TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Ici et là > Appel à courts métrages pour le festival du film subversif de Metz (...)

Appel à courts métrages pour le festival du film subversif de Metz (FFSM)

dimanche 8 novembre 2015


Avec une édition inaugurale fixée du 9 au 12 juin 2016, le Festival du Film Subversif de Metz a pour objectif de rassembler des cinéphiles d’horizons et d’âge différents afin de leur proposer une sélection de longs et courts-métrages audacieux, provocants et innovants.
Les films sélectionnés auront vocation à valoriser la diversité culturelle et se verront attribuer des prix par les Jurys Professionnel et Jeune. La compétition sera également l’occasion de créer un forum d’échanges entre le public et les équipes des films, dans ces discussions vivantes et éducatives avec master-classes, panels et Q&A. Des manifestations en marge de la compétition seront également mises en place : avant-premières, ciné-concert, nuit marathon et rétrospectives.

Le festival est porté par THE BLOGGERS CINEMA CLUB, un collectif de jeunes talents cinéphiles réunis autour d’une association, d’un blog et d’une émission de radio. Notre équipe se compose de rédacteurs, de chroniqueurs TV et radio, de techniciens et intermittents du cinéma, de professeurs, de professionnels de la communication, de graphistes et d’artistes.

A cette occasion, nous lançons un appel à courts-métrages, afin de présenter une sélection exigeante et audacieuse, propre à bousculer le spectateur, autour du thème subversif : sublimes monstruosités.
Société de production, indépendants, professionnels ou amateurs… N’hésitez pas à nous contacter et à nous envoyer vos films à l’adresse suivante : tom@thebloggerscinemaclub.com
ou
tom.boulangee@gmail.com

Notre site internet : http://www.festival-subversif.com/
Facebook du festival : http://urlz.fr/2BO9
Blog de l’association : http://www.thebloggerscinemaclub.com/

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |