignité, et toute la bienveillance possible chaque patiente quels que soient son milieu socio-économique, son origine, ses addictions, son parcours de vie. Et ce souci d’équité sociale nous anime, si certains sont arrivés ici par hasard, ils restent pour les raisons sus citées.

Nous avons le sentiment d’être dans une impasse actuellement.

Nous sommes en colère.

Nous avons la sensation que l’aspect le plus essentiel et le plus respectable de nos soins est négligé, bafoué, piétiné, nous avons parfois même la sensation de devoir nous battre pour soigner avec qualité. Comme beaucoup d’hôpitaux, nous en sommes réduits à une direction managériale, un « lean managment » né dans les usines Toyota du Japon, dépossédés de notre capacité légitime de soignants à participer à la santé de notre établissement.

Nous avons la réelle sensation- erronée espérons-le - d’être méprisés dans nos valeurs par nos dirigeants, comme s’ils nous percevaient comme des petits bourgeois assis sur leur confort de salariés.

Mais nous ne défendons pas cela.

Nous alertons sur la qualité de soins, la difficulté à prendre en charge nos patients comme ils le méritent car parasités par d’autres préoccupations organisationnelles, car fréquemment en sous-effectif, car remis en doute dans le bien fondé de nos heures supplémentaires, infantilisés dans les décisions prises.

Nous souhaiterions reprendre un dialogue sincère sans véhémence, mais le lien semble rompu, biaisé. Peut-être même, si un réel dialogue non autoritaire s’instaurait, aurions-nous, nous aussi quelques suggestions pertinentes pour permettre à cet hôpital de place capitale dans le paysage Toulousain de faire face aux problématiques actuelles auxquelles est confrontée la maternité.

Nous vous écrivons aujourd’hui, pour vous alerter, vous collectifs, associations de bénéficiaires des soins, veilleurs de bientraitance, car nous vous imaginons sensibles à ces problématiques, comme le sont par leurs magnifiques soutiens des patientes passées entre nos murs :

Par leur pétition

https://www.change.org/p/elus-de-toulouse-m%C3%A9tropole-soutien-aux-personnels-de-la-maternit%C3%A9-j-ducuing-toulouse?recruiter=712984901&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=psf_combo_share_initial&utm_term=psf_combo_share_initial&recruited_by_id=e4be0330-2a8e-11e7-8d77-47ae15cd4ab3&utm_content=fht-25665718-fr-fr%3A3

Par leur clip / lettre ouverte

Nous, collectif d’une soixantaine de salariés de l’Hôpital Joseph Ducuing, nous sommes une équipe médicale et paramédicale qui se lève au nom de la Médecine Sociale, et de la possibilité de pérenniser son exercice dans des conditions de travail décentes permettant de continuer à accompagner les naissances dans l’esprit de bienveillance et d’humanité que l’Hôpital Joseph Ducuing a jusqu’à présent porté.

Nous vous remercions de l’attention portée à ce courrier, et vous remercions par avance de la réponse qui y sera apportée. Nous restons à votre entière disposition pour tout renseignement que vous jugerez nécessaires.

Collectif Maternité Joseph Ducuing,
collectifmaternitehjd@outlook.com

Commenter

Dans la même rubrique

Hommage à Agnès Varda
samedi 30 mars 2019
Toulouse en masse dans la rue
dimanche 20 janvier 2019