TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > ZAD du Testet - 29 septembre 2014

Non au barrage de Sivens

ZAD du Testet - 29 septembre 2014

La gendarmerie mobile de plus en plus violente

vendredi 3 octobre 2014, par Annie

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

UNE NOUVELLE JOURNEE DE VIOLENCE ET D’ABUS POLICIERS

Durée 15’10

Un article de Grégoire Souchay pour Reporterre :
voir le site

"Une semaine seulement après l’arrêt des interventions quotidiennes, l’assaut policier a repris ce lundi matin sur la zone humide. Accueillis par un barrage de cinq voitures, les forces de police ont tout bonnement commencé la journée en brisant les vitres et sortant de force les personnes des lieux.

Les policiers se sont ensuite déployés sur toute la zone, prenant d’assaut tous les campements. Fidèle à ce qui devient une habitude, les brutalités physiques sont assorties de violences psychologiques, du saccage des lieux, les affaires personnelles dans les différents lieux étant piétinées et brûlées sans aucune retenue. Le campement principal a lui aussi été évacué, seules quelques personnes restaient dans des caravanes ou dans l’unique arbre encore debout sur l’espace ravagé par les machines deux semaines auparavant.

À midi, une énorme explosion se fait entendre. Il s’agit de deux bouteilles utilisées pour la cuisine dans les campements et qui ont été neutralisées par les forces de police, comme le veut la procédure classique.

Un peu plus tard dans l’après midi, c’est la ferme de la Métairie neuve qui fait l’objet des assauts policiers. « Ils nous ont tellement gazé que l’air était totalement irrespirable, c’était encore plus fort qu’il y a deux semaines », témoigne Claude, zadiste. Après cette démonstration de force, les gendarmes ont fini par se replier sans incendier cette fois les effets personnels

Au soir, hormis la Métairie Neuve réoccupée, tous les campements étaient évacués. À la fin de la journée, on recense un blessé par flashballs, évacué en urgence, une personne dans une voiture le matin ayant reçu un éclat de vitre dans l’œil et surtout des dizaines de personnes touchées par les gaz lacrymogènes utilisés à outrance.

Ben Lefetey, porte parole du collectif, synthétise : « C’est une démonstration de force qui vise à faire craquer les gens. » Mais cela n’entame pas la détermination du Collectif : « La Commission européenne est saisie et pourrait condamner dans les prochains jours la France sur le projet de Sivens pour le non-respect de la directive sur l’eau, ce qui pourrait suspendre également les financements européens FEADER à hauteur de deux millions d’euros ». Avec d’autres membres du collectif, M. Lefetey rencontrera mercredi les experts envoyés par le ministère de l’Environnement « pour que ceux-ci puisse se prononcer au plus vite ». Mais cette fois, difficile de voir ce qui pourra stopper les travaux de décapage qui devraient commencer ce mardi matin, avec une semaine d’avance sur le planning du chantier."

Pour de plus amples informations, voir les sites :

http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/
http://www.collectif-testet.org/

Laisser un message, un commentaire...

10 commentaires
  • Flach-Testet ¤ du 29 sept 2014 3 octobre 2014 12:25, par "flying bull-chite" (ou les enseignements d’un sorcier Yaqui du paléolitique (...)

    Vanité tout n’est que vanité : les vautours reconnaîtront avec la plus juste des vacuïté les brebis du troupeau nourries de ce futur maïs , non ils n’ont pas changés leurs habitudes alimentaires en mangeant celles que naïvement nous croyons vivantes, aussi comprennaient par l’expérience que peut être même celles-ci sont des "alliéés" de la grande sagesse naturelle du Testet !...

    Répondre

    • (...)aussi comprennaient’ils par l’expérience que peut être même celles-ci sont des"alliées"(...) 10 octobre 2014 11:16, par "flying bull-chite"(...du paléolitique ariégeois)

      « Regarde les rives », me sembla-t-il entendre.
      Je vis un grand courant d’eau. Un torrent. je pouvais même en entendre le grondement.
      « Regarde les rives », m’ordonna à nouveau don Juan.
      Je vis un mur en béton.
      (...)
      La séquence des scénes de mon expérience ne l’intéressa pas, et la seule chose qu’il voulu savoir c’est ce que j’avais vu lorsqu’il m’avait demandé de regarder la rive. Il désirait une description détaillée du mur de béton.
      « Ce mur, était-il à ta gauche ou à ta droite ? »
      Je lui répondis qu’il était devant moi, mais il insista.
      Ce mur devait avoir été à gauche ou à droite.
      « La première fois que tu le vis, où était’il ? Ferme les yeux et ne les rouvre que lorsque tu te souviendras. »
      Il se leva, et tourna mon corps jusqu’à ce que je fisse face à l’est, ma position au bord du canal*. Il me demanda dans quelle direction je m’étais déplacé.
      Je lui répondis que j’étais allé en avant, droit devant moi.
      Il insista. Je devais me souvenir du moment où je vis l’eau passer sous forme de bulles.
      « Dans quel sens allaient-elles ? »
      Don Juan me pressa, et enfin je dus admettre qu’elles semblaient aller vers la droite, sans toutefois en être aussi certainqu’il le désirait. Soumis à cette examen, je me rendis compte que j’étais incapable de mettre de l’ordre dans mes perceptions. La première fois que je vis les bulles elles se dirigeaient vers la droite, mais en devenant de plus en plus grosses elles s’écoulaient dans toutes les directions. Ily en avait qui semblaient venir directement sur moi, d’autres de n’importe quelle direction ; il y en avait qui passaient au dessus, d’autre au-dessous. Elles étaient tout(e) autour de moi. Je me souvins d’avoir entendu leur pétillement, par con(-)séquant j’avais dû les percevoir avec mes oreilles aussi bien qu’avec mes yeux.
      (...)
      ( *il s’agit au faites du canal d’irrigation précédament cité dans l’initiation de “l’esprit de l’eau”)

      extrait de la leçon des enseignements d’un sorcier Yaqui du 9 août 1969 tiré du livre « Voir

       » de Carlos Castaneda
      Impression Brodart & Taupin
      à La Flèche (Sarthe)

      Répondre

  • ZAD du Testet - 29 septembre 2014 3 octobre 2014 13:13, par Co

    Diffusion de "Lettre à Caç’Arnac" suivi d’une discussion sur la lutte du Testet lors de la 2e partie de la soirée des Vidéophages.
    Lundi 6 octobre à la Chapelle San Subra (St Cyprien) à partir de 20h.
    http://lesvideophages.free.fr/vidcherch/mensuelle.php

    Répondre

  • ZAD du Testet - 29 septembre 2014 3 octobre 2014 17:44, par fred

    Trés bon reportage
    Voilas ce que le grand public devrai voir. merci

    Répondre

  • ZAD du Testet - 29 septembre 2014 3 octobre 2014 20:49, par sandrine Muscat

    Merci beaucoup .....
    enfin un reportage où on réalise bien ce qu’il se passe !!!! c’est trop dur a expliqué aux personnes qui n’y sont pas allées....
    Bravo à vous toutes et tous pour cette résistance... ces témoignages... ces photos et ces films ....

    Répondre

  • ZAD du Testet - 29 septembre 2014 4 octobre 2014 14:13, par Hypothèse

    Il faut constater que l’Etat empiète sur la volonté citoyenne. La démocratie représentative, notre organisation est à bout de souffle. Merci de protéger les zonnes humides. Merci aussi de rester inoffensif. Oui la résistance s’enracine dans l’affrontement des épreuves.

    Répondre

  • ZAD du Testet - 29 septembre 2014 4 octobre 2014 20:22, par Gérard Mansoif

    Il s’agit d’un vol. Le vol d’une forêt, réalisée par une bande composée par la FNSEA et certains élus, manifestement intéressés également dans certaines entreprises impliquées.
    Une fois volée, la forêt servira de réservoir pour arroser du maïs dont la seule raison d’être est de se faire arroser de subventions européennes.
    C’est du banditisme de haut-vol.

    Répondre

    • ZAD du Testet - 29 septembre 2014 5 octobre 2014 22:17, par bernard

      Je


      pense que dans cette affaire tous ces opposants d’une part ne doivent pas être trop préoccupés par leur vie professionnelle et surtout ne doivent pas payer d’impôt dans la commune.
      Ils se disent protecteur de milieux naturels , mais quand on laisse traîner des clous , et le terrain sale je ne pense pas qu’on se soucie de la flore et de la faune.
      Une réserve d’eau n’est pas faite que pour irriguer.
      De quel droit peut on se permettre de bloquer l’accès aux riverains, qui doivent eux travailler et non emmerder les autres et détériorer le secteur. Que fait le gouvernement ?

      Répondre

      • ZAD du Testet - 29 septembre 2014 8 octobre 2014 00:11

        Bernard, tu tiens un discours des plus affligeants, viens sur le terrain, viens voir ce qui se passe exactement plutôt de relayer ce que dit Carcenac ou la dépêche, viens voir des retraités pacifistes se faire défoncer la voiture à coups de matraque, viens voir les écologistes pacifistes également se faire tirer par les cheveux par les gendarmes mobiles que tu payes pour le faire.
        Viens voir les Tarnais qui prennent sur leur temps de travail pour apporter leur soutien à cette lutte contre ce projet qui engloutira ton argent et laissera les collèges, comme c’est le cas à Lisle sur Tarn, en manque d’équipement (pas de manuels scolaires dans certaines matières).
        Tu n’es pas choqué, je suppose, que 3 Tarnais de ton âge, vraisemblablement, soient en grève de la faim depuis 36 et 42 jours, pour obtenir un débat contradictoire avec le président du CG du Tarn, qui leur refuse. Sais-tu qu’à partir du cinquantième jour, on peut en mourir ?
        Un élu de la république qui préfère voir mourir ses concitoyens plutôt que de risquer d’avouer
        qu’il ment effrontément sur tout le projet.
        Tu es bien naïf, Bernard, ou juste un con.

        Répondre

  • "le Tarage du Tebet" 15 octobre 2014 11:22, par Jules Hardoin-Mansart

    “imagine”

    µ¤
    l’ombre du grand condor qui plane dans le ciel n’est pas plus grande que celle du colibri au raz du sol

    -  qui peut le plus peut le moins

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |