Poster un message

En réponse à :

L’expression sous pression s’exprime : slam à Toulouse

20 décembre 2006, par Roberto

Mesdames, Messieurs...
C’est le 15 du mois. Jour vital dans le calendrier de tout-e-s les slammeur-se-s déclameur-se-s et poètes-ses parlant-e-s de Toulouse.
Comme d’autres formes d’expression, la culture a horreur du vide. Comme l’eau, quand on cherche à l’écraser, elle cherche de nouveaux espaces. Nous, slammeuses et slammeurs de Toulouse, poètes debouts, adeptes du spoken word et du micro ouvert, aurons beaucoup de mal à être réduit-e-s au silence !
La Mairie et la Préfecture tentent de nous (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.