TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Marche de NICE A Notre Dame des Landes

2eme version !

Marche de NICE A Notre Dame des Landes

en soutien aux militants de Notre Dame des Landes

dimanche 13 janvier 2013, par mathieu

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Le collectif 06 de soutien aux militants en lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes et contre tous les Grands Projets Inutiles Imposés organise une marche de Nice à Nantes. Partis le 8 décembre en passant par Narbonne, Toulouse, Bordeaux le 20 janvier, La Rochelle... ils arriveront à Notre Dame des Landes le 8 février. La halte à Toulouse a duré 3 jours , où les marcheurs ont été accueillis par le collectif ZAD 31. En chemin ils rencontrent les membres de collectifs luttant eux aussi contre des grands projets inutiles.
Ainsi dans le Tarn un projet de barrage sur le Tescou menace une zone humide remarquable . Cette retenue de 58ha doit fournir en eau les maisiculteurs en aval. Les marcheurs ont rencontré des membres du
Collectif pour la sauvegarde de la zone humide de TESTET.

Arrivée à Notre Dame des Landes le 8 février 2013
Retrouvez l’itinéraire sur leur blog. Départ à 8h depuis les mairies de chaque étape.


Le blog des marcheurs :

http://marche.nddl.nicenantes.overblog.com

Le mail des marcheurs :
nddl06@gmail.com

Autres sites sur Notre Dame des Landes

http://acipa.free.fr

http://zad.nadir.org/

Collectif pour la sauvegarde de la zone humide de TESTET.
https://sites.google.com/site/tescou2/accueil

VIDEO (2eme version avec vrais morceaux de clowns à l’intérieur) durée 13mn.

Marche Nice-Nantes

Laisser un message, un commentaire...

3 commentaires
  • Le marché des Damnés des Landes 21 janvier 2013 13:51, par Racines

    Que ne l’avais’je cité, tant & tant de fois contre censure , la grève toutefois serai encore la seule mesure, maintenant regarde car à ce jour fait foi, l’aéroport dépose sont bilan, le personnel fait grève, & alors vous où êtes vous, en marche je ne sais où, n’y arriveriez à temps que déjà racheté 1€ simbolique comme valeur de réplique : empressés de contrer, êtes-vous des complices ?...

    Répondre

    • Marche des choses ou marché de dupe ? 23 janvier 2013 12:14, par "La Denré¤"

      Le voyage à pied "lon sonn" ou "le low cost so far away" :

      - deux prototypes de l’aphorisme de la marche du temps,

      -"going on is going far, going far is returning !"

      - j’ai aussi trouvé "avers & revers" , qui, aussi, peuvent exprimer cette chose confuse qu’est la marche des choses, dont voudrait tant s’emparer la chose du marché surtout par les temps qui court, ces temps-ci !

      "Être rurale ou être à la rue" , là est peut-être bien la question, ou bien selon la conjoncture : la question du bien ; "où bien ?"

      << Combien attendre ? >>

      << Non, je ne me souviens plus du nom du bal perdu ! >>

      L’équation ( Maxwell-Lorentz ) n’étant biensûr pas nouvelle ce présent verbiage ne pense pas à la résoudre par ces présentes tournures, mais je pose un pas dans la dance (cette dichotomie est-elle une loie élémentaire de la physique, comme l’élastique !???)...

      & ainsi SouVENonS-NouS z’EN ! Disait Nietzche contre Wagner !

      Répondre

      • L’idiome du village... 25 janvier 2013 12:57, par pOUSSE-mOUSSE

        L’on a longtemps cru à l’immuabilité de l’histoire villagoise, mais si on se reporte à son origine on trouve une route au abord de laquelle va se déposer comme des alluvions de petite activité collective, d’autant que l’originalité de la culture prendra son essor dans l’élévage bovin donc la collectivisation d’un troupeau est son établissement pour l’hivernage sous une grande & unique charpente sous laquelle l’ensemble du clan va pouvoir transmettre par les arts son savoir de mémoire & de tradition usuelle. Le clochard d’aujourd’hui nous rappel à chaque bordure d’avenue cette longue & périlleuse tradition de chemin humble & de défis sous un ciel sombre de menace aux éclaires foudroyants les savoirs FER  ! N’est ce pas une gageure aujourd’hui que de reconnaître comme patrimoine de l’humanité cette "valeur marchante" comme premmière : formatrice par le socle sociale de la structure constructive de l’esprit de corps sous la forme des luttes & du parcours de l’initiative paysanne hébergeant celle-ci ! De là sont nos villages, nos rouages industrieux de nos avançées ! Repousserons-nous une foi encors ce ciel-noir des sagesses de nos paires ! ... Attrapées dans la vigueur de la source ! ...

        Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |