TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Ici et là > ZAD-RASSEMBLEMENT Toulouse SAMEDI 16 JANVIER

ZAD-RASSEMBLEMENT Toulouse SAMEDI 16 JANVIER

vendredi 15 janvier 2016


SOUTIEN A LA ZAD DE NOTRE DAME DES LANDES !!!
POUR NOS DROITS ! POUR NOS LIBERTES !!
CONTRE L’ETAT D’URGENCE !

APPEL A RASSEMBLEMENT A VELO

SAMEDI 16 JANVIER – 14H à Toulouse

Le cortège se formera à 14H le long du boulevard d’arcole (de la place Arnaud Bernard au magasin Décathlon et réciproquement)

Venez en vélo, en rollers, en skate, à pied …

Janvier, est-ce le moment de tout solder ? Planète à vendre ?

COP21 terminée, Aéroport de NDDL relancé, racketter les résistants, les expulser, couler le béton, faire décoller les avions ….

À Notre-Dame-Des-Landes, le gouvernement trahit les accords obtenus par la lutte selon lesquels ni les travaux de l’aéroport ni les expulsions ne commenceraient avant l’épuisement des recours juridiques. En effet, AGO-Vinci a décidé de relancer, pour le compte de l’État, les procédures d’expulsions des habitants et paysans dits « historiques », propriétaires ou locataires, qui se battent contre le projet depuis des décennies.

L’audience en expulsion a eu lieu ce mercredi 13 Janvier au TGI de Nantes. La décision sera finalement rendue le 25 janvier. Les 11 familles et 4 fermes concernées sont menacées d’expulsion immédiate, saisie des biens et de jours amendes de 200 à 1000 euros par jour.

NON AUX EXTORSIONS et aux EXPULSIONS.

Après les tentatives, extrêmement violentes, de vider la ZAD par les forces policières en 2012, l’État essaie maintenant d’isoler une poignée d’habitants qui ont été expropriés mais qui sont restés chez eux sans avoir encaissé l’argent proposé. Il met la pression financière sans se risquer à venir sur le terrain. Le gouvernement espère diviser les opposants au projet.

Il n’est pas question de laisser l’État expulser une partie des occupants de la ZAD, ni même de laisser peser une telle menace sur l’ensemble des habitants de la zone. Notre perspective est l’abandon du projet, cependant notre force collective doit arracher immédiatement l’engagement de l’État à renoncer à toute procédure d’expulsion jusqu’à ce que tous les recours soient menés à leur fin.

Les mobilisations se poursuivent donc, depuis le 9 janvier, sur la région de NDDL. En cas d’opération policière ou de démarrage de chantiers de l’aéroport : Appel à rassemblements, occupations, blocages décentralisés …

Solidarité avec toutes les ZAD, contre tous les grands projets imposés profitant à des entreprises privées et nuisibles pour nos vies, pour la planète.

Nous avons encore la forêt du Testet, la mort de Rémi Fraisse en tête. Nous pensons à Val Tolosa contre le projet de MEGA centre commercial, à la ZAD d’Agen contre les LGV …

L’aéroport ne se fera pas !

Nous ne laisserons jamais disparaître les terres de la ZAD et de toutes les personnes qui la font vivre.

Maintenant, nous accusons !

Tribune du 21 décembre 2015 des coprésidents de l’ACIPA. - Extraits :

« Nous accusons de rétention d’informations capitales :

La Direction générale de l’Aviation civile (DGAC) pour n’avoir toujours pas transmis, malgré l’avis de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) l’étude complète du cabinet JLR conseil sur les gains de temps des passagers, étude qui a permis de justifier économiquement le transfert et donc fondé la Déclaration d’Utilité Publique en 2007 ; la même DGAC pour n’avoir jamais répondu aux questions techniques du CéDpa posées à la fois par l’intermédiaire de la commission du dialogue et en direct lors des réunions de 2013 ;

L’Etat qui, même après la signature du contrat de concession avec Aéroport du Grand Ouest, n’a jamais transmis le cahier des charges initial qu’il avait proposé aux candidats à la construction d’un nouvel aéroport. »

… Lire la suite sur https://www.acipa-ndl.fr

Décrétons nous-mêmes l’état d’urgence !

L’état d’urgence a donné lieu à : 3 021 perquisitions, 381 assignations, pour... 4 procédures antiterroristes ! Chiffres effrayants des violences et intimidations subies dans le silence par des milliers de femmes, hommes et enfants dont le principal crime est le délit de faciès ou le délit d’opinion. Le gouvernement Valls/Hollande, déroge allègrement aux droits de l’homme et traite les musulmans ou supposés l’être, ainsi que les militants tels des terroristes.

Ici à Toulouse comme ailleurs, les terroristes qui menacent globalement les populations sont davantage les va-t-en guerre pour la croissance que les quelques écervelés enrôlés ici et là. Qui réellement déstabilise la vie des populations partout dans le monde par la terreur économique ? Évidemment nous nous associons à la résistance contre les attentats du 13 novembre 2015 et à l’hommage à toutes les victimes du terrorisme, ici et ailleurs. Et tous les jours nous participons à la résistance contre cette société insupportable du tout pouvoir de l’argent et de la croissance qui pousse certains à l’irréparable. Nous décrétons l’état d’urgence ! Pour nos vies, pour notre environnement, pour la planète.

Rejoignez la lutte - rejoignez la vie

Tous les mardis à 19h, au CASC, 10 bis rue du colonel Driant 31400 Toulouse, réunion du collectif ZAD31 en soutien à la lutte contre les projets nuisibles et imposés ici et ailleurs.

Pour être tenu-e-s au courant de nos actions et y participer : collectif31zad@gmail.com

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |