TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Pique-Nique

Pique-Nique

vendredi 30 mars 2007

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

11’40’’
Troisième mois de mobilisation pour les sans abris et leurs soutiens.
Campement des Enfants de Don Quichotte, Toulouse.

Le samedi 10 mars 2007 y était organisé un pique nique.

Voir le film au format Real Média 11’40’’

Luciole Prod / Tv Bruits. Mars 2007.

Et aussi :

D’autres vidéos sur les SDF à Toulouse, sur le site de Tv Bruits

Des informations sur Aminata Traouré, présente dans le film

Laisser un message, un commentaire...

5 commentaires
  • Pique-Nique 14 mars 2007 21:50

    Communiqué des Enfants de Don Quichotte Toulouse


    Bientôt 10 semaines que nous sommes sur les allées François Verdier !

    A ce jour très peu de situations sont résolues. Pourtant notre attitude responsable tant au niveau de la tenue du campement que de nos propositions de sortie de crise ne sont toujours pas récompensées.
    Heureusement que les Toulousains et les associations nous soutiennent, tous les jours de plus en plus nombreux, car nos dirigeants, eux, ont une attitude totalement irresponsable.

    Les semaines passées en sont le triste exemple :

    Après nous avoir proposé un terrain boueux et complètement inadapté à un campement provisoire, la mairie et la préfecture ont rompu toutes négociations avec nous. La mairie se propose de réhabiliter ce terrain à ses frais. On ne voit pas l’intérêt de dépenser plusieurs dizaines de milliers d’euros en plus de la location de mobil-home, pour un campement qui a pour vocation d’être très provisoire : quelques mois nous a-t-on assuré. Alors quelles sont les intentions de la mairie ? Nous parquer au fin fond de Toulouse, créer un bidonville pérenne où nous serions oubliés de tous pour ne jamais résoudre notre situation ?

    En tous les cas, contrairement à la directive nationale de M. Borloo, Ministre de la Cohésion Sociale, à Toulouse la mairie et la préfecture refusent de répondre à nos sollicitations.

    Le soutien des associations et des citoyens, par leur mobilisation jeudi midi place du Capitole a montré aux pouvoirs publics que nous ne sommes pas isolés. Pourtant le maire, le soir même, lors du conseil municipal a eu une attitude méprisante vis à vis de nous. Nous refusant une suspension de séance afin que nous puissions nous exprimer. Pour expliquer son attitude, le maire reprend de vieux réflexes de politique politicienne. Selon lui « il est intolérable que des groupuscules d’extrême- gauche se soient infiltrés dans ce mouvement pour manipuler des gens dans la détresse ».
    M. Moudenc : arrêtez de voir le péril rouge partout. Les citoyens à la rue ou bien logés qui sont dans ce mouvement, y sont depuis le début. Ce mouvement est un mouvement citoyen et ne comptez pas sur nous pour politiser le débat. Par votre attitude méprisante vous salissez une belle cause : celle de la place des plus fragiles dans la société. D’autres maires de France ont résolu le problème des enfants de Don Quichotte rapidement comme à Lyon ou à Nantes, Ils en sont sortis grandis. Ici aucun des décideurs politiques n’est capable de se mettre autour d’une table, c’est l’image de la ville de Toulouse qui en pâtit.

    Mettez vous vous au travail ! Réquisitionnez !

    Nous vous avons montré qu’il existait des bâtiments facilement et rapidement réhabilitables, en attendant la construction massive de logements sociaux que votre Ministre de la Cohésion Sociale s’est engagé à réaliser par l’adoption du texte signé avec les Enfants de Don Quichotte en janvier dernier.

    La résolution de notre situation n’est qu’une question de volonté.

    Les Enfants de Don Quichotte Toulouse (03/03/2007)

    Répondre

  • Pique-Nique et Aminata Traoré 15 mars 2007 08:13, par Jluc

    Filmée le même jour une conférence d’Aminata Traoré :

    VIDEO... "Une autre vision au Nord, un espoir pour le Sud" par Aminata Traoré

    C’est là :
    http://kinoks.org/spip.php?article168

    Répondre

  • Il reste une trentaine de situations individuelles à régler sur le campement des Enfants de Don Quichotte. Hier, ces derniers ont participé à une nouvelle réunion avec le maire, le préfet et le président du conseil général. Les campeurs, dont « le moral est assez bon », ont encore décliné un transfert vers le camping de Rupé. Ils accepteraient en revanche de migrer vers des terrains ou bâtiments universitaires désaffectés de la rue des 36 Ponts.

    ©2006 20 minutes

    20 Minutes, éditions du 20/03/2007

    Répondre

  • Enfants de Don Quichotte, Toulouse 15 avril 2007 13:48

    11 avril 2007. La Mairie de Toulouse ne répondant pas à la dernière proposition des EDQ Toulouse, c’est à dire des bungalow (1 pour 2 personnes) pour les personnes toujours en attente d’une solution, sur l’île du Ramier, ouverts 24h/24 et gérés par Les EDQ Toulouse (qui est aujourd’hui légalement une association), les EDQ sont allés eux même chercher la réponse et ont trouvé porte close, vous pouvez visionner la vidéo à l’adresse suivante :

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/enfants%2Bde%2Bdon%2Bquichotte%2B/video/x1ovi6_les-enfants-de-don-quichotte-toulou

    Aujourd’hui nous connaissons la réponse, c’est NON, alors que la proposition leur semblait sensée lors de la dernière rencontre...

    Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien

    Les EDQ Toulouse

    Voir en ligne : http://www.dailymotion.com/relevanc...

    Répondre

  • URGENT
    Des nouvelles des Enfants de Don Quichotte Toulouse
    (Pour mémoire : manifestation samedi 28 avril à 15 h place du Capitole )

    *
    Mardi
    Ce matin, les EDDQ se sont rendus à la Préfecture sur convocation du
    préfet. Ils s’y sont rendus. Toutes les "autorités" étaient présentes,
    surtout celles qui brillaient par leur absence quand il s’agissait de
    trouver des solutions.

    Le discours a été clair : vous avez jusqu’au 2 mai au soir pour
    déguerpir, faute de quoi la Mairie de Toulouse poursuivra en référé et
    la force publique sera réquisitionnée pour procéder à l’expulsion.

    Cet après-midi à 15 h au Ramier, auprès des bungalows qui sont "mis à
    disposition" des SDF jusqu’à fin juin, était prévue une conférence de
    presse pour montrer l’état des lieux.

    Il s’agit de trois algécos, dans lesquels se trouvent plusieurs lits. Le
    tout à côté d’un dépôt d’ordures. La mairie de Toulouse aime que les
    très pauvres soient installés à côté des ordures.

    Il y a urgence

    Les EDQ Toulouse, Campement des Allées François Verdier

    * Face à cette réponse de la Mairie, Prefecture et DDASS associées, les mecs du campement on vraiment besoin de votre soutien
    on proprose à des bien logés de venir nous soutenir des le 1 er mai en venant planter votre tente avec eux .. ; pour montrer que nous refusons d’être expulsés par les forces de l’ordre, référé qui sera donné le 2 mai
    on est que 3 logés fixe depuis le 2 janvier à avoir notre tente sur place : yannick, flo, iza et parfois quelques nuits solange et nathalie... on fait partie de meubles pour la Mairie donc si on est nombreux à etre là avec les gars du campement, un peu en "bouclier humain", peut etre on pourra amener le juge à repousser l’envoi des CRS et permettre d’avoir enfin un terrain et des bungalows qu’on arrete pas de demander depuis des semaines... Pour toulouse, le dortoir de 11 places pour 24 personnes restantes à 50 m des poubelles ne dérange en aucun cas les autorités... et aussi Paris car on a aucun soutien... on se demande encore pourquoi on est monté au ministère en mars dernier.....
    Merci de passer le message, de venir au campement signer la petition de soutien à la non expulsion du campement...

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |