TV BRUITS

Accueil > L’ASSOCIATION > DISCUSSIONS > Utopia-Yann Moix, 1er round remporté par Utopia

Utopia-Yann Moix, 1er round remporté par Utopia

mardi 26 octobre 2010


Et bien voilà, c’est fait !

Dans l’affaire Le Figaro/Moix versus Utopia, le juge a délibéré and the winner is…

Allez on ne va pas faire les fanfarons, mais la justice nous a donné raison au premier round. Jugement avec un argumentaire bien pesé, très nuancé, très fin, dont les conclusions constituent un excellent socle pour nous défendre s’il s’avère qu’il y a un second round.

Dans les grandes lignes : le juge condamne le Figaro, son rédacteur, tout en les dispensant de peine, considérant que l’article est paru dans la page "opinions" qui est moins soumise au contrôle du directeur de publication. C’est assez astucieux car cela ne devrait pas inciter le Figaro à contrattaquer.

Il retient le côté injurieux en particulier pour l’expression : "les Brasillach d’aujourd’hui".

Moix, lui, est condamné a des dommages et intérêts d’un montant plutôt symbolique, ce qui nous convient bien : le juge a saisi qu’il s’agissait là d’une affaire d’honneur et non de gros sous.
Il nous suggère même que nous aurions pu attaquer Monsieur Moix sur la fin de son texte :
"Il sera relevé d’emblée que le sujet abordé par Yann Moix, à savoir les prises de positions exprimées sur le conflit israélo-palestinien, est devenu en France depuis quelques années l’un des plus sensibles et polémiques qui soit, chacun s’étant accoutumé à voir préférer au débat raisonné d’idées ou à l’échange de points de vue, le discrédit jeté sur son contradicteur.
Sans doute ce trait contemporain explique-t-il que les parties civiles se soient abstenues de poursuivre la fin du texte de Yann Moix où elles se voient pourtant accusées, non seulement d’exacerber "en réalité la haine des Israéliens
", mais aussi d’être "le visage nouveau de l’antisémitisme contemporain" ou "de vouloir en finir avec tout ce qui est juif dans l’économie du monde".

Bref, le jugement rendu est suffisamment bien pesé pour qu’il soit difficile à autre juge de revenir dessus en cas d’appel. Notre avocat est aux anges et nous aussi !

La plus belle chose, à mes yeux et sans doute à ceux de tous mes collègues, serait que cela puisse contribuer à retrouver la voix d’un dialogue plus serein. Que chacun puisse s’exprimer désormais sur ces sujets brulants sans subir des pressions haineuses. Que cela serve à épauler ceux qui se font attaquer pour de mauvaises raisons. Je pense notamment, à un des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme : Stéphane Hessel, qui, à 92 ans, vient d’être mis en examen pour "incitation à la haine raciale" http://www.citoyens-resistants.fr/spip.php?article119

Merci de votre soutien à tous, que vous ayez pu témoigner dans les temps, ou non, que vous ayez eu la plume légère ou que vous ayez eu du mal à écrire… Merci de votre écoute, de votre réflexion, de nos échanges.

Anne.

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |