Poster un message

En réponse à :

Quand les élèves réagissent : "Sauvons nos options" - Lycée Bellevue à Albi

22 mars 200818:36

Il y a le silence complice des injustices... et puis il y a le silence qui parle, le silence qui s’adresse aux consciences. Ce silence est un cri de révolte sans violence, un message d’humanité qui s’adresse à l’humanité de l’autorité, de l’adversaire. Dans le respect, dans la dignité. La vraie force est celle qui n’opprime pas, qui ne blesse pas, mais qui force le respect, qui témoigne du sens de l’histoire, de l’espérance qui ne pactise pas avec la violence.
D’autres silences émergent : 1 heure de silence pour la non-violence depuis cinq ans à Colomiers le premier samedi de chaque mois, Le cercle de (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.