TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Ici et là > Palestine : Samah Jabr dans le Volvestre et à Toulouse

Palestine : Samah Jabr dans le Volvestre et à Toulouse

lundi 14 janvier 2008, par jlg

Samah Jabr est médecin psychiatre palestinienne, elle vit dans Jérusalem
occupée et y travaille au sein d’une clinique psychiatrique qu’elle a créée.
Elle est francophone et donne des conférences pour envisager
d’autres perspectives et sortir de la situation actuelle de la Palestine.


L’un des objets politiques de son combat est un État unique pour
une perspective de paix et de liberté communes.

Samah est aussi chroniqueuse pour différentes publications
internationales. Ses chroniques touchantes nous parlent d’une vie au
quotidien en pleine occupation, d’un regard lucide elle nous fait
partager ses réflexions en tissant des liens entre sa vie intime, son
travail en milieu psychiatrique et les différents aspects politique d’une
situation d’apartheid.

Je suis une jeune psychiatre palestinienne et je travaille avec une
consoeur israélienne expérimentée. Nous faisons le point ensemble
tous les quinze jours et discutons de nos malades et des autres
questions. J’apprécie mon mentor et je ne souhaite pour elle ou les
siens rien de moins de ce que je souhaite pour moi-même. A mon avis,
quand je défends un Etat unique, je défends mes droits autant que les
siens et notre droit à rester ensemble. Si ceci est perdu pour des
raisons politiques, ce sera seulement une douleur fantomatique dans
un autre membre amputé.

Samah Jabr Samah Jabr sera à Montbrun-Bocage, le vendredi 25 janvier.
Nous vous invitons à la rencontre pour discuter et débattre
avec elle des conditions de la paix et de la liberté en Palestine.

( à partir de 19 heures salle d’accueil.)

Pour tout renseignement :
palestinevolvestre(at)orange.fr

Quelques extraits des chroniques de Samah Jabr

« Mon espoir réside dans un État démocratique, multinational,
multi-ethnique d’une Palestine historique pour ses citoyens. Je ne
me soucie pas moins de la sécurité des Israéliens que de celle de
mon propre peuple et je ne suggère pas que nous sautions dans ce
processus sans préparation. »

« La vision de deux États ne donne lieu à aucune ambition
minimale de paix, de liberté et d’avenir digne pour notre peuple.
Elle compromet nos droits humains élémentaires et nos droits
nationaux dans un État souverain. À l’exception de tâches
municipales comme collecter nos propres ordures, notre nation sera
totalement dépendante de l’État d’Israël. En retour, on nous
demandera de ramasser leurs déchets, de laver leur vaisselle et de
leur fournir une main d’oeuvre bon marché. »

« Lorsque les Palestiniens vivront ensemble à niveau égal avec les
Israéliens, lorsque non seulement les affaires de sécurité israéliennes,
mais celles de la sécurité palestinienne dépendront du même
ministère de l’Intérieur, lorsque chacun d’entre nous prendra le
même bus pour se rendre au travail, supportera les mêmes
procédures à l’aéroport et aura un salaire identique pour le même
job, alors les derniers seront les premiers dans le respect de la paix. »

« Nous gagnerons la bataille culturelle uniquement si nous voyons
le côté humain de nos oppresseurs et si nous préservons l’aspect
moral de notre cause. Si nous résistons aux atrocités auxquelles nous avons été exposés et que jamais nous ne fassions subir la même chose à d’autres, alors nous ne serons jamais battus psychologiquement. »

Dates de passage de Samah Jabr :

Lundi 21 janvier : Paris -Restaurant Aux cercles bleus, 18h30
Mardi 22 janvier : Figeac -salle Roger Laval, 20h
Mercredi 23 janvier : Brive -salle Raoul Dautry, 20h
Jeudi 24 janvier : Toulouse -radio Canal Sud, 12h30
Jeudi 24 janvier : Toulouse -salle Frédéric Mistral, 20h30
Vendredi 25 janvier : Toulouse -Case-Santé, pl Arnaud Bernard, 16h
Vendredi 25 janvier : Montbrun-Bocage -salle d’accueil, 19h


Voir la vidéo réalisée par Tv Bruits...

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |