Poster un message

En réponse à :

Notre-Dame-des-Landes : le silence du mouvement social français

27 octobre 2012

Source : http://www.politis.fr
Tribune. Deux jeunes paysans de la confédération paysanne (Morbihan et Var) appellent à l’aide : « Il ne manque pas de courage ni de détermination à Notre-Dame-des-Landes. Il manque de la légitimité. »
Depuis mardi 16 octobre au matin, plus de 500 gardes mobiles ont envahi la campagne tranquille du Nord de Nantes. Ils ont chassé les gens de leur habitat, détruit des maisons et enlevé les pierres une par une pour s’assurer qu’elles ne seraient pas rebâties. Depuis six (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.