TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Action contre les tournesols mutés OGM par le collectif antiOGM à (...)

Action contre les tournesols mutés OGM par le collectif antiOGM à Grenade

mercredi 7 septembre 2011, par Co

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Voir en ligne : http://www.ogm31.org/

Action des faucheurs volontaires contre les OGMs cachés

Mercredi 7 septembre, le collectif antiOGM a appelé a organisé une action pour dénoncé les OGMs cachés, un plant par faucheurs a été symboliquement enlevé d’un champ de tournesols obtenus par mutagénèse.
L’action s’est poursuivi par une distribution de tracts aux automobilistes.

durée 5 min

action contre les OGM cachés

Selon la directive européenne 2001/18 la définition d’un OGM est la suivante :
" organisme, à l’exception des êtres humains, dont le matériel génétique a été modifié d’une manière qui ne s’effectue pas naturellement par multiplication et/ou recombinaison naturelle"
La mutagénèse correspond à cette définition, les plantes obtenus par mutagénèse sont donc des OGM. Pourtant selon l’article 3 et l’annexe 1B excluent du champ législatif (et seulemetn du champ législatif) les plantes obtenues par mutagénèse...

Explication de l’alibi de l’ambroisie

L’ambroisie est une plante allergisante qui pose un problème de santé publique. Sa présence est forte dans la région Rhône-Alpes, faible en Midi-Pyrénées, à l’exception du Tarn-et-Garonne où cette présence es moyenne. Mais l’ambroise est aussi très présente dans la "com" des semenciers qui prétendent la maîtriser avec des herbicides utilisés avec ces variétés tolérantes. Ces variétés sont alors présentées comme étant la réponse à ce problème de santé publique. Or les spécialistes des mauvaises herbes ne partagent pas cette enthousiasme.

Laisser un message, un commentaire...

3 commentaires
  • Je m’adresse à tous les anti-OGM, faucheurs et autres écologistes. Je ne veux pas porter de jugement sur votre combat. Il est certainement respectable même si les moyens employés sont discutables. Je voudrais vous interpeler car dans votre lutte certains amalgames un peu rapide viennent saper le combat tout aussi légitime que nous menons : celui de la lutte contre les ravages de l’ambroisie. S’il vous plait arrêtez d’insinuer que les lobbys agro-industriels ont intérêt à agiter l’épouvantail de l’ambroisie. Vous allez à force banaliser ce fléau et dissuader les politiques de se pencher sur le sujet de peur de vous affronter. Cela fait 10 ans que les associations cherchent à mobiliser les pouvoirs publics pour lutter contre l’ambroisie. Nous avons enfin abouti cet été à la mise en place d’une commission parlementaire avec création d’un observatoire. C’est encore insuffisant mais c’est un bon début qui récompense des années de militantisme pacifique de notre part. Aujourd’hui les méthodes dites naturelles de lutte contre l’ambroisie ne sont pas suffisamment efficaces face à la prolifération galopante de cette plante extrèmement allergisante. Autant il est possible d’arracher manuellement dans un jardin, autant cela revient à vider la mer avec une cuillère dans les zones de culture qui représentent 60% de la prolifération. L’ambroisie provoque des allergies graves cutanées et respiratoires et touche 15% de la population. La région midi-pyrénée malgré les dire de Monsieur Metz est en train d’être fortement colonisée et sera d’ici un an ou deux au niveau de Rhone Alpes ou poitou charente. Chercher à éradiquer cette plante qui ne faisait même pas partie de l’écosystème de nos régions il y a seulement 20 ans n’a rien de choquant. Je vous garanti que si vos enfants souffraient de graves allergies vous ne seriez pas contre l’emploi de quelques herbicides.
    Marielle

    Répondre

    • Chacun son combat de santé publique : 17 septembre 2011 06:34, par Alexa

      bonjour,
      « Je vous garanti que si vos enfants souffraient de graves allergies vous ne seriez pas contre l’emploi de quelques herbicides. »
      Ce qui reste encore à démontrer.
      Si vous acceptez que "les lobbys agro-industriels" se serve de vous et de vos enfants pour vendre et propager les OGM, c’est plus que dommage.
      Les OGM étaient censé il y a 15 ans réduire la faim des petits africains. Mais de la nourriture, il y en a assez pour 12 milliards de terriers si le blé n’était pas bloqué en bourse. L’étau se ressert donc autour des lobbys des OGM, de moins en moins de gens sont dupes, alors on veut sauver les nez des français.
      Je me souviens d’un temps pas si lointain où nous arrachions les plantes et mauvaises herbes avec les mains.
      Refuser le travail manuel pour le remplacer par plus de chimie, vous êtes à l’origine de votre propre mort. Mais comme on partage la même terre avec nos vues si divergentes, il y aura forcément un clash. Entre ceux qui acceptent d’être manipulés et ceux qui veulent vivre.

      Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |