TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Ici et là > Assises de la culture Toulouse/ Invitation réunion technique "Cinéma et (...)

Assises de la culture Toulouse/ Invitation réunion technique "Cinéma et audiovisuel"

vendredi 17 octobre 2008

Vendredi 17 octobre, à 18h, à la salle Barcelone (allées de Barcelone) aura lieu une réunion technique consacrée au cinéma et à l’audiovisuel, dans le cadre des Assises de la culture.
Vous êtes cordialement invité à venir vous exprimer sur les spécificités de votre métier, autour de Nicole Belloubet, adjointe à la culture.


Ce texte et cette invitation nous ont été envoyés par :

Clémentine LEREVEREND
Chargée des Assises de la Culture auprès de Nicole BELLOUBET, Maire adjointe chargée de la Culture

Notes préparatoires

Réunion technique « cinéma et audiovisuel »

Ces réunions ont pour objectif de donner la parole aux professionnels de la culture, artistes ou acteurs culturels, dans une configuration plus restreinte que les « Lundis de la culture » et plus propice au dialogue et aux échanges constructifs.
Elles sont centrées sur les métiers des personnes invitées. La mairie souhaite savoir quelles sont les attentes, les besoins, les préoccupations des professionnels dans l’exercice quotidien de leur métier, dans leurs pratiques.
Ces nouveaux espaces de concertation, utiles dans le cadre de la réflexion entamée par la mairie sur l’élaboration du futur projet culturel de la ville, vient en complément d’une réflexion globale, nourrie par les « Lundis de la Culture », qui prend également en compte les préoccupations des habitants et des autres acteurs socio-économiques de la ville.

Voici les différentes problématiques abordées pour la réunion « cinéma et audiovisuel » :

LA STRUCTURATION DE LA FILIÈRE

- Quels articulations seraient nécessaires dans la filière de formation dont la structuration fonctionne déjà bien entre le Lycée des Arènes, l’ESAV et l’ETPA ?
- Quels sont les leviers possibles pour permettre une meilleure insertion professionnelle aux personnes formées à Toulouse (aussi bien dans le domaine artistique que technique ou de la production) pour lesquelles nous savons que les débouchés sont ici restreints ?
- La Mairie peut-elle jouer un rôle d’accompagnement aux entreprises du secteur et particulièrement aux emplois dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel ?
- La Ville de Toulouse doit-elle construire sa politique de cinéma et de l’audiovisuel en s’appuyant sur une structure fédératrice (et si oui, laquelle ?) ou sur un réseau de partenaires ?
- Y a-t-il nécessité aujourd’hui de construire une « maison de l’image » et si oui, selon quels objectifs et quelles missions ?
- Quelles sont les principaux manques que vous observez à Toulouse en matière d’infrastructures dans votre secteur (salles, studios, lieux de rencontre…) ? Et en termes de moyens matériels ou techniques ?
- Le « carré du cinéma » (Cinémathèque, ESAV, ABC, Lycée Saint-Sernin), tel qu’il a été évoqué pendant la campagne électorale, a-t-il sa pertinence et comment la Mairie doit-elle s’impliquer pour le rendre opérationnel ? Y a-t-il besoin de s’appuyer davantage sur le patrimoine de la Cinémathèque, l’un des plus riches du pays ? Quelles sont, d’une manière générale, les mises en réseau possibles ?
- Y a-t-il nécessité de revoir le cahier des charges des structures financées par la mairie et sur quels critères ? Complémentarité ? Mutualisation ? Rayonnement national ? Professionnalisation ? Education artistique ? Proximité avec la population… ?
- La Ville doit-elle intervenir pour améliorer les outils de communication concernant le cinéma et l’audiovisuel ?

L’ACCUEIL DE TOURNAGES, LA PRODUCTION ET LA CRÉATION

- Quels sont les moyens ou les dispositifs que la Ville de Toulouse peut-elle imaginer pour faire de la ville une place forte du tournage ?
- La Mairie doit-elle s’associer à la Région sur sa politique d’accompagnement à la production et avec quelle « plus-value » ? Ou doit-elle avoir sa propre politique d’accompagnement à la production ?
- Comment la Ville peut-elle encourager la création des jeunes réalisateurs ? Doit-elle mettre en place des dispositifs précis ? Selon quels critères ?
- La Mairie doit-elle lancer un plan d’éducation aux images qui s’intégrerait à sa politique d’éducation artistique et culturelle ? En s’appuyant sur quelles structures ? Doit-elle contribuer à une meilleure articulation des dispositifs nationaux (Ecole au cinéma, Collège au cinéma, Lycée au cinéma, ässeurs d’images…) ?

LA DIFFUSION

- La Mairie doit-elle harmoniser la diffusion des festivals de cinéma qu’elle finance et selon quelles modalités ?
- Quels sont les lieux de diffusion les mieux appropriés à Toulouse pour accueillir les festivals, quels seraient les espaces à davantage mobiliser ?
- Y a–t-il besoin à Toulouse d’un grand festival de cinéma qui puisse s’aligner sur ceux de La Rochelle, Montpellier ou Nantes ?
- La Mairie doit-elle davantage inciter TLT à s’engager dans la télédiffusion des productions régionales ?

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |