TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Ici et là > Nouvelle réquisition du DAL à Toulouse !

Nouvelle réquisition du DAL à Toulouse !

mercredi 17 avril 2013, par DAL Toulouse


Voir en ligne : Blog du DAL Toulouse

(Le DAL Toulouse fait partie des associations adhérentes à Tv Bruits )

1ère VIDÉO À VOIR ICI

2ème VIDÉO À VOIR ICI

Nous ne sommes pas hors la loi, nous sommes avant la loi !

Ce Mardi 16 avril, le DAL Toulouse a réquisitionné l’étage d’un bâtiment au 1 rue Delpech, en plein centre ville de Toulouse. Cet étage appartient au Groupe Mornay aujourd’hui Klesia qui intervient dans les domaines de la retraite complémentaire, de la prévoyance, de la santé et de l’action sociale. Selon nos premières estimations, l’étage fait plus de 400 m² et est vacant depuis 2008...

Par cette action de réquisition, le DAL Toulouse a l’intention de reloger une trentaine de ses adhérent-e-s, soit 8 familles, qui quand elles ne vivaient pas dans un logement indécent sous la coupe d’un marchand de sommeil, étaient tout simplement à la rue. Cela, malgré leurs nombreuses démarches pour obtenir un hébergement ou un logement digne.

En outre, nous prévenons toutes les autorités compétentes dès maintenant : certains habitant-e-s vivent ici depuis la fin de semaine dernière, des photographies et des courriers avec cachet de la Poste faisant foi le prouvent. Nous sommes donc ici depuis plus de 48h et n’avons pu comettre aucune effraction, puisque tout était déjà ouvert. Nous demandons que l’huissier mandaté par le Groupe Mornay nous remette en main propre une assignation en justice, nos avocats s’occuperont des démarches adéquates en vue du procès équitable que nous réclamons pour cette réquistion.

Quand au Groupe Mornay, nouvellement Klesia qui a pour vocation de « faire bouger les lignes de la protection sociale », et pour slogans : solidarité, proximité, accompagner, échanger, audace, anticiper et prévenir, nous le prenons aux mots et allons essayer d’entrer en contact avec lui dès l’officialisation de la réquisition. Notre objectif est de trouver une solution de logement digne pour nos adhérent-e-s. Nous sommes donc prêts à échanger avec le propriétaire pour trouver un terrain d’entente. Cependant , nous rapellons qu’il est dans les compétences et les devoirs moraux de l’Etat et de la Mairie de réquisitionner les locaux vacants pour y reloger les personnes sans abris, nous sommes d’ailleurs prêts à leur soumettre un projet en ce sens.

Enfin, cette action intervient en plein mouvement initié par le GPS pour éviter la remise à la rue de 60 personnes dont 30 enfants, comme la Préfecture avait prévu de le faire. Le DAL Toulouse est totalement solidaire de cette action, et rappelle qu’alors qu’entre 2 000 et 16 000 logements sont vacants à Toulouse des centaines de personnes dorment dehors. En ne relogeant pas ces personnes la Préfecture est dans l’illégalité. C’est un autre type d’illégalité que nous assumons en occupant ce lieu, celle de la légitimité d’un combat, celui qui agit pour que tout le monde ait droit à un toit ! Nous ne sommes pas hors la loi, nous sommes avant la loi !

Un Toit c’est un Droit !
DAL Toulouse-No Vox International

Laisser un message, un commentaire...

2 commentaires
  • Nous avons tant de point communs...

    Voici une semaine que nous vivons au troisième étage du 1 rue Delpech. Cet ancien plateau de bureaux appartient au Groupe Mornay nouvellement Klésia qui intervient dans les domaines de la retraite complémentaire, de la prévoyance et de l’action sociale. Nous avons essayé d’entrer en contact avec le groupe dès mardi dernier pour lui expliquer nos intentions, sans réussite jusqu’ici...

    Nous utilisons donc cette lettre ouverte pour lui expliquer notre présence dans ses locaux. Avant de réquisitionner ce lieu, certains d’entre nous vivaient à la rue, dans une cave ou encore à 5 dans 18 mètres carrés, et cela malgré des démarches entreprises il y a longtemps pour trouver un hébergement ou un logement digne. Ce sont donc nos situations de non ou très mal logement qui nous ont conduits à réquisitionner cet étage pour y vivre plus dignement en attendant de trouver pour chacun d’entre nous des solutions pérennes de logement.
    Nous interpellons par la même occasion les offices HLM et les pouvoirs publics compétents, auprès desquels nous avons déposé des demandes de DALO et DAHO. En attendant une réponse de leur part, nous n’avons d’autre choix que de vivre ici pour éviter d’être à la rue.

    Cher Groupe Mornay, nouvellement Klésia,
    Après avoir visité votre site internet, et regarder la vidéo de présentation de votre groupe, nous avons décidé de vous interpeller par cette lettre ouverte, étant sans nouvelles de vous depuis plusieurs jours. En effet, dans cette vidéo, vous présentez les motivations qui vous animent et dont nous nous sentons proches :

    Anticiper :c’est ce que nous avons fait en prouvant notre présence depuis vendredi dernier par l’intermédiaire d’un courrier de la poste avec cachet de la poste faisant foi et en déposant des photographies de notre présence sur la banque de données à valaue légale secury-box, et en essayant vainement de vous contacter dès l’ouverture officielle du lieu ce mardi.
    Solidarité : nous aussi nous sommes solidaires de tous ceux qui luttent pour avoir droit à un toit, car c’est un droit humain qui ne doit pas se discuter.
    Proximité : comme vous, nous sommes tout à fait accessibles, et vous pouvez venir nous rencontrer quand vous voulez dans notre habitation, par ailleurs dimanche nous organisons un repas partagé entre 12h et 18h, vous êtes les bienvenu-e-s.
    Accompagner : nous le sommes par les collectifs, réseaux et associations qui nous soutiennent : Dal Toulouse-No Vox International, GPS, Collectif SDF, Act Up.
    Echanger : nous ne demandons que ça et vous invitons à entrer en contact avec nous, nous pourrions alors essayer de trouver un terrain d’entente.
    Audace : ne serait ce pas pour un groupe qui a vocation à faire « bouger les lignes de la protection sociale » de trouver un accord avec des familles sans toit pour les héberger le temps qu’elles trouvent des solutions de logement pérenne ?
    Prévenir : si jamais vous refusez la solidarité et l’audace que nous vous proposons, nous espérons que vous aurez le tact de nous prévenir de toute procédure judiciaire que vous entreprendriez contre nous, il en va de même pour toute expulsion par les forces de l’ordre.
    Nous espérons avoir de vos nouvelles bientôt, nous avons tant de points communs...

    Les Habitant-e-s du 1 rue Delpech,

    Soutenu-e-s par : DAL-Toulouse- No Vox international, GPS, Collectif SDF, Act Up.

    Répondre

  • Une très courte et percutante vidéo de Médecins du monde :

    http://www.youtube.com/watch?client=mv-google&hl=fr&gl=FR&feature=plcp&v=85LveJo3bkY&nomobile=1

    25 ans de promesses politiques, mais dans quelques jours, si rien ne change des milliers de personnes seront encore à la rue.

    31 MARS 2013 : Fin du dispositif hivernal d’hébergement et reprise des expulsions locatives.

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |