Poster un message

En réponse à :

Houria Boutelja relaxée

19 novembre 201219:04

JUSTICE. L’utilisation du terme "souchien", pour désigner un Français de souche, n’est pas répréhensible : la cour d’appel de Toulouse a relaxé ce lundi 19 novembre la militante anti-raciste Houria Bouteldja, ayant désigné les “Francais de souche” par ce néologisme lors d’un débat télévisé en 2007. Au grand dam du président de l’organisation d’extrême droite Agrif, Bernard Anthony déclarant à la presse : « ce n’est pas moi qui perd, c’est la France ».



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.