Poster un message

En réponse à :

Quand les élèves réagissent : "Sauvons nos options" - Lycée Bellevue à Albi

19 mars 2008

Au lycée Bellevue, à Albi, comme dans tous les lycées de l’académie, voire du pays, les lycées ne reçoivent plus assez de financement pour faire fonctionner les options si chères à nos élèves et garantes d’une culture gratuite pour eux, principe de base de l’enseignement public.
Résultat concret : plus d’italien, plus d’arts plastiques, plus de théâtre, ni de russe. Bourrage des classes de latin et de Grec à plus de 40 élèves, ainsi que des sections de langues européennes. Je tiens à préciser que notre (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.