In working progress

lundi 6 octobre 2008 dans EXTERIEUR A TV BRUITS


Le projet « In working progress » se compose de trois courts métrages formant un triptyque évoluant sur des chemins de traverses parcourus depuis le village palestinien Bil’in.
Le projet naît de la rencontre avec certaines figures charismatiques du village, qui comme porte parole de situations emblématiques offrent un accès aux problématiques normalisées de la vie quotidienne sous occupation des forces israéliennes.
Dans la trace de trois guides le projet suit les parcours tortueux et paradoxaux des citoyens du village afin d’en déceler la complexité évanescente cédant le passage à la simplicité apparente de la vie rurale.

Les réalisateurs du DVD In Working Progress, Gaï Davidi et Alexandre Goetschmann, sont deux jeunes documentaristes israéliens engagés dans le mouvement de solidarité avec le peuple palestinien et contre l’occupation israélienne. Il sont membres des Anarchistes contre le Mur et Guy travaille actuellement sur un deuxième film documentaire.

26 mai 2005 avec Waji Abu Rani

Waji Abu Ranni (48 ans), citoyen de Bi’lin, nous invite le 26 mai 2005, sur les traces de l’occupation laissées au cœur de son village et de ses habitants. De son esprit tranchant il parcourt à nouveau l’historique du plan d’expansion israélien qui grappille et morcelle année après année les parcelles de ses terres. Entrepreneur durant les années 90, Waji est forcé par l’éclatement de la seconde Intifada de reprendre une activité agricole. L’accès aux terres devient de prime importance. Confronté à la construction massive de la barrière de séparation cloisonnant son village dans un mouchoir de poche et annexant ses terrains au patrimoine israélien, Waji nous conduit au sein d’une manifestation non violente soutenue par divers mouvements de paix israéliens...

durée 10min 30

In working progress

Dans l’ombre du désengagement des forces armées israélienne de la bande de Gaza, à l’est de Ramallah, une nouvelle ville est en construction : Modi’n Illit. A l’aube, ouvriers en bâtiments d’un village palestinien des alentours, Bil’in, se dirigent vers une nouvelle journée de travail. Au long de leur marche conduisant au chantier, ils croisent les bulldozers de la barrière de séparation, et poursuivent leur route traversant leurs terres d’oliviers arrachés, destinées dorénavant au plan israélien d’expansion. Au chômage depuis les premiers jours de la seconde Intifada et submergé par des dettes insurmontables, Maher Hatib est forcé de travailler contre sa propre volonté, dans la nouvelle colonie en construction sur les terres de son village...

Bande annonce du film

Palestine beautiful

Samir, responsable du centre de jeunesse du village Bil’in a convoqué les villages voisins affligés par la construction du mur à participer à un événement récréatif dans le but de consolider leurs rapports mutuels de solidarité. Solidarité et union semblent les valeurs clé qui pourraient faire dérailler le processus aveugle de la construction du mur. Lors d’un tournoi de football Samir expose les divers projets du centre de jeunesse relatifs aux problèmes d’infrastructure du village ainsi que sa préoccupation pour le développement de la génération qui le précède...

durée 7min30

Commenter

1 commentaire

  • In working progress // Anarchistes contre le mur

    par benevole 22 octobre 2009 14:48

    les anarchistes contre le mur à Toulouse !! le 22/10
    Omer Sharir était à 12h l’invité de canal sud
    Il sera ce soir au Chat Noir Toulousain, avenue de la Gloire
    Organisés en 2003, les Anarchistes contre le mur se composent de jeunes Israéliens qui travaillent étroitement avec les comités populaires de villages palestiniens, dans le but de résister à l’occupation israélienne.
    télécharger et écouter l’émission de canal sud en cliquant là. Durée : 52 minutes.

    Répondre

Sur le même thème

Il y a 50 ans... Emmaus Palestine
samedi 1er juillet 2017
Chant des bâtons ZAD
dimanche 23 octobre 2016