Poster un message

En réponse à :

L’APPETIT DES POSSIBLES

6 décembre 2007, par hocine

« A la ville comme à la campagne, la nature sauvage est en danger. Les plantes les plus communes aujourd’hui seront peut-être rares demain.
Un subtil équilibre, où chaque maillon dépend du précédent, est détruit par une pulsion culturelle, le désir d’une nature propre et domestiquée. Il en résulte un environnement aseptisé, pollué, dépourvu de spontanéité, de surprise et tout simplement de vie.”
Cette introduction à l’exposition “Jardins de trottoir”, réalisée par MOUTSIE
(ethno-botaniste) et Laurent (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.