TV BRUITS

Accueil > VIDEOS > VIDEOS DE TV BRUITS > CPE ou ce à quoi nous avons échappé

CPE ou ce à quoi nous avons échappé

entretien avec Pierre De Saint Blanquat

mardi 11 avril 2006, par Co, lil

Attention : les films produits par Tv Bruits - et seulement ceux-ci - sont libres de droits pour diffusion dans un cadre non commercial et si nous en sommes avisés.

Attention que l’on ne s’y trompe pas, si le CPE vient d’être retiré à l’heure où je parviens à mettre cette vidéo en ligne celui-ci n’en demeure pas moins d’actualité. D’abord il reste toutes les autres dispositions de la loi sur l’(in)égalité des chances, ensuite le CNE et CPE ne sont que des étapes dans la volonté du gouvernement de créer un contrat de travail unique.

Voir la vidéo CPE ou ce à quoi nous avons échappé - 9’30’’

CPE ou ce à quoi nous avons échappé

Depuis environ trente ans, l’augmentation du chômage nous a valu la création de nouveaux contrats d’embauches particulièrement tournées vers les jeunes. Tous ces contrats avaient pour point commun d’alléger les charges patronales rendues responsables de la forte proportion de chômage. Le CNE et CPE ont le mérite d’avoir voulu changer cette règle en s’attaquant cette fois ci non pas aux charges patronales mais aux conditions de licenciement, avec le raisonnement suivant « En facilitant les conditions de licenciement, on facilite les conditions d’embauches » (??!!!).

Tous ces contrats remettent en cause à chaque fois certains principes fondamentaux du droit du travail (les conditions de licenciement dans le cas du CNE-CPE) sans pour autant s’y attaquer frontalement. Mais les velléités d’Anne PARISOT face au code du travail se font de plus en plus pressante. Le gouvernement avait convoqué pour juin les partenaires sociaux à se réunir afin de réfléchir à la création d’un contrat de travail unique.

En 1919, l’Organisation Internationale du Travail définissait dans sa charte « Le salarié n’est pas une variable d’ajustement. Le travail n’est pas une marchandise et le salarié est sujet de droit. » Cette définition du travail et du salarié semblait acquise depuis cent ans, mais chaque réforme du travail vient redéfinir la relation entre le patron et l’employé en les mettant sur un même pied d’égalité ce qui est faux par la structure même du salariat.

Laisser un message, un commentaire...

1 commentaire


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | Espace privé | nous contacter | SPIP | squelette par JLG |