TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > EXTERIEUR A TV BRUITS > 475 - Amina Filali

475 - Amina Filali

Maroc

samedi 8 mars 2014

Attention : les films de cette rubrique ne peuvent être reproduits ailleurs qu'avec l'autorisation de leur(s) auteur(s).

475 Quand le mariage devient un châtiment
un film réalisé par le collectif Guerilla Cinema.

Dans son alinéa 2, l’article 475 du Code pénal marocain prévoit que : « Lorsqu’une mineure nubile (…) enlevée ou détournée a épousé son ravisseur, celui-ci ne peut être poursuivi que sur la plainte des personnes ayant qualité pour demander l’annulation du mariage et ne peut être condamné qu’après que cette annulation du mariage ait été prononcée ».

Amina Filali, jeune femme marocaine s’est donné la mort le 10 mars 2012. Elle avait été violée puis contrainte par sa famille à épouser son agresseur. Son geste a provoqué une vive émotion qui a dépassé les frontières du Maroc.

Depuis les associations de défense de droits de l’homme luttent pour l’abrogation de cette loi. Le cas d’Amina n’est malheureusement pas isolé. Le 8 janvier 2014 les députés marocains ont voté la suppression de l’alinéa 2 de l’article 475 du Code pénal. C’est le début de la procédure qui devrait on l’espère définitivement supprimer cette loi.
Cependant la législation en matière de viol fait apparaitre d’autres injustices majeures, comme la différence de lourdeur de peine en fonction de la virginité de la victime, ou la non-reconnaissance du viol conjugal.

Plus d’infos ici :
http://www.siawi.org/article6653.html

Pétition en ligne :
http://www.avaaz.org/fr/forcee_d_epouser_son_violeur/?btgyseb&v=33967

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Discriminations/Discriminations/Actualites/Maroc-la-partialite-du-Code-penal-met-les-femmes-et-les-jeunes-filles-en-danger-8024

Guerilla Cinema est un collectif de jeunes réalisateurs marocains. Pour leurs premiers films ils n’hésitent pas à appuyer là où ça fait mal. Quand ils s’attaquent au Makhzen "le système" l’oligarchie marocaine, ou quand ils enquêtent sur l’Affaire Amina Filali, c’est avec une volonté de libérer la parole sur les sujets difficile voire tabou de la société marocaine d’aujourd’hui. Ils continuent la lutte amorcée après le mouvement du 20 Février, le printemps arabe de 2011.

"À travers cette tragique histoire, le film traite des aspects juridiques, politiques, religieux et sociaux des injustices accablant les femmes marocaines - réduisant petit à petit la façade de l’égalité qui cache un système patriarcal profond.
Partie non seulement pour dénoncer un phénomène social mais aussi pour enquêter sur l’affaire, l’équipe de tournage de 475 découvre que le viol et le mariage d’Amina n’était qu’un arbre cachant une forêt. En effet, trois cas similaires ont récemment eu lieu dans son petit village près de Larache. Ce film met en exergue la difficulté de prouver la culpabilité tout en soulignant le caractère endémique de la violence sexuelle au Maroc."

VOIR SUR TVBRUITS.ORG
MY MAKZHEN AN ME et INTERVIEW d’un des réalisateurs du collectif venu à Toulouse en 2013.

https://www.facebook.com/GuerrillaCinema

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |