Non au barrage de Sivens ! (deux vidéos)

dimanche 14 septembre 2014 , par Annie dans VIDEOS DE TV BRUITS


Halte au massacre

Depuis le 4 septembre, les opposants au barrage de Sivens, soutenus par la population, occupent le parvis du Conseil Général à Albi

En effet, avec le soutien du nouveau préfet, le Conseil Général du Tarn a décidé de passer en force pour amorcer les travaux du barrage de Sivens et a commencé le déboisement de la zone ! Sans autorisation !!!!

Première partie
Conférence de presse filmée le 10 septembre à Albi
Durée 14’

Sans attendre la réponse des différents recours en justice déposés par les opposants au projet, le déboisement a donc commencé.
Lundi 1er septembre, des bûcherons armés de tronçonneuses ont commencés à ouvrir la voie aux machines à déboiser. Le mercredi 3 septembre, la première machine commençait son carnage sous la protection d’environ 200 gardes mobiles et gendarmes.

Dimanche 7 septembre, un grand pique-nique rassemblait près de 1200 personnes, simples citoyens, représentants d’associations écologistes, d’ATTAC, de la Confédération Paysanne et autres, venus exprimer leur désapprobation envers ce projet coûteux (environ 10 millions d’Euros) et inutile.
Présenté comme un projet d’intérêt général, ce barrage est en réalité destiné à 70% pour l’irrigation d’une vingtaine de fermes pratiquant un modèle d’agriculture intensive, notamment du maîs, et à 30% au soutien d’étiage, pour la dilution de pollutions !!!!

Jusqu’à la semaine dernière, Ségolène Royal croyait que ce barrage était un barrage hydro-électrique. Ayant enfin compris de quoi il s’agissait, elle a tout de même envoyé des experts en mission, afin d’évaluer l’impact environnemental de l’ouvrage. Les travaux n’en ont pas pour autant été suspendus, et un immense désert remplace aujourd’hui la forêt saccagée !!!

Depuis plus d’une quinzaine de jours, le collectif du Testet s’exprime et revendique par une grève de la faim, complètement ignorée jusqu’à aujourd’hui par les élus du Conseil Général.
De nombreuses actions sont également entreprises, à Toulouse et ailleurs, pour obtenir un moratoire et faire cesser les travaux, qui s’avèrent, de plus, avoir été commencés de façon illégale, puisque sans autorisation.

Deuxième partie
Conférence de presse filmée le 10 septembre à Albi (suite)
Durée : 23’

.

Pour de plus amples informations, voir les sites :

http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/
http://www.collectif-testet.org/

Commenter

2 commentaires

Sur le même thème

Recherche d’amiante Mine de Salau
samedi 23 septembre 2017
De l’eau dans le gazoil
vendredi 9 juin 2017
Cafés AgitaTerre Poucharramet
mercredi 19 avril 2017
LA BRECHE TV #2 teaser
vendredi 3 février 2017