TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > EXTERIEUR A TV BRUITS > De quoi sommes nous riches ?

De quoi sommes nous riches ?

mercredi 17 novembre 2010

Attention : les films de cette rubrique ne peuvent être reproduits ailleurs qu'avec l'autorisation de leur(s) auteur(s).

Un film de Philippe Elusse co-produit par la coopérative D.H.R. (direction humaine des ressources)

Inégalités, partage des richesses, pays pauvres, pays riches, seuils de pauvreté, président des riches ...
Le mot richesse est sur toutes les lèvres, fait couler beaucoup d’encre et scintiller tous les écrans.
De quelles richesses est-il question ?
Un voyage sur l’Amazone pour un rendez-vous au Forum social de Belém (Brésil) se révèle un moment propice pour recueillir et élaborer des éléments de réponse à la question de fond :
"de quoi sommes-nous riches ?"

durée 28 min

De quoi sommes nous riches ?

Laisser un message, un commentaire...

7 commentaires
  • De quoi sommes nous riches ? 5 décembre 2010 13:39, par sasara31

    Merci beaucoup pour ce magnifique documentaire et ces images splendides ! Enfin quelque chose sur cette terre qui me parle et qui me laisse espérer qu’un monde vraiment meilleur est possible. Dommage que ce soit "ailleurs"....

    Répondre

    • De quoi sommes nous riches ? 8 décembre 2010 17:16, par Philippe

      Ailleurs mais sous le même soleil. Et plus près de nous il y a aussi des endroits où la forêt, le fleuve, la montagne, l’océan, bref la nature ... nous laissent entrevoir toute leur puissance (et toute leur fragilité).
      N’oublions pas non plus que la Guyane, petite partie de l’Amazonie, est en partie française. (Bizarrerie géographique liée essentiellement à la présence de la base de lancement des fusées Ariane à Kourou).
      Ici ou là-bas, nous sommes riches de nos sentiments, de nos échanges ,de nos graines, de nos notes, de nos fruits, de nos mots, de nos inventions et de nos recettes de grand-mères (plus que de nos recettes fiscales ...)
      Merci en tout cas d’exprimer ainsi l’appréciation que vous avez de ce film. Ca fait toujours du bien de savoir que quelqu’un, dans le dédale du réseau, a été touché.

      Philippe

      Répondre

      • De quoi sommes nous riches ? 8 octobre 2011 22:10

        Merci Philippe pour ce très beau film dont le thème, le contenu et aussi la forme, les images, le mouvement, la musique, la composition, la temporalité, la langue...me touchent beaucoup !
        Ainsi de loin en loin me parvient, le son de ta voix ! qui rejoint ma voie...
        La seule qui soit possible à vrai dire à ce qu’il me semble !
        Puissions nous être de plus en plus nombreux à le penser !!!
        chaleureuses et affectueuses pensées,

        Emmanuelle.

        Répondre

  • De quoi sommes nous riches ? 19 février 2011 14:21, par CLO2

    Pourquoi donc, dans le générique de fin, avoir mis en sous texte la lecture du texte en défilement à l’image. Je pense qu’il serai une erreure de croire résoudre ou résillier une génération idéologique par la sublimination* de la pensée par l’image, celle-ci ne peu émerger que dans une réalisation de soi par oppositon à ces tensions ou pulsions-intérieures qui ne sont après tout que l’illusion de l’égo necessaire à la conservation* des classes dont nous sommes l’outils piègés dans notre magie du comment faire pour*... Attention donc au messages* subliminaux ! SVP.

    Répondre

    • De quoi sommes nous riches ? 28 février 2011 18:49, par Philippe

      Même si cela n’était pas parfaitement conscient et formulé (le montage et le mixage se pratiquant aussi de manière assez instinctive, comme on joue d’un instrument de musique), je crois qu’en laissant, mixée assez bas, cette voix qui reprend le texte écrit défilant, seule se serait voulue subliminale l’invitation à lire ce manifeste à haute-voix.

      Elle a été de surcroît celle d’inviter à penser par écrit ... je m’en réjouis même si vers la fin j’ai du mal à me représenter ce que peut être notre "magie du comment faire pour".

      Sommes nous jamais vraiment l’outil ? Je ne crois pas. Tout au plus dans une sorte de réciprocité, quand l’outil était un comme prolongement du bras celui qui le manie peut devenir comme une partie de l’outil. D’aventure allons-nous même jusqu’à nous retrouver au service de ce qui a été au départ conçu pour servir. Ainsi brièvement quand nous soulevons le marteau ... ou plus de manière plus insidieuse et ambigüe, quand nous conduisons une auto. Mais ceci n’est rien, comparé à la manière dont l’argent, au départ un simple outil d’échange, en est venu à régner en maître sur des pans entiers de nos existences.

      Répondre

      • Toujours la censure ? 6 septembre 2012 11:45, par maman

        Ah, j’entends bien tes beaux arguments quand d’un poême se fait supprimer sur ce commentaire, alors ton invitation c’est bon, OK ! ...

        Répondre

  • De quoi ?! Nous !! Riches !? 4 septembre 2012 12:43, par Zarko’6

    >Travaill ez plus pour gagn er plus !...

    Répondre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |