TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > EXTERIEUR A TV BRUITS > La Réquisition du quai Saint Pierre, vue par les enfants qui y (...)

La Réquisition du quai Saint Pierre, vue par les enfants qui y habitent

mardi 18 février 2014, par Ben

Attention : les films de cette rubrique ne peuvent être reproduits ailleurs qu'avec l'autorisation de leur(s) auteur(s).

Voir en ligne : https://www.facebook.com/cedis31

Images filmées par des enfants vivant à la réquisition citoyenne du quai Saint Pierre à Toulouse (avec l’aide d’un adulte, mais ce sont eux qui ont tenu la caméra, commenté et posé les questions qu’ils souhaitaient).

Présentation de la réquisition du quai Saint Pierre :

Vidéo de la manifestation des habitants et de leurs soutiens à voir ici

Depuis mi-avril 2013, des familles à la rue soutenues par le Collectif SDF 31, le GPS et le DAL Toulouse, environ une centaine de personnes, partagent des lieux réquisitionnés. Elles occupent actuellement un bâtiment situé quai St Pierre qui appartient à l’Etablissement Public Foncier Local de Toulouse Métropole, vide depuis plusieurs années.

Depuis le début de cette campagne de réquisition citoyenne, environ un tiers des habitants a obtenu une autre solution légale. Les autres habitants se retrouvent toujours sans solution d’hébergement proposée par l’Etat et doivent trouver des solutions de mise à l’abris comme la réquisition ! 
Rassurés d’avoir un toit les protégeant pour cet hiver, les habitants peuvent s’organiser plus sereinement, faire leurs démarches, scolariser les enfants, chercher du travail ou une formation.
Le bâtiment réquisitionné devient un lieu de vie où les activités organiseés se multiplient : accompagnement scolaire, cours de français, atelier recherche d’emploi, atelier cinéma…

Un lieu de vie et de solidarité, c’est déjà très bien.
Il ne s’agit pas de s’en satisfaire, la réquisition n’est pas une fin en soi et ne doit pas déresponsabiliser l’Etat et les collectivités territoriales de leurs devoirs et de la législation en vigueur en matière de logement/hébergement des personnes à la rue ou mal logées.
Nous devons lutter politiquement pour le droit au logement et à l’habitat choisi, dénoncer les agissements et les manquements de l’Etat afin qu’il respecte la loi et trouve une solution pour toute personne à la rue !

Des solutions alternatives existent. Par exemple la conversion d’une partie de 200 000 m2 de bureaux vides existants à Toulouse.
La loi de réquisition reste à ce jour inappliquée, plus d’un an après la promesse de Cécile Duflot de la mettre en oeuvre.

Les familles de la réquisition Quai St Pierre, le GPS, le DAL Toulouse et le collectif SDF31

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |