Poster un message

En réponse à :

La cérémonie pour l’au revoir à petit Arsène cet après-midi

30 novembre 2007

Etonnante. Pleine de monde. Toute une histoire. La salle du funérarium n’était pas assez grande. Un décor planté, des sortes de totems surréalistes, des images, des photos, dessins, mots, chapeau.
L’esprit du Mix’Art de l’ancienne préfecture occupée, avec l’immuable Robert à la régie...
Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées ;
Mon paletot soudain devenait idéal ;
J’allais sous le ciel, Muse, et j’étais ton féal ;
Oh ! là là ! que d’amours splendides j’ai rêvées !
Mon unique culotte avait un (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.