TV BRUITS

Accueil > L’ASSOCIATION > Tv Bruits & CSA > On prend les mêmes et on recommence...

19 septembre 2005

On prend les mêmes et on recommence...

mercredi 21 septembre 2005


Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a récemment fait connaître sa décision de présélectionner Télé Toulouse (TLT), dans le cadre de l’appel à candidatures lancé en novembre dernier pour l’attribution d’une fréquence hertzienne à une télévision de proximité.
Pour des raisons qui nous échappent, cet appel -et son résultat- ont été largement passés sous silence par l’ensemble de la presse locale. Il s’agissait pourtant d’une première dans le paysage audiovisuel toulousain, puisque depuis sa création en 1988, la chaîne TLT n’avait jamais vu son bail remis en jeu autrement que par des reconductions simplifiées d’autorisation. L’occasion était donc belle d’ouvrir l’espace public à un débat sur la télévision existante et sur celle que nous souhaitons... d’autant plus que trois projets concurrents (Antennes locales, Télé Arênes... et Tv Bruits) à celui de TLT avaient répondu à l’appel à candidatures...

Pour Tv Bruits, l’enjeu était d’acquérir une visibilité sur les ondes hertziennes, après 4 années d’existence durant lesquelles, de diffusions temporaires en projections publiques, elle a fait la preuve de sa capacité à structurer un projet de télévision citoyenne, non-commerciale et participative. La proposition de Tv Bruits se voulait modeste : de deux à trois heures de diffusion quotidienne sur la fréquence, partagée avec tout autre opérateur retenu par le CSA. A peine de quoi empiéter sur les rediffusions en boucle et les SMS en plein écran de la télévision en place...

A ce jour, le CSA n’a pas jugé bon de motiver son choix... En présélectionnant TLT, ses membres éminents ont fait l’audacieux pari du conservatisme, à l’avantage d’un attelage singulier où se cotoîent -et s’entrechoquent- intérêts privés (le marchand de canons et néo-nabab des médias Lagardère, la Dépêche du Midi) et financement public (ville de Toulouse).
Tv Bruits, à l’image de l’ensemble des télévisions du Tiers Secteur Audiovisuel, fait les frais de petits arrangements entre amis.
Mais nous sortons de cette aventure plus résolus que jamais à faire exister un autre modèle télévisuel, basé sur l’appropriation par le plus grand nombre de ce moyen de communiquer, d’exprimer, de confronter, de créer en partant de son expérience et de sa vie quotidienne, de son envie d’inventer.
A défaut de diffusion hertzienne, Tv Bruits revendique aujourd’hui un accès au réseau câblé toulousain. L’exploitation de ce dernier a été confiée par les collectivités territoriales à la société Numéricable, qui dessert aujourd’hui 40 000 abonnés.
En mars dernier, la ville de Toulouse a voté une délibération en faveur de l’émergence de télévisions associatives sur son territoire. Il n’est pas trop tard pour mettre les actes en conformité avec les mots...

Nous souhaitons remercier les 53 associations et collectifs ainsi que les 1117 personnes qui se sont solidarisés au cours de cet appel à candidatures. Nous ne manquerons pas de les associer à nos actions futures.

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |