TV BRUITS

Accueil > L’ASSOCIATION > Tv Bruits & CSA > De quelle télé rêvez-vous et rêvons-nous pour Toulouse ?

De quelle télé rêvez-vous et rêvons-nous pour Toulouse ?

Créons ensemble notre télé...

lundi 10 janvier 2005

Le CSA lance un nouvel appel à candidature pour une télévision permanente sur Toulouse sur le canal de TLT. Il s’agit pour lui de redonner cette fréquence à TLT ? Postulons à ce canal, proposons notre projet... Il faut y répondre avant le 25 février 2005 minuit.
Créons ensemble une télévision associative pour Toulouse...


De quelle télévision locale avez vous, avons nous envie ?
Ses programmes, ses propos, ses préoccupations ?
Voulez vous y participer ? A quoi peut-elle servir ?
Et la création... ?
Epanchez-vous, épanchons-nous...

Laisser un message, un commentaire...

9 commentaires
  • > De quelle télé rêvez-vous et rêvons-nous pour Toulouse ? 30 décembre 2004 02:26, par FROMENTIN-LARGETEAU

    Pour Toulouse je rêve d’une TV qui soit différente des autres TV, uneTV qui permettra à ceux qui la regarderont de trouver un sens à la vie, de se positionner pour un monde meilleur, de susciter des envies de création, d’aller dans des lieux de culture... Cette TV doit montrer avec respect et intelligence ce que les femmes, les hommes, les jeunes sont capables de faire.
    Il y a des vies et des expériences de vie sur Toulouse et ses environs qui sont belles.

    Cette TV devra nous faire vibrer pas avec de l’émotion provoquée mais avec de l’émotion qui donne une épaisseur aux valeurs telles que la générosité, le respect, le sens du partage, la tolérance....
    Une TV qui nous fasse grandir quel que soit notre âge...qui nous donne envie de discuter, de débattre avec les autres le lendemain.
    Une TV qui nous dise que l’être humain est capable du meilleur comme du pire ( cf des docus historiques).
    Une TV qui nous explique que l’intelligence n’est pas qu’une question de diplôme, que tout au long de la vie nous pouvons découvrir des merveilles comme la poésie, la musique, la peinture, le théatre, qu’il n’existe pas d’art mineur ou majeur....
    Tout est question d’amour, de plaisir, de regard....
    La TV de Toulouse doit être tout cela et plus encore....
    Mais c’est la TV dont je rêve et j’ai la lucidité de penser qu’elle ne verra jamais le jour et c’est bien dommage car je suis certaine que c’est un formidable "passeur" de culture, d’élévation de niveau de conscience, cette TV pourrait aider le peuple que nous sommes à être plus libres et moins moutons.

    Répondre

  • Il y a un long article sur la "télévision participative" sur ce site qui amene aussi une réflexion à ce sujet :

    LUTTES SOCIALES et MEDIAS
    Pour une télévision participative
    par Pierre Bitoun & al.

    Il me semble (de mémoire) qu’il est dans une sous-rubrique de la rubrique Mouvement.

    Répondre

  • > De quelle télé rêvez-vous et rêvons-nous pour Toulouse ? 30 décembre 2004 23:05, par silvia v.

    Il me semble bien de comprendre que nous sommes plus ou moins tous d’accord sur les caracteristiques de cette nouvelle télé ideale (comment ne pas etre d’accord d’ailleur avec la lucidité de l’article de Pierre Bitoun..) : réelment democratique, non-aggressive, partecipative, un outil de veritable communication et construction humaines. Maintenant le probleme c’est traduire tout ça en realité...
    Voilà quelque suggestion peut etre pas tres originale mais uin peu concrete :
    - un espace quotidien ou presque d’information sur les activités et les initiatives locales, possiblement sans frontieres partisanes (dans les limites de la decence intellectuelle naturallement..) ; tout ca existe déjà sous forme de publications, mais justement il y en a une telle quantité qu’il est difficil de s’orienter et surtout cela demande du temps que pas tout le monde sent d’avoir ;
    - un espace dedié aux produits audiovisuels provenants de la population ,individus, associations ou tous ceux qui ont quelque chose à dire et qui cherchent un publique ;
    - des plateaux,debats,"salons" sur les questions politiques, sociales ou administratives (locales,nationales,globales),qui ne sont pas sans interet si on surveille attentivement sur leur qualité, leur ouverture democratique et sur les eventuelles possibles instrumentalisations.

    Pour le reste ce serait genial de revoir tout ce qui est beau et qui est devenu payant (si les droits le permettent) : films d’essaie, court metrages, films d’animation, documentaires, programmes "pedagogiques" pour enfants et pour adultes ,à partir de comment on fait le pain pour finir à la physique nucleaire..
    Pour finir, il faut le rappeler quelque fois, ce que vous faites avec tv-bruits c’est déjà genial !

    Répondre

  • A quelle télé rêve Tv-Bruits ?

    Répondre

  • Bonjour tout le monde,
    La date du mercredi 5 janvier est-elle celle d’une réunion sur la télé dont on rêve ou pas ??
    Merci

    Répondre

  • > Prochaine réu élargie de Tv Bruits 6 janvier 2005 21:39, par Mechta

    La prochaine réu élargie de Tv Buits est le mercredi 12 janvier à 19 heures au 33, rue de Metz, ancienne préfecture encore occupée depuis janvier 2001.
    Nos nouveaux locaux sont au troisième étage, le couloir y mène directement.

    C’est une réunion de rentrée et vous êtes toutes et tous invitées : prévoir les petits fours, et à boire.
    Réu conviviale donc sur la candidature de Tv Bruits à l’appel d’offre du CSA pour une tv permanente sur Toulouse : comment travailler et inventer ensemble ? Fabriquer une programmation ? S’en donner les moyens... Faire un front sur la ville de toutes celles et tous ceux qui désirent ott’chose...
    Tous ensemble, c’est possible ?

    Et puis Tv Bruits , de toute façon, dépose une demande de télé temporaire à partir du 1er Mai 2005 et ce pour 9 mois... Là encore une bataille pour que l’on soit diffusé sur le câble.
    Voili voilà,
    bise
    Mechta

    Répondre

  • La télévision associative est prometteuse, d’abord parce qu’elle est à même de répondre aux préoccupations des habitants, à leur besoin d’information, de service et de communication de proximité mais aussi de favoriser un large accès à l’expression sociale et citoyenne grâce à la « libre antenne ». S’inscrivant dans une démarche au service du public, elle peut offrir une tribune d’expression de proximité, permettre à la population mais aussi aux acteurs d’une région, d’échanger voire d’agir sur la vie en collectivité, ce que ne peuvent pas toujours assurer les télévisions commerciales. Bref, la télévision locale associative peut représenter une télévision « alternative » et « participative » face aux grands groupes de médias nationaux, qu’ils soient publics ou privés.


    Le CSA reconnaît la vraie légitimité de la télévision locale associative, qui répond à l’exigence essentielle du pluralisme, et qui ne peut que servir la démocratie de proximité et la vie dans la cité. Ainsi le Conseil s’engage à porter une attention toute particulière à la création et au développement de ces jeunes télévisions et à leur confier de nouveaux espaces d’expression.

    La télévision locale associative peut inventer un nouveau modèle de télévision capable de dynamiser l’identité collective ; mais l’intégration de ce nouveau modèle dans notre paysage audiovisuel exige que soient établies des conditions d’existence pérennes, claires et solides et implique une volonté commune associant législateur, régulateur, élus locaux, opérateurs et associations.

    Intervention de Dominique Baudis, président du CSA, à l’Université européenne des télévisions des pays et des quartiers. Castres, le 16 novembre 2001.

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |