TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Tout le monde en parle

Faits d’automne

Tout le monde en parle

mercredi 14 février 2007

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Novembre 2005. Des émeutes ont éclaté depuis plusieurs jours dans les quartiers populaires de Toulouse, comme dans de nombreux quartiers de France.

A l’appel d’associations, de syndicats, de partis politiques, une marche part du Mirail, direction la place du Capitole, pour dire non aux discriminations et à la stigmatisation de certaines populations.
Le cortège se met en branle, des slogans "Sarkozy démission !" fusent. Repris par un groupe de jeunes, rassemblés au pied d’un immeuble. Mais ils ne se joindront pas à la marche. Ils disent pourquoi... et bien d’autres choses.

video 10’

Laisser un message, un commentaire...

2 commentaires
  • Tout le monde en parle 18 février 2007 14:58, par Licioula

    J’étais passé par là, et j’avais écrit sur la liste truc, un texte ;

    Comment raconter ça ?

    Au pied de l’immeuble, que des gars…
    L’âge importe peu, ils ont tous l’air plus vieux …

    Deux gars de tv bruits/radioradio, enregistrent un jeune qui explique, qui explique, qui n’en finit pas de tout dire… , un autre prend le relais et développe….

    Profitant de la brèche, nous nous approchons….

    Ils disent leur vie, ici, ils disent leur lucidité sur ce qui les environnent, sur la politique gouvernementale….

    Ils savent tout, n’en déplaisent à certains, ils parlent clairement, plus clairement que souvent parlent les " spécialistes " qui eux, savent…

    Ils disent, ils crient presque…

    - L’asso " Voir et Comprendre " ? , ça, on a vu ! mais on a rien compris !!!

    - La manif qu’est passée ? c’est un quart de journaliste, un quart d’assos qui vivent sur notre dos, et dont les présidents n’habitent même pas la cité, et le reste, c’est des gens qui ne sont pas d’ ici et ne savent rien de ce qu’on vit….

    On a rien à faire avec eux…

    - Pourquoi vous ne vous organisez pas pour prendre la parole, en votre nom, créez une asso ! faut trois personne , vous allez à la préfecture…

    - Personne nous l’a dit, ça, on le savait pas, Hassan, tu le savais toi ? faut juste trois personnes… ?

    Je tente une idée comme ça
    - Là, vous auriez été une vingtaine, vous bloquiez la manif, et commenciez à interpeller les manifestants, vous aviez toutes les télés…

    Ils me regardent, l’air de dire, mais qui c’est ce mec ?

    C’est pas la première fois que je constate combien ils sont d’une lucidité extrême, tout le temps à la lisière du désespoir total, combien ils ont l’intelligence aiguë de leurs situations, mieux que quiconque…

    Et une envie de parler à l’infini, quitte à se saôuler de leurs propres mots…

    On restera une heure à discuter avec eux…

    La manif qu’on avait délaissée, se sentant étouffé par l’entre-soi habituel, la manif, les aura superbement ignorés…

    Faut dire que les manifestant-e-s ont mieux à faire que d’aller parler avec les jeunes qui hurlent leur désespoir… Ils, elles n’ont rien à apprendre là… !

     Entre la LCR qui gueule " Sarkozy démission ", et Motivé-e-s qui évoque les conditions pour un " retour à l’ordre républicain " (sic !), l’imagination est au pouvoir…

    Imaginons par exemple les 300 personnes qui se dispersent dans la cité cherchant le contact, se rendant disponible à la rencontre sur des modes à inventer peut être…

    Puis une heure ou deux après, regroupement de tout ce beau monde , pour mise en commun des expériences , du ressenti, des difficultés à rencontrer l’autre, celui dont on a peur trop souvent…

    On avancerait d’un pas sur la longue route, qui ferait qu’à terme, nous les blanc-he-s soit de peau, soit socialement, nous,qui ne vivons rien de ce qu’ils et elles vivent au quotidien, devenions des allié-e-s.

    Ce qui est sûr, c’est qu’en passant devant eux sans même les voir on a produit exactement le contraire…et l’on n’a fait qu’en rajouter au sentiment de mépris et au ressentiment déjà si présents….

    Allez tous ensemble : " Sarkozy démission !!! "

    s’en était suivi un débat que j’ai retranscrit là...

    Répondre

    • Couac’gourmandises’toujours 28 mars 2012 13:03, par le bus KA

      * ° Je prends là le relais de l’histoire pour signifier que oui j’ai le pouvoire et même l’autorité de penser et qu’aucune menace de perniscieuse manipulation des humeures dites "psorias" (soucie dans mon patoie de vieille souches de nos ailleurs), ne nous soumettra de conflits car toujours "nous","nos’autre’s" ne sommes que des ailleurs où même le temps des litiges ne peut compromettre les tribus de la raison gardée par nos oies sauvages dans un ciel lourd et sombre où tonne encors l’équo de tous les quartiers de l’histoire toujours défiants même le ciel qui toujours retombe dans le silence d’un geste sans paroles ¤

      *

      * ° Les créateurs ne sont ni des saints ni des puissances occultes mais simplement des hommes que rien ne peut éteindre, mais ce rien est toute l’histoire du temps qui ne peut exister hors champs des habitudes des soucieux, combien pèse dans le fond une segonde d’un trou-noir ¤

      *

      * ° Et qu’importe si in-situ , d’un bon pas sur la situation je ne saurais être le mots qui tueras la rumeure, car toute ma force est justement de n’avoir aucune justification à donner à l’histoire du titre en concession d’un morceau de terre rendu au peuple, qu’importe la forme de ma demeure, qu’importe l’absence de mes rancoeures, qu’importe la fatalité de l’erreure ; dans la façi-nation elle se nommera toujours terreure, dans la doute elle cintillera de bonheur, le geste est le tribu de l’homme mais aussi celui de l’animal, comment alors nous sommes de tout ce temps en corps et tous jours là et ailleur, ici bas et en de çà, la même oire ¤

      Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |