TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > EXTERIEUR A TV BRUITS > Carte Blanche à André...

Carte Blanche à André...

dimanche 29 juin 2008, par André

Attention : les films de cette rubrique ne peuvent être reproduits ailleurs qu'avec l'autorisation de leur(s) auteur(s).

Ca fait bizarre d’écrire "Carte Blanche à André "... Alors, j’ai fait court...

Des fois, je fais des films...

Tout seul ou à plusieurs..

Là, ce sont deux films très anciens. C’était le style je te mets face caméra, et tu vas causer mon pote ! A l’époque c’était un peu novateur, ce parti pris de n’avoir que des têtes qui parlent à l’image. Maintenant c’est presque convenu… On se fait dépasser ;=

J’ai récupéré les vidéo sur des cassettes vhs, bien que ça a été tourné et monté sur des meilleurs supports. (cordonnier, le plus mal chaussé), mais ça donne une patine, ah le VHS c’était la belle époque.. ;=

Le plus ancien c’est “Rocker tu penses…” On avait reçu des récompenses pour ça, si si !

*********************************************

Le second, “L’art en questions“,autre sujet, même technique, un peu plus prise de tête…

Il reste que je n’ai toujours pas trouvé de réponses satisfaisantes aux questions que l’on posait alors…

Bon, j’ai fait d’autres films, on en reparlera, en attendant vous pouvez allez voir une tentative qui à du mal à aboutir , ou aller voir mes blogs, le vieux, le nouveau

Merci à TV-Bruits pour cet accueil affectueux...

Laisser un message, un commentaire...

7 commentaires
  • que cherche et que veut dire André... 25 septembre 2008 10:34

    Que veut dire exactement André Sommermeyer en disant : "Ce que dit Mathius relève plus du numéro de clown qu’autres choses" concernant l’article "TOULOUSE PERDU, AU NETTOYAGE !" sur Indymedia Toulouse ?

    Répondre

  • Carte Blanche à André... 5 juillet 2014 21:01, par Nicole Pradalier (Dudule)

    Bonjour André,
    Je viens de visionner les deux films.
    J’attendais, dans le premier de Tournefeuille, d’entendre des filles. Je n’en ai entendu qu’une. ça va. J’ai aimé ce qu’elle disait "que le mouvement punk n’était pas une mode, contrairement à ce que d’autres disent". J’aurais aimé en entendre d’autres. y en a pas eu. Aucune. A peine une tête qui rigole plus ou moins mais que l’on ne voit pas parler. Les autres, que des garçons, étaient très stéréotypés dans leur réponse, sauf un qui permet peut-être de comprendre ce qui fait le succès du FN actuel.
    Et puis le deuxième "questions sur l’art". j’ai visionné aussi. Intéressant. Dommage qu’il n’y ait que des hommes là aussi. ça fait monde parallèle pour moi. Ou monde aveugle, c’est selon.
    Je connais une peintre, Marie-Thérèse Marel, qui dit "L’art c’est la vie" c’est même son mail. Et j’adhère aussi. Totalement. Mais tu as posé des questions aux gens qui sont dans le système et qui le font et l’ont fait, y compris en écrivant l’histoire : "Ejaculer sur le mur" Ce sont les derniers mots du film. Tu as choisi ceux-là. Et d’ailleurs ton monde n’est fait que d’hommes en effet. C’est drôle cette cécité. En France les femmes n’ont pas besoin de porter le voile, elles n’existent pas, sauf peut-être comme un mur sur lequel ces messieurs éjaculent, ou pissent.
    Et tu t’étonnes que les choses soient ce qu’elles sont ? C’est pourtant facile en français de penser autrement : il suffit juste d’inverser la règle du masculin.
    Tu verras ça fait une mayonnaise dans la tête. ça décoince les neurones. ça dérouille les rouages construits par des millénaires de hiérarchie. Et ça ce serait enfin... la classe !
    A part ça, tout en regardant ton film, je répétais en boucle dans ma tête "l’art c’est la vie" et je lisais tes questions aussi. "Le marché de l’art ?" En fait, on s’en fout du fric. L’important, c’est de pouvoir manger à sa faim, de dormir tranquille, d’avoir un toit sur sa tête, de savoir que personne ne fait des choses contre sa volonté et donc faire en sorte que personne ne fasse des choses contre sa volonté et être nous-mêmes les premières en accord avec notre volonté. La monnaie doit être un service public et c’est possible. Le marché de la peinture ou de la sculpture est peut-être le seul qui ait à exister...
    Et j’ai vraiment le blues quand je vois le film des zooms verts (pour lequel j’ai refusé de signer l’accord d’utiliser mon image et mes paroles) passer dans un festival qui s’intitule "Résistances" alors qu’il fait l’apologie d’un revenu inconditionnel auquel pourrait s’ajouter un autre revenu. Ou comment consolider ce système qui nous fait crever et fait crever 80 % de nos congénères.
    Je suis écoeurée !
    A une prochaine sur anexistant peut-être !

    Voir en ligne : http://contre-la-precarite-et-le-se...

    Répondre

    • "le chAcale & la hYène" 7 juillet 2014 11:58, par mon "petit" doigt

      « On oublie souvant, Nicole, que 5000ans d’histoire çà veux dire beaucoup pour nous, mais que pour elles ce n’est qu’un petit"détail de la préhistoire", un simple dessein de plus parmis d’autre qui embellie l’ambiance : "genre" tapisserie décorative exogène ! »

      Répondre

    • Carte Noire 8 juillet 2014 10:31, par Nout

      voir le film de Jonathan Glazer "UNDER THE SKIN"

      Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |