TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Ici et là > CREATION D’UNE CAISSE DE SOLIDARITE POUR LES ENSEIGNANTS DESOBEISSEURS DE LA (...)

CREATION D’UNE CAISSE DE SOLIDARITE POUR LES ENSEIGNANTS DESOBEISSEURS DE LA HAUTE-GARONNE

jeudi 2 avril 2009


Les enseignants désobéisseurs refusent de collaborer au démantèlement du service public d’éducation. Ils affichent auprès de leur inspecteur leur refus d’appliquer les points de la réforme du système éducatif qui sont les plus nuisibles au regard des intérêts des élèves, ceci au nom de leur liberté pédagogique et de leur expérience.

Au lieu d’ouvrir le dialogue, la plupart des inspections académiques répondent brutalement par des sanctions financières.

Sanctions qui se veulent dissuasives : un jour de salaire en moins pour une demi-heure ou une heure d’aide personnalisée détournée (« service partiellement non fait »). L’administration espère par ce biais entraver la progression de la désobéissance qu’elle redoute bien plus que toute autre action légale.

La répression contre les désobéisseurs n’enrayera pas cette force non-violente qui se développe et qui perturbe l’administration. Les sanctions financières sont certes disproportionnées, mais elles sont surtout proportionnées à la menace que ressent notre hiérarchie concernant l’extension de cette résistance qui, de fait, rend impossible l’application des réformes.

Les pressions contre les enseignants désobéisseurs de la Haute-Garonne se font plus insistantes. Alain Refalo, perd deux jours de salaire par semaine depuis le 5 janvier parce qu’il organise une activité théâtre pour tous les élèves sur le temps de l’aide personnalisée. D’autres enseignants seront sanctionnés dans les prochaines semaines. 130 enseignants du primaire de la Haute-Garonne sont en désobéissance ouverte !

Le collectif des enseignants désobéisseurs de la Haute-Garonne vient de créer une caisse de solidarité départementale pour soutenir les enseignants victimes de retraits de salaire.

La création de cette caisse de solidarité constitue une riposte pour montrer l’étendue de la solidarité des citoyens envers les enseignants désobéisseurs et rendre les sanctions financières dérisoires.

Les enseignants désobéisseurs ont un besoin urgent de votre solidarité !

Merci d’envoyer vos contributions à l’adresse suivante :

Ecole maternelle Jean Gallia
5 cheminement Robert Cambert
31100 Toulouse

Chèque à l’ordre de Sud Education 31 avec mention au dos "soutien aux désobéisseurs"

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |