Poster un message

En réponse à :

Urgence un toit : un collectif toulousain

2 septembre 2011

Communiqué de presse
3 millions de mal-logés dont plus de 100 000 à la rue, ne suffisent pas au Gouvernement qui a décidé une réduction de 30% du budget dédié à l’hébergement d’urgence, de 10 à 25 % des budgets des Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS). Ces décisions provoquent de nombreuses fermetures de ces centres, en continuant de restreindre l’accès aux logements.
Les expulsions se multiplient, jetant à la rue des familles avec des enfants, des personnes en situation de handicap... (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.