TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > La semaine de l’écologie populaire

La semaine de l’écologie populaire

mercredi 22 septembre 2010, par Co, ESMA

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Cette semaine a lieu la 2e semaine de l’Ecologie populaire organisée par Les Amis d’Averroès, l’Alternative en Midi Pyrénées (AMP) et les Zones d’Ecologie Populaire (ZEP)

Programme 2010

PDF - 238.9 ko

Pour la première journée la tente kaïdale d’ESMA (Echanges Savoirs Mémoire Active) était planté, l’occasion d’en savoir un peu plus sur cette initiative.

durée 8min

Si le monde est en crise, les quartiers populaires le sont d’autant plus !

À Toulouse, la mémoire de l’explosion de l’usine AZF est encore bien présente dans les esprits , des habitants des quartiers populaires souvent relégués par injonctions économiques, sociales, discriminantes. Ces populations prennent de plus en plus conscience de la crise écologique qui touche l’ensemble de la planète et s’efforcent de rompre les barrières. Les initiatives ne manquent pas, mais sont souvent ignorées. « Les pauvres » sont les premières victimes de la crise sociale et écologique tant localement qu’à l’échelle mondiale. Bien que la notion d’inégalité écologique soit prise en compte en France dès les années 1970, les populations socialement et économiquement défavorisées sont considérées par principe hors du champ de réflexion de l’émergence d’une société plus écologique.

ALORS… COMMENT S’EN SORTIR ? La réponse ne peut être qu’un autre type de société, tout à la fois social et écologique. Une réelle démocratie ne peut qu’en être le préambule.

LA SEMAINE DE L’ÉCOLOGIE POPULAIRE
http://www.tomirail.net/spip.php?article1530

Contacts : lesamisdaverroes@yahoo.fr // 06 17 06 50 60 // altersechos@yahoo.fr

Laisser un message, un commentaire...

2 commentaires
  • Bien s’en faut, l’école peut’elle être, de ceux à qui & à quoi elle se doit d’être, ce qu’elle est, n’est ce pas ? Toujours à flOt ?! La machine à habiter ! Ô !

    Répondre

    • Cecile ne voit-tu rien venir ? 18 juin 2012 11:32, par la conjoncture des façes !

      §, Cecile, au lieu de fumer à la colone, ce qui n’est pas du tout anodin, pour des questions de diaporas, tu redevrais te reposer la seule question en l’état foncièrement de tes aborigènes, quel attache que d’être au logement, mais tu devras le comprendre par toi même & son détour, c’est bien de l’école qu’il s’agit, l’école de la cité, tu devras donc te ressaisir aussi de cette tache sans préjugé xénophobique, je sais c’est dure c’est pour çà que l’On a inventé nÔtre écologie passive, belle & pensive, qu’eélv préfère négaWatt, tout là, çà, deviendra des flandises de Hollande, beau travail qui n’est pas plus vrais que d’avant mandat soit dit aux passant du veston ! Territoire, fait foi, loi devrai être dû avant que libeté fû emprise, attention, attention, l’étant dû presse à voir !

      Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |