TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Témoignage de Michel P, "sans papiers"

Témoignage de Michel P, "sans papiers"

mercredi 24 octobre 2007, par Ben

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

5 minutes.

Témoignage de Michel, sans papiers d’origine congolaise ayant fui la guerre et trouvé refuge en France il y a quelques années.

Voir la vidéo au format Real Média

« Aucun conflit n’a, depuis la seconde guerre mondiale, fait autant de victimes mais après sept ans, l’ignorance universelle qui entoure l’échelle et les conséquences du conflit reste de mise, et l’engagement international, bien en deçà des besoins humanitaires » selon Richard Brennan de l’International Rescue Committee" (IRC) - rapport IRC de janvier 2006.

Plus d’informations sur cette guerre délaissée par les médias et ayant fait entre 4 et 6 millions de morts depuis 1997 .

Voir aussi
Le site du Réseau Education sans frontières

Laisser un message, un commentaire...

3 commentaires
  • Collectif du personnel de l’OFPRA - CRR

    Depuis 2003, le droit d’asile en France a fait l’objet de nombreuses restrictions. Pour les pouvoirs publics, tout demandeur d’asile est a priori un fraudeur, un « réfugié économique » qui abuserait de l’hospitalité française. Bien au contraire, la convention de Genève, notre Constitution et les principes républicains prévoient que toute personne gravement menacée dans son pays d’origine, craignant des persécutions pour des motifs politiques ou religieux notamment, puisse trouver protection en France.

    Pas d’amalgame entre droit d’asile et politique migratoire !!
    La France est et doit rester une terre d’asile !!

    • L’OFPRA doit conserver une indépendance totale. Hortefeux, ministre de l’asile ?! Le transfert de tutelle de l’OFPRA au nouveau ministère de l’ « immigration choisie » et de l’ « identité nationale » nous fait craindre des conséquences préjudiciables au plein exercice du droit d’asile.
    • Le recours à la génétique, entériné dans la version édulcorée de l’amendement Mariani, concernera également les réfugiés dans le cadre des procédures de regroupement familial. Cette mesure, discriminatoire à l’encontre des étrangers, constitue une insulte à la conception française de la famille.
    • De plus en plus de demandeurs d’asile ne bénéficient d’aucune autorisation provisoire de séjour (APS) pour leurs démarches. Leurs demandes doivent être traitées par l’Ofpra en 15 jours, voire en 96 heures en centre de rétention. C’est le cas pour les ressortissants d’une liste de pays considérés comme « sûrs », établie selon des critères purement politiques et opportunistes. Quels sont ces pays ? La Belgique, la Suisse, les Etats-Unis ?! Non ! L’Inde, l’Albanie, la Géorgie et le Niger entre autres. Nous demandons l’abrogation de cette liste !
    • La généralisation de la pratique de l’entretien par le biais de la visio-conférence en centre de rétention introduira une nouvelle discrimination entre demandeurs d’asile et une diminution des garanties procédurales.

    Un pays se juge aussi à la façon dont il accueille les étrangers !

    Déclaration de Nicolas Sarkozy, Président de la République française Le 4 octobre 2007 à Sofia, Bulgarie (Libération, 5 octobre 2007)

    « Chaque fois que quelqu’un est humilié, est persécuté, est opprimé, il devient
    automatiquement français.
     »

    Répondre

  • C’est décidé. Je veux aller voir à l’intérieur, dans la gueule du monstre, l’ennemi en face. Trop honte de cette justice, qui met les étrangers en prison et qui le fait soi-disant en notre nom ! En installant une salle d’audience à l’intérieur même du centre de rétention, à douze kilomètres du centre ville, en rase campagne, l’administration croit pouvoir se débarrasser des témoins ? Pourtant les audiences restent publiques. Alors qu’est ce qui se passe après les rafles ? Où sont-ils emmenés ? Pourquoi ? Comment ? Et combien de temps ? C’est le genre de question que n’importe quel citoyen doit se poser . Aussi quand le réseau (RESF) signale sur la liste de diffusion qu’une audience de la juge des libertés aura lieu dans le centre de rétention de Cornebarrieu, je me décide : j’y vais !La suite là http://cailloutendre.unblog.net/?p=251

    Répondre

  • Une contre-proposition 18 février 2008 10:35

    Une contre-proposition que je viens de recevoir :
    >
    > "Désormais chaque année, à partir de la rentrée scolaire 2008, tous
    > les enfants de CM2 se verront confier la mémoire d’un des 11 000
    > enfants victimes des lois Sarkozy-Hortefeux contre l’immigration.
    > Les enfants de CM2 devront connaitre le nom et l’existence d’un
    > enfant renvoyé par avion dans son pays. Rien n’est plus émouvant
    > pour un enfant que l’histoire d’un enfant de son âge, qui avait les
    > mêmes jeux, les mêmes joies et les mêmes espérances que lui."

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |