Poster un message

En réponse à :

ou pourquoi les quartiers populaires sont’ils impopulaire ?

7 mars 201218:30, par l’analyse du film de1963 d’Alain Resnais

Le principe de défiance , dont l’ hérritage des plus archaïque vient justement de quartier populaire, d’autant qu’il procède du mutisme traumatique, est d’ailleur principalement un des atouts sur lequel repose ce que l’on nomme à torre la lutte des classes, car il sagit plutôt de lutte de déclasse dans laquelle les codes sont infléxiblement dévoués à stopper net toute tentative démancipation par l’esprit ; seul la force brutale, tel l’antique Sparte, est à juste titre tolèrée comme protéctice de la cité. Et donc l’histoire contourne, comme le fleuve contourne la pierre qui lui barre son lit, et fini par (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.