TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > EXTERIEUR A TV BRUITS > Il n’y pas de Colin dans le poisson

Il n’y pas de Colin dans le poisson

jeudi 15 janvier 2009

Attention : les films de cette rubrique ne peuvent être reproduits ailleurs qu'avec l'autorisation de leur(s) auteur(s).

" Il n’y pas de Colin dans le poisson ", un court métrage documentaire réalisé par Les yeux d’IZO. Durée : 6’35.

A l’initiative de la MJC Aliénor d’Aquitaine de Poitiers, en partenariat avec la Fédération Régionale des MJC, Passeurs d’ Images, La Ligue de l’enseignement, et le réseau CLAP Poitou-Charentes.

C’est une histoire qui parle de culture et de poissons. De cinéma, de théâtre, et d’enrichissement de l’esprit. De marchandises, de Colin, et du bien commun.
C’est une fable qui défend la culture face à la culture du résultat.

Juillet 2008

Ce film est placé sous Licence Creative Commons 2.0 (diffusion libre, en respectant la mention des auteurs et l’intégrité du film, sans usage commercial ).

Si vous souhaitez plus de renseignements sur le film, ou si vous souhaitez le diffuser, contactez :

lesyeuxdizo@gmail.com

Laisser un message, un commentaire...

3 commentaires
  • Il n’y pas de Colin dans le poisson 18 janvier 2009 18:55, par Pino
    • Il n’y pas de Colin dans le poisson 19 janvier 2009 10:44, par Gepetto

      Plus des précaires que des bobos...

      Lu sur ce charmant blog : Toulouse ne sera bientôt plus peuplée que de bobos, d’assistés sociaux (l’autre catégorie préférée de Bobo 1er, qui fera l’objet d’un prochain billet), et d’étudiants de passage. Les autres, vieux toulousains (au sens noble du terme), familles non recomposées, classes moyennes laborieuses, n’auront plus qu’à aller se faire voir ailleurs ou s’impatienter.
      Du pain et des jeux ne suffiront certainement pas à faire un jour de Toulouse une grande métropole européenne. Il manque à Bobo 1er une véritable ambition économique pour sa ville, une équipe d’entrepreneurs et non de fonctionnaires, et une vision de la société un peu plus équilibrée.

      Salauds de pauvres ; Travail, famille, patrie.... tout est dit, charmant ce blog.

      Répondre

  • Salut,

    très bon ce film... et finalement digeste :)
    c’est monté de façon très humouristique et ça me donne envie de revoir le film de Frank Lepage puis de sortir dans la rue.

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |