TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Humeurs > France 2 lance la télé réalité chez les peuples autochtones

Communiqué de presse de ICRA International

France 2 lance la télé réalité chez les peuples autochtones

samedi 3 juin 2006


Il semblerait que le monde des peuples autochtones et des dernières tribus soit de plus en plus à la mode et aux goûts du jour. La dernière trouvaille en date des décideurs qui font et défont le monde du PAF (Paysage Audiovisuel Français) n’est autre que la commande par France Télévisions d’un reality show au cœur des dernières tribus !

France Télévisions vient en effet de charger la société de production française Extrabox, filiale du groupe Endemol, de monter pour France 2 9 émissions de 90 minutes chacune destinées au prime time et qui mettront en scène un casting de 6 à 9 candidats lancés à l’aventure au cœur des tribus.
Ils auront à vivre pendant huit jours la vie tribale des Hadzabé, celle des Miao de Chine, des cavaliers mongols, etc., et seront jugés par un ethnologue référent et par les chefs des villages ! Koh Lanta chez les tribus ! On imagine déjà nos apprentis explorateurs s’essayer aux mets les plus surprenants, se vêtir de turbans ou de caches sexes, se faire tatouer, ou singer les rites et les traditions les plus sacrés...

Le tournage est prévu pour l’été 2006 et la diffusion à partir de septembre. Voilà de quoi donner bien des idées à nos ethnotouristes en herbe et encourager au final, une clientèle de masse providentielle pour les professionnels de l’ethnotourisme. L’exploitation des derniers peuples sages de la planète atteint ici des sommets affligeants.

ICRA International, organisation de soutien au peuples autochtones, a décidé de réagir très vite pour tenter de stopper la production de cette série d’émissions en lançant une campagne de courriers et de pétition adressés au CSA ainsi qu’au Président directeur Général de France Télévision, Patrick de Carolis.

Des faits et des dates

Au mois d’avril, une journaliste d’Extrabox contacte un ethnographe et cinéaste spécialiste des peuples autochtones afin de lui demander sa collaboration pour une émission qui selon sa description s’apparente fortement à de la télé réalité Elle se présente comme la réalisatrice de la série d’émission. Ce que cette journaliste ne savait sans doute pas c’est que cet ethnographe est aussi président d’ICRA International, association luttant pour les droits de peuples autochtones à travers le monde.

Suite à cette conversation, la journaliste ayant bien senti la réticence de ce dernier à participer à cette émission, il n’a plus reçu aucun signe de la boîte de production Extrabox.

Après un premier courrier adressé à la direction de France Télévisions, la direction d’Extrabox prend contact avec ICRA. Par téléphone puis par courrier électronique Candice Souillac, PDG d’Extrabox, soutient l’exact contraire de ce qui avait été dit quelques semaines plus tôt par téléphone : la journaliste qui a contacté l’ethnographe n’est pas la réalisatrice mais une simple journaliste d’investigation, il ne s’agit pas d’un concours mais d’un simple documentaire, etc. Extrabox a également proposé une réunion à laquelle ICRA serait invitée avec l’unité documentaire de France 2 afin d’expliquer la méthode et le but de l’émission. Notre participation à cette réunion a été conditionnée à la réception d’un dossier explicatif du projet. Nous attendons toujours...

Le 16 mai, ICRA lance sa pétition de protestation contre le projet. Ses groupes locaux français et ses sections nationale belges et suisses font circuler cette pétition.

Le vendredi 26 mai, ICRA lance une campagne d’envoi de courriers électroniques de protestation envoyés à M. Patrick de Carolis. Plus de 900 citoyens envoient un courrier les cinq premiers jours.

Suite à cette mobilisation des témoignages supplémentaires nous sont parvenus. Des personnes disent avoir été contactées en Indonésie et en Papouasie Nouvelle Guinée pour servir de guide à un prétendu documentaire de France Télévisions. Ces témoins se sont fait rouler dans la farine et confirment que le contenu de ces émissions n’a rien d’un documentaire mais s’apparentent à de la télé réalité.

Nous avons également reçu un témoignage moins sur et mais interpellant de Tanzanie. Un de nos contacts a repéré mi-avril un convoi de 4x4 scintillant remplis de gens qui ne ressemblaient pas à des touristes en pays Hadzabé (cité par la réalisatrice de l’émission à un de nos sources). Cependant pas moyen de vérifier quoi que ce soit.

Mardi 30 mai, l’association Cyber@cteurs, reconnue pour ces actions de militantisme sur internet rejoint ICRA International dans cette action. Dès le premier jour plus de 1200 citoyens participent à l’action.

Depuis lors pas de réaction d’Extrabox, de France Télévisions et de M. de Carolis.

Plus d’information sur notre campagne :
http://www.icrainternational.org/

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |