TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Lycée Aragon 21/10/10 (3 Videos)

Blocage du Lycée Aragon à Muret...

Lycée Aragon 21/10/10 (3 Videos)

samedi 23 octobre 2010, par André

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Je suis retourné sur le blocage du Lycée Aragon à Muret ce Mercredi 21.

(Je me retrouve avec plus d’une heure de rush... c’est trop quand on veut sortir les sujets rapidement, je fractionne donc en trois épisodes, livraison du premier...)

C’est déjà le chantier, les poubelles circulent, les banderoles s’installent…

Je demande l’autorisation de filmer… "Pas de problème, plus on est médiatisés mieux c’est ! " me lance Lolita…

Pas beaucoup de lumière, l’image est bien bruitée…

J’assiste là au spectacle de jeunes qui se gèrent, sans rien demander à personne, il y a une énergie, une excitation constante…

Fatima est centrale, elle ne veut pas que l’on dise qu’elle est chef… elle gère son leadership à sa manière… Avec Lolita elles semblent dans une entente parfaite, faire face à tout ce qui arrive…

Je me sens privilégié d’être là… Et en même temps complètement décalé…

Bref j’apprends, je fais connaissance avec des potentialités en devenir (Ca c’est bien dit !)

1er Episode 7H du matin, on fignole le blocage et on prépare l’accueil des lycéens et lycéennes qui vont arriver ; (Je voulais appeler ça "Dans la froideur de la nuit")

durée 10 mn

2éme épisode L’AG

Les cars ont déversés leur cargaison, l’Ag peut commencer.. ; Elle va durer, ça tergiverse, c’est un peu confus, c’est bien d’haranguer l’assistance, mais après faut assurer. J’ai presque le sentiment que Fatima et Lolita en rajoutent pour la caméra…
Cette fois il ya le mégaphone qui marche
La question est "On bloque Muret, ou on va à Toulouse, via la gare, rejoindre la manif ?"
Ce sont en fait des AG assez autoritaires. On n’est pas dans la démocratie participative, directe, non, c’est une démocratie musclée, où celui ou celle qui a le mégaphone, a le pouvoir…

durée 12mn

Je me souviens des AG étudiantes, au Mirail, où la parole tourne méthodiquement, où il y a le soucis de rendre possible l’expression du plus grand nombre.

Je me demande si une forme de démocratie n’est pas en train de naître, une démocratie autoritaire, populiste(?) ou alors, est-ce que ce sont les premiers pas , les premiers apprentissages vers autre chose, mais quoi ? Je’ m’inquiète...

Une lycéenne va même jusqu’à dire "Ce sont des moutons,on y va, ils suivront...


Gare !
J’ai monté le troisième épisode, un peu à l’arrache, le son est inégal, et comme j’avais oublié de mettre le filtre, les images sont brulées par moment.

Donc, après une traversée de Muret au pas de charge, (ça change des manifs plan plan), il est question de prendre le train en payant plus ou moins…

Durée 10 mn

Gare à la gare !

Sur le coup , la chef de gare m’agaçait pas mal, l’impression du bon petit soldat. En montant les images, j’ai le sentiment qu’en tout cas, là aussi, ça a été très formateurs pour les manifestant-e-s, le fait de se cogner à un obstacle les force à trouver leurs formes d’organisation…

En même temps, si elle avait lâché le morceau , elle donnait un signe de solidarité qui n’était pas mal non plus…

A la fin, je leur demande de faire le point, Fatima et Amadou me la jouent comme si j’étais TF1… Très raisonnables !

Ils et elles sont sur la corde raide, à la fois une énergie folle qui leur donne une belle radicalité, et à la fois une obligation de se montrer "raisonnable"

Le mot qui revient tout le temps c’est "S’il vous plaît !" je l’ai entendu dans leur bouche ce jour là des centaines de fois…

Sacrée matinée !

Laisser un message, un commentaire...

8 commentaires
  • Lycée Aragon 21/10/10 24 octobre 2010 12:44, par jean

    Salut,

    La vidéo démarre pas.

    Jean

    Répondre

  • Lycée Aragon 21/10/10 (2 Videos) 25 octobre 2010 14:42, par une mamie

    les jeunes lycéens n’ont pas l’ habitude des débats démocratiques car le pouvoir qu’ils ont en face d’eux est autoritaire et ne donne pas la parole aux minorités ! ils la prennent par la force et sont grisés par le pouvoir que cela leur confère !
    ils en sont aux balbutiements de la démocratie et l’engagement syndical leur apprendra à écouter ! dans une action comme celle ci, il faut des meneurs mais je suis choquée par le terme "moutons" ...et pourtant !!!

    Répondre

    • Lycée Aragon 21/10/10 (2 Videos) 25 octobre 2010 20:38, par André

      Merci pour ce très beau et très fin commentaire, c’est très intéressant...en fait "les meneurs", (qui sont ici, beaucoup des meneuses) seraient indispensable...

      Faut que je réfléchisse !

      André

      (Un papy ;=))

      Répondre

  • Lycée Aragon 21/10/10 (3 Videos) 29 octobre 2010 18:09, par Lolita

    J’ai découvert cet article de TvBruits avec beaucoup d’émotion, je sens la mobilisation lycéenne plus crédible, plus entendue.

    Le mot "mouton" vous choque ? Moi aussi. Mais dans la position où nous étions, autant débordés par les évènements entre le blocage quotidien de notre Lycée, les complications avec la gare, le stress engendré par l’effectif de Lycéens qui n’attendait que nous pour se lancer, et l’autre partie indécise apeurée par les parents, nous ne savions plus où donner de la tête.

    Comme il a si bien été dit plus haut, les lycéens face à tout ça ont besoin d’un ou plusieurs meneurs, car je sais très bien que si on ne se levait pas le matin, si on n’organisait pas d’AG, si on ne se renseignait pas sur la réforme, les manifs, les actions... Alors qui le ferait ?

    Nous ne prenons pas le mégaphone pour avoir le pouvoir avec nous, nous n’en voulons pas. Nous nous levons, et nous crions pour donner le pouvoir aux élèves de notre Lycée de s’exprimer et d’aller faire entendre leur colère. Et si d’autres élèves veulent dire quelque chose, ils sont toujours les bienvenus.

    Plusieurs fois en AG, d’autres lycéens ont prit la parole afin de nous énoncer des détails, des chiffres, afin également de nous proposer des moyens d’action. Mais lorsque la personne qui prend le mégaphone ne connait pas la réforme et le démontre (ce qui nous est arrivé), alors où se trouve notre crédibilité ?

    Merci à André pour cet article.

    Lolita (Lycée Pierre d’Aragon)

    Répondre

    • Lycée Aragon 21/10/10 (3 Videos) 29 octobre 2010 23:15

      Tout d’abord je voudrais saisir l’occasion de cette discussion pour crier un grand "bravo" à tous les lycéens d’Aragon, de Charlot et de Pins-Justaret pour m’avoir fait partager leur enthousiasme, leur spontanéité et leur engagement tous ces petits matins.

      Sur les termes "moutons" et "meneurs" : bien sûr qu’on ne peut vous en tenir rigueur et que l’on peut bien comprendre que dans le feu de l’action...

      Mais peut-être serait-il intéressant de profiter de l’accalmie des vacances (et de l’excellent travail de TV-Bruits dont on mesure bien ici toute la pertinence !) pour vous interroger sur ces termes : s’il y a des "meneurs", alors il y a des "suiveurs" ; est-ce vraiment cela qui est souhaitable ? Si Michel était là, il endosserait sans doute sa défroque de prof de philo et vous citerait Nietzsche qui disait : "Il m’est aussi odieux de suivre que de guider".

      Notre monde n’a pas besoin d’un "meneur" : que ce dernier "réussisse", il se transforme en tyran ; qu’il "échoue", il n’est que le premier des moutons de Panurge.

      Notre monde a en revanche besoin de "réveilleurs" et c’est précisément ce rôle-là que vous avez jouer à la perfection ! Au propre comme au figuré, d’ailleurs ;-). Et c’est un rôle bien plus passionnant et surtout bien plus utile (et démocratique !) que celui de "meneur".

      Mais c’est un rôle qui vous engage ; qui vous engage à ne plus laisser ceux que vous avez réveillés se rendormir !

      Alors quoi qu’il advienne dans les semaines qui viennent, ne baissez jamais les bras, battez-vous pour être heureux, là où vous serez : dans le mouvement contre cette réforme ou ailleurs.

      Et n’oubliez pas que ce qu’il y a de plus important dans ce que vous avez réalisé dans vos lycées, ce n’est pas d’avoir "mené" derrière vous 500 lycéen(ne)s, c’est d’avoir convaincu le(la) 501ème, avec de bons et de solides arguments. Parce que demain, c’est ce(tte) 501ème qui réveillera à son tour les 500 premiers qui se seront probablement rendormis d’ici-là, s’ils n’ont été (traités) que (comme) des moutons.

      Ciao,

      Patrice

      Répondre

  • Lycée Aragon 21/10/10 (3 Videos) 1er novembre 2010 21:16, par André

    J’avais vu passé ce témoignage...

    Bonjour !

    Ce matin, après la chasse à la poubelle pendant près d’une heure, nous avons bêtement retrouvé toutes les poubelles du quartier cachées dans l’enceinte même du lycée. Nous avons donc bloqué le lycée en un temps reccord... à 7h15 nous avions fini.

    Mais c’est l’heure à laquelle l’administration a décidé de sortir et de débloquer prétextant un "retour dans des conditions de travail avant les vacances". Pas de négociation possible.
    Nous ne pouvions quand même pas faire appel à la violence donc dégoutés de s’être levés tôt, de s’être donné du mal physiquement pour une administration incompréhensive et désireuse de casser le mouvement en cassant le moral, nous sommes restés assis sur les poubelles.. en les regardant enlever les autres, impuissants et silencieux.

    http://www.youtube.com/watch?v=4zc-1MFEcSs (sur l’écran de l’appareil ça donnait mieu)
    Comique de se retrouver à 8 assis sur des poubelles à 7h du mat ? pas pour nous.

    Et lorsque le proviseur est venu nous remercier sincèrement d’être un exemple en citoyenneté puisque nous remettions les poubelles à leur place auparavant en fin de journée.. c’était de trop.

    Nous avons tenté la chaine humaine sans grand succès (dû au nombre trop important d’entrées).

    200 élèves reffusaient donc d’entrer lorsque la sonnerie a retenti. 100 sont partis sur le Lycée pro Ch. de Gaulle qui avaient eux, réussi leur blocus ; accompagnés de ces élèves nous avons effectué un barrage filtrant au rond point de la fontaine (haut des allées Niel) durant 1/2h environ.

    Puis le petit groupe motivé est retourné faire un sitting devant Aragon
    http://www.youtube.com/watch?v=4zc-1MFEcSs
    http://www.youtube.com/watch?v=D4vVh2F0Lnc

    avant de se dispercer..

    merci l’administration,

    une lycéenne d’aragon

    Répondre

  • Lycée Aragon 21/10/10 (3 Videos) 1er novembre 2010 21:19, par André

    Je suis très touché par vos réactions surtout celle de Lolita.

    Tu soulèves des questions pour lesquelles j’aurais plein de choses à dire mais est-ce que ça a un quelconque intérêt ?

    Je me permet une ou deux choses quand même ;

    Avant quoique ce soit , vous devez vous constituer en tant que force, d’abord locale. Sans le local il n’y a plus rien…

    Et pour ça c’est à vous de vous débrouiller, de chercher, de vous inventer des modes de fonctionnement dans la durée, parce que nous ne sommes pas arrivé-e-s.. Le chemin sera long, plus long pour vous les jeunes que pour nous les vieux… bien sûr ! ;=}}. Il va falloir tenir, vivre et vivre encore...

    Comment allez vous faire pour que votre groupe d’activistes ne se dilue pas par lassitude, fatigue…

    Qu’il continue a exister, à avancer, réfléchir collectivement, inventer des nouvelles formes de luttes, s’articuler avec d’autres de votre âge , puis avec les adultes, tout en restant autonomes ?

    C’est ça le cœur du problème il me semble… (Ca fait un gros cœur !)

    L’autre question serait de créer vos propres médias, vous avez fait une tentative sur Youtube

    http://www.youtube.com/watch?v=4zc-1MFEcSs

    http://www.youtube.com/watch?v=D4vVh2F0Lnc

    Voilà je dis ça, mais je suis peut-être complètement à côté de la plaque… J’ai rien compris au film ;=}}

    En tout cas Merci de m’avoir fait vivre ça !

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |