TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > Des ours et des hommes

Des ours et des hommes

Festival Résistances 2006 : C’est la crise !

lundi 5 mars 2007

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Retour sur le débat "Un ours dans la civilisation" 6 mois après de nombreux rebondissements...


Le festival Résistances a été l’occasion (manquée ?) de faire s’asseoir à la même table des militants pro et anti-ours (dont Philippe Lacube président de l’ASPAP). Ce n’était pas chose facile au vu de la tournure violente que prenaient les actions des anti-ours. Le débat s’orientait sur la biodiversité en général, mais vu le contexte, la réintroduction de l’ours en était le véritable sujet. Malgré la qualité des propos entendus, les organisateurs qui voulaient éviter que l’on retombe dans des clivages écolo-intelo-urbain contre éleveurs-ruraux ont malheureusement échoué...

voir
la vidéo, intégralité du débat 1h25min (taille du fichier 178mo)

voir
la vidéo, version courte 20min

Retour sur un débat animé qui a eu des conséquences malheureuses !

Ce débat filmé le 14 juillet 2006 est à l’origine de la remise en cause du Festival Résistances lui-même !
Rappel des faits : Marc Saracino, président du Festival, s’emporte lors du débat contre les "anti-ours", qui sont malheureusement soutenus par Augustin Bonrepaux, député PS et président du conseil général de l’Ariège.
Quelques jours plus tard A. Bonrepaux écrit une lettre où il laisse peser des menaces de suppression de la subvention attribuée à Résistances (15 ou 20 000 euros), qui est déjà dans une situation financière difficile. Cette lettre ne sera rendue publique qu’au mois de novembre (fuite ou comédie ?)
S’en suivront des volées dans les plumes entre les deux hommes au travers de communiqués dans la Dépêche du Midi !

Décidement l’ours est encore le bouc-émissaire !
S’il est regrettable pour la vie culturelle de ce joli coin des Pyrénées que disparraisse un événement riche de part sa programmation et ses échanges, cette crise ne doit pas cacher les contradictions qui existent dans l’organisation du festival et dans la direction, qui peine à appliquer en son sein le fonctionnement démocratique et l’échange, démotivant beaucoup les collaborateurs.

Mais bon c’est un problème sur lequel de nombreuses organisation militante de gôche butent souvent !

Vous pouvez lire sur le site de Résistances les différentes lettres de Saracino et Bonrepaux.
Et jetez un oeil aussi sur l’article de la Buvette des alpages.

Le Festival est sérieusement en danger.

Mathieu

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |