TV BRUITS

Accueil > INFOS DIVERSES > Ici et là > Semaine autour des radios libres à Marseille

Semaine autour des radios libres à Marseille

mardi 12 janvier 2010


Les radios libres sont là !

Semaine autour des radios libres et de leur place dans les mouvements sociaux à l’Equitable Café www.equitablecafe.org - 54 Cours Julien, 13006 Marseille

Dans les années 60, les radios libres font leur apparition en Angleterre, en
Italie, en Belgique, en France... En 1981, le monopole d’Etat de la
radiodiffusion est officiellement abandonné en France. Des stations pirates des débuts aux antennes militantes d’aujourd’hui, les radios libres sont partie prenante des mouvements sociaux. On revient sur l’histoire de ces radios, sur la manière dont chacun-e peut utiliser cet outil, et sur son évolution au fur et à mesure des luttes. Aujourd’hui les radios libres sont plus que jamais là, et se battent pour diffuser une information alternative et collectivement réfléchie. Un cycle de soirées pour entrer dans le détail et tchatcher de tout ce qu’a traversé le mouvement des radios libres, associatives, sans pub ... et en lutte !

Avec des émissions de Radio Galère (Marseille), Canal Sud (Toulouse), Radio Canut (Lyon), Radio Zinzine (Forcalquier), l’Eko des Garrigues (Montpellier), Radio Panik (Bruxelles), Fréquence Paris Plurielle (Paris) et d’ailleurs...

Avec infokiosque radiophonique (apporte des CD d’émission, des brochures, des
canards...) + stand d’écoute et d’échange (n’oublie pas ta clef usb) + radio
éphémère

 

# mercredi 20 janvier à 19h30 - radios libres & mémoire des luttes

Les radios associatives font aujourd’hui partie du paysage, mais on a tendance à oublier qu’il a fallu plus de 10 ans pour que les radios pirates fassent tomber le monopole d’Etat de la radiodiffusion, en 1981. Les radioteuses et radioteurs de Radio Galère, Radio Zinzine, Radio Canut, Canal Sud, Radio Panik, le fondateur de Radio Grenouille et d’autres, viennent parler de cette lutte, et surtout de la prise de parole qu’elle a permis et permet toujours maintenant : d’autres voix, d’autres cultures, d’autres musiques, d’autres infos, d’autres manières de faire de la radio, sont apparues sur les ondes. Les radios libres aujourd’hui sont plus que jamais des outils dans les luttes d’ici et d’ailleurs.

# jeudi 21 janvier à 19h30 - quels partages et quels outils de coordination entre les radios libres ?

Chaque radio est un espace de débats et de rencontres – mais radioter chacun dans son coin, ça ne fait pas avancer le schmilblick et ça limite le champ de diffusion au niveau local. Si les radios libres se coordonnent entre elles, partagent les infos et les programmes c’est bel et bien pour apporter une information que les médias dominants ont tendance à négliger ou censurer. Certaines émissions, anticarcérales et féministes, s’organisent ainsi en réseau : Voyelles, le Complot des cagoles, l’Envolée, Bruits de tôle, la Haine des chaînes, viendront en causer. Plusieurs sites existent, par ailleurs, pour favoriser les échanges et la visibilité : www.afriradio.net met en ligne les émissions produites sur les luttes sociales en Afrique par des radios françaises
ou africaines, www.sonsenluttes.net est une plateforme d’échange de sons militants, www.perceoreilles.net est un portail qui relaye des sons de critique sociale ou de création radiophonique.

# vendredi 22 janvier à 19h30 – quelle autonomie aujourd’hui pour les radios libres ?

entre Radio numérique terrestre & précarité : difficultés et
contre-attaques

Le discours majoritaire ne jure que par le high-tech, l’innovation, la
rentabilité, mais les radios libres sont plutôt habituées à la précarité : rien
que sur la région, Marseille et alentour, Radio Galère et Radio Zinzine
appellent à un soutien urgent. Des radios de la coordination Radios en lutte
évoqueront la manière dont fonctionnent les radios associatives non-commercialeset les difficultés auxquelles elles sont confrontées aujourd’hui. On débattra du passage, récemment repoussé, à la Radio numérique terrestre, qui oublie un peu vite la réalité des radios libres. Et puis surtout, dans un contexte politique
et social violent, on parlera des autonomies à inventer pour préserver ces
outils d’expression, de diffusion et de coordination des luttes.

# samedi 23 janvier

de 16h à 19h : ateliers prise de son et montage audio, en entrée libre
à 19h30 : apéro-projections autour des radios libres

# samedi 30 janvier à 19h30

concert de soutien à Radio Galère, qui galère

 

- Le site de la coordination Radios en lutte, sur la Radio numérique terrestre :

http://radiosenlutte.free.fr

- Radio Galère, 88.4 à Marseille : http://www.radiogalere.org

- Canal Sud, 92.2 à Toulouse : http://www.canalsud.net

- Radio Canut, 102.2 à Lyon :http://www.radiocanut.org

- L’Eko des Garrigues, 88.5 à Montpellier : http://www.ekodesgarrigues.com

- Radio Zinzine Forcalquier, 100.7 et autres fréquences :
http://www.radiozinzine.org

- Radio Zinzine Aix, 88.1 : http://radiozinzineaix.free.fr

- Fréquence Paris Plurielle, 106.3 à Paris :http://www.rfpp.net

- Radio Panik, 105,4 à Bruxelles : http://www.radiopanik.org

- Un portail sonore pour te dégourdir les esgourdes : http://www.perceoreilles.net

- Une plateforme d’échange de sons militants entre radios libres :
http://www.sonsenluttes.net

- Le collectif anticarcéral l’Envolée :http://lejournalenvolee.free.fr

- L’intempestive, une émission sur l’histoire des radios libres :
http://www.intempestive.net

Laisser un message, un commentaire...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |